Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 13:46

 On était partis pour voir la toute nouvelle expo du Louvre, sur les masques, mascarades et mascarons (ornements architecturaux représentant des figures humaines).

DSC04570

  L'affiche est plaisante. L'exposition moins lumineuse. En plus, l'appareil photo y est malheureusement interdit.

DSC04572

 Ce masque de méduse en bronze d'Henri Perlan, datant de 1653, était apposé sur l'un des deux vantaux de la porte principale de l'hôtel de ville de Paris avant l'incendie de la Commune en 1871. Il était censé conjurer le mauvais sort...

 

 En fait, on s'est finalement plutôt attardés sur les tableaux d'à côté, hors exposition temporaire.DSC04574

 Charles Le Brun, le dernier repas de la Sainte famille avant son départ pour l'Egypte (autrefois accroché dans l'église Saint-Paul à Paris), et Lubin Baugin, Nature morte à l'échiquier, allégorie opposant la vie profane et les plaisirs de l'amour charnel à la vie religieuse et à l'amour sacré, XVIIe siècle.

 

DSC04576

 Eustache Le Sueur, les muses Clio (Histoire), Euterpe (Musique) et Thalie (Comédie), et Pierre Patel, Paysage composé avec ruines antiques, peint pour les lambris du cabinet de l'Amour de l'hôtel Lambert (2, rue Saint-Louis-en-L'île), celui qui appartient actuellement à un riche Qatari (redondance) et a partiellement brûlé dans la nuit du 9 au 10 juillet 2013.

 

DSC04578

  D'autres muses, par Eustache Le Sueur : Uranie (Astronomie) et son compas, Terpsichore (Danse) et son triangle, Calliope (Eloquence) et sa harpe.

 

DSC04582

 À deux pas des muses, le portrait de Charles VII, vers 1450-1455, par Jean Fouquet.

 

DSC04583

  Le petit chien de la Crucifixion du Parlement par Maître de Dreux Budé (milieu du XVe s.). En bas à droite, entre Saint-Denis qui porte sa propre tête tranchée (le sang giclant de son cou...) et Charlemagne (l'air "halluciné"...).

DSC04585

 Enfin, Suzanne de France (1491-1521), représentée par Jean Hey.DSC04586

 Un petit bol d'art français avant de retourner au bureau se replonger dans des images de Goya... Ça pourrait être pire, la vie. 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article

commentaires

mab 21/06/2014 06:29


Quelle chance d'être entourée de telles choses, y a pas à dire le beau ça aide!