Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 06:19

Mon mari a eu exceptionnellement le privilège d'emmener le chichou à sa séance hebdomadaire d'orthophonie (pour un meilleur placement de la langue)*. C'est là qu'il a découvert le charme des damoiselles du cabinet. Il y a un damoiseau aussi (ils sont trois à se partager ce cabinet), dont le charme n'a (bien sûr !) pas agi sur mon ép(r)oux(-vant).
Le chichou est suivi par une brune, qui ressemble étrangement, et en mieux, à l'animatrice de télévision Isabelle Giordano. D'autres enfants, pas toujours des plus faciles pour ceux que j'ai entrevus, sont suivis par une jeune femme blonde à l'air gentil (Z'ont tous l'air cool et gentil les orthophonistes...), qui porte le même prénom, rare (?) et joli, que moi. Et pour l'avoir entrevue dans la salle d'attente, exiguë s'il en est, mon époux-vantail a succombé à ses charmes (Est-ce à cause du prénom, de la couleur de cheveux, de l'air gentil..., similaires à ceux de son épouse ?).
Il plaisante, ironise, banalise, temporise, n'empêche, ça me plaît moyen. Désormais, maintenant, pour moi, là-bas, il y a une "blondasse", et même une "brunasse"...

*Genre de phrases que le chichou a du mal à dire sans que sa langue n'apparaisse entre ses quenottes :
Seize jacinthes sèchent dans seize sachets sales. 
Gisèle songe à la chimie. 
La chemise du chimiste sèche. 
Sache qu'on chasse chez Serge. 
Sachons que Zachée est un sage. 
Serge pêche et chasse. 
Un chasseur sachant chasser sans son chien est un bon chasseur. 
Le postiche de l'archiduchesse est plein de glaise. 
Il a mis une moustache postiche. 
Le juge rend justice. 
Sachez cacher votre angoisse. 
Je vais chez ce cher Serge. 
Les chaussettes de l'archiduchesse sont sèches et archi-sèches. 
Six cent six internautes cherchent le site de ce cher Serge et de ses six saucisses sèches...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REGARDEUSE 13/01/2007 09:38

Ahhh ces quatre petites lettres d'un abord insignifiant mais qui soulagent si bien nos "agacements" (restons soft). Les "asse" les pires sont de loin ceux que l'on croise en voiture pas vrai ? Quand on fait signe de la main "mais oui, passe !" ponctué d'un silencieux "...asse" qui nous empêche de lui éclater son métallisé.

Zean-Luc 11/01/2007 13:09

Ze zui toutafé d'accord, zé longtemps été chez les zortophonistes et elles sont toutes très zentilles, et depuis, ze zuis gueri, ne ne bégaye plus !