Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 08:12

Journée pluvieuse, journée laborieuse.

On a continué à repeindre l'entrée - coins, bordures, seconde couche -, quasiment terminé. Les couleurs de la photo ne sont pas fidèles à la réalité. La couleur indéfinissable, Mari la définit comme ressemblant à du mastic ou proche du kaki militaire... C'est moi qui l'ai choisie.

Chichou a tenu à ce que je le photographie maniant un pinceau,
pour son "blog sur la peinture" (?)...


En parlant de militaire, en ces temps de "relance" du concept d'identité nationale, je lis dans le journal ce matin que Ségolène Royal a dit que si elle était élue elle ferait "en sorte que les Français connaissent la Marseillaise". Rassurez-vous, je ne vais pas parler politique, juste un peu de culture ("déformation professionnelle" oblige). Elle ajoute que les Français devraient tous avoir chez eux le drapeau tricolore. Alors là, j'ai failli en acheter un au moment de la Coupe du Monde de Football... Mais vu la chèreté du produit de qualité, français, je me suis abstenue. Si c'est pour avoir un drapeau vilain et de mauvaise qualité "made in China" (ils étaient en rupture de stock pour ceux-là), ce n'est pas la peine. Et puis pour ce qu'on s'en sert... Une fois tous les quatre ans quand tout se passe bien ! Sur la façade d'une maison, ça peut faire joli, quoiqu'un peu administratif comme décoration, mais sur le balcon d'un appartement, bof. Elle a dit aussi, dans l'émission de Tf1 il y a quelques semaines, qu'il fallait "cadrer les enfants dès la maternelle". Je trouve, en tout cas pour ce qui est de mon expérience et de mes connaissances, qu'il serait difficile de les cadrer plus qu'ils ne le sont à l'heure actuelle. Les aider, diriger, stimuler, et j'en passe, peut-être, mais cadrer disciplinairement, comme elle semblait l'entendre ? A la maternelle, les enfants n'ont qu'entre trois (voire deux ans, deux ans et demi) et cinq ans (six au plus). Ce sont vraiment des petits, qui ont surtout besoin d'amour, d'attention et d'affection, ce que leur donne guère l'école. Enfin, c'était juste pour dire qu'elle semblait avoir un certain goût pour les "choses" militaires.

Bref, pour revenir à nos moutons, à notre chanson, à nous tous Français, j'ai ressorti le texte, autant s'y mettre tout de suite, on ne sait jamais. Car il y a, d'après ma source, sept couplets. Et pas des plus faciles à apprendre. S. Royal estime aussi, dixit le même article, qu'il y a parfois un matentendu sur le sens des paroles*. Alors là, je ne crois pas spécialement. C'est bien, comme tout le monde le pense, un chant guerrier. A la nuance - importante certes -, peut-être, qu'il est défensif, pas offensif. C'est dit, c'est contre la tyrannie. Je vous laisse juge, les paroles sont . Je m'y suis mise, je ne crois pas pouvoir les apprendre en un seul jour. J'aimerais bien les savoir par coeur, pourquoi pas ? Le vocabulaire est riche, les phrases vibrantes. Personnellement, ça ne me déplaît pas, mais je ne vois pas comme on pourrait s'y prendre pour faire apprendre ce texte, difficile, à tous les Français (et les étrangers résidant en France, ils sont exemptés ?). Si on doit l'apprendre dès la petite école (les enfants sont volontiers fans du drapeau tricolore)... On revient au caractère belliqueux du texte qui fit débat il y a à peine quelques années de cela. Et puis finalement je ne vois pas trop pourquoi on devrait absolument le savoir en entier alors qu'on n'a jamais que le temps de chanter, devant sa télé, le premier couplet. Ceci dit, elle n'a pas précisé, peut-être que c'est seulement le premier couplet que l'on doit connaître, et puis connaître ne veut peut-être pas dire par coeur (quoique je crois que si, d'après ce qui est dit sur les sportifs, voir en note). Enfin, quoiqu'il en soit, c'est un sujet, relativement, culturellement, intéressant. Pas trop important. De ceux qui ne fâchent pas (quoique, voire note).

A part ça, Chichou est allé chez le coiffeur, il était plus que temps, la photo de classe est la semaine prochaine, et on  a acheté des sucettes Cremosa, de Chupa Chups, (sans sucre) au Monop', il était plus que temps aussi, c'est très bon.

 

La Marseille, chant de l'armée du Rhin, a été chantée pour la première fois en Ile-de France à Charenton.

Photo gentiment rapportée cet après-midi, avec le pain, les céréales et des cornichons à la polonaise, par Mari.


* "Les sportifs français sont souvent ceux qui connaissent le moins l'hymne national parce que certaines paroles ne sont pas comprises." Aurait-elle dit. Aux dernières nouvelles, David Douillet l'a mal pris.

Partager cet article

Repost 0
Published by F&M - dans A la maison
commenter cet article

commentaires

Isma 27/03/2007 11:55

les paroles d el'hymne italien sont dans une langue tellement archaique que beaucoup d'italiens avouent ne pas comprendre ce qu'ils chantent hihi !!!! ça simplifie les choses !!!

F&M 27/03/2007 17:59

Ah d'accooord ! Ce n'est peut-être pas plus mal en effet...  En tout cas, l'air est joli, entraînant.

Caroline 27/03/2007 10:23

J'avoue que j'ai un peu de mal avec la marseillaise. J'ai toujours trouvé ce chant un peu barbare, il convient certe à des militaires partant au combat, un peu moins à des enfants dans des écoles ...

F&M 27/03/2007 11:13

Quoique les cours de récréations sont comme des champs de bataille... Bon j'exagère évidemment.J'aime bien le "God save the queen", et la mélodie chantante, valsante je crois, de l'hymne italien.

Isma 26/03/2007 15:50

je trouve un peu injuste la façon que les médias ont de retenir certaines choses et pas d'autres, arbitrairement, comme si c'était à eux de juger ce qui est important de ce qui ne l'est pas... Dans tout cela, je vois surtout uen façon de montrer que la nation et l'amour de la france ne sont pas des sujets réservés à la droite, qu'aimer son pays, ça peut être autre chose que de dire "aimez-la ou quittez-la", masi au contraire, exalter certaines valeurs typiquement françaises et représentées par ce fichu drapeau...
enfin, bref, si tu trouves mon message trop polémique, je comprendrai que tu ne le publies pas ;-)))
 

F&M 26/03/2007 19:19

Non non, y a pas de souci.L'arbitraire des média ne rend guère compte de la réalité des choses ou des dires, pour quelque sujet que ce soit. C'est toujours trop caricatural ou réducteur. L'amour de la France, à travers l'exaltation de ses symboles, drapeau et chant patriote, je trouve cela plutôt émouvant et potentiellement unificateur.

La Miss 26/03/2007 11:53

Il y a un vieux drapeau chez ma mère, avec une belle hampe en bois, qui appartenait à mes grands-parents. Je ne sais pas en quelle occasion ils l'avaient acquis mais il n'est pas de toute première fraîcheur ... Cà peut toujours servir pour le 14 juillet ...Ceci dit, ces signes de nationalisme plus ou moins imposés, çà me laisse un peu perplexe ...

Sara 26/03/2007 09:56

Pour Pierrot Gourmand, je ne sais pas. Ici, on ne trouve que les Chupa Chups... Mais je me souviens des Pierrot Gourmand au beurre salé que nous envoyait ma grand-mère de France quand on était petits (miam, miam, slurp!)