Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 15:01

 Ce matin-là le printemps vous prenait sous les bras pour vous faire marcher comme un petit enfant. (Les innocents de Paris, 1965). J'aime l'écriture, métaphorique, de Gilbert Cesbron. En cette phrase le ressenti d'un temps printanier est si bien exprimé.

 Voyant revenir les fleurs, la choute, de bonne humeur, multiplie les dessins pour son amoureux : ils les représentent côte à côte, elle portant couronne sur ses longs cheveux blonds, lui, le cheveu ras et roux, la cape sur les épaules. Je vais me marier avec lui demain dans un château. Merci à Blanche-Neige et à Aurore dite Rose dite La belle au bois dormant, notamment.

 Je dis à Mari de préparer ses sous pour la fête au château... Et ça me fait penser au Père de la mariée (Father of the Bride, de Vincente Minelli, 1950), film apprécié par le chichou, tiens !, quand Spencer Tracy, anéanti par les dépenses occasionnées par le mariage de sa fille (jouée par Elisabeth Taylor), réalise, tout sourire, que pour ses deux fils la situation sera différente, inversée, ce sera aux parents de ses futures belles-filles de "casquer"... Rappelons qu'en Inde, à ma connaissance, perdure (le problème de) la dot pour les filles.

 Nous on s'est mariés à l'automne. Juste à la mairie du XVe.

coeurs de marieJ'ai acheté des coeurs de Marie roses.

À cause du nom, à cause du coeur.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mab 21/03/2012 07:01


Je confirme il est prudent de faire des économies dès maintenant.