Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 21:04

 C'est l'histoire d'un livre que j'ai acheté, alors enceinte du chichou, en 2001, à la librairie Privat près Saint-Sulpice. J'y étais entrée, en balade dans le quartier - Ah, l'heureux temps ! - pour lui acheter un Kiki déguisé en insecte non assurément identifié. kiki déguisé

Son "casque" et ses ailes sont jaunes, sa salopette bleue. 

 

 Et sur une table, la couverture d'un livre m'a attirée, intriguée, plu. Il semblait récent, les libraires l'avaient aimé, je l'ai acheté. Non sans hésitation, un Kiki-insecte puis un livre qui n'était pas de poche, ce n'était pas dans les habitudes de mon porte-monnaie (mais les cordons de la bourses étaient en partie déliés par l'absence de Mari dans le magasin)... Je l'ai rangé dans notre nouvel appartement, en attendant. Le temps a passé. Le Kiki a décoré la chambre du chichou où il est encore, toujours en simple objet de décoration, toujours dans son réceptacle en carton... 4 autres Kiki l'ont rejoint, un déguisé en superhéros, eu en super promo, pour la choute, et deux autres, aussi eus à vil prix, cohabitant avec les peluches et autres doudous dans des paniers à eux dévolus.

 Bref, revenons au livre, qui fut un temps oublié. J'ai tenté, il y a quelques mois, ou années, le temps passe si vite, de le lire moi-même ; peut-être m'y suis-je mal prise, je n'y ai trop rien compris... J'ai laissé tomber, en me disant que j'avais fait un achat impulsif erroné. Et puis hier soir, le chichou affamé de lecture farfouillait dans les rayonnages, où s'entremêlent livres pour enfants et pour plus grands. Et a trouvé sur celui-ci. Je lui ai dit ce que je viens d'écrire, et suggéré de tenter sa chance néanmoins. Bien m'en a pris, quelques minutes à peine après, il était emballé, transporté, conquis ! Le style lui plaisait (hyper dialogué), l'ambiance lui parlait (les héros sont des garçons d'une classe de CM2 - pile-poil la classe du chichou).

Il y a un garçon ds les toilettes des filles  A titre spécial, couverture spéciale...

 

 De cette petite histoire on peut tirer la leçon que l'on voudra : se laisser porter par son instinct et ne pas le renier (je lui oppose bêtement la raison), prévoir très loin (ce n'est pas vraiment mon fort, sauf pour les enfants, pour lesquels j'ai tendance à acheter des choses d'avance - notamment des vêtements et des jouets, sachant que je ne retrouverai peut-être pas ces choses plus tard...), ne rien jeter (ça, pas de problème, ça me connaît, n'empêche, ce livre, j'avais pensé m'en débarrasser...), ne pas renoncer, etc.
 Je découvre, via Internet, cet auteur américain jusqu'alors inconnu de moi, Louis Sachar (son nom sonnait français à mes oreilles), né en 1954. Beaucoup de ses livres - notamment ceux avec pour héros (il fait des séries) Marvin Redpost - n'ont pas l'air d'avoir été traduits en français. J'en ai toutefois trouvé quelques autres pour nourrir l'appétit littéraire du chichou, en espérant qu'ils ne le décevront pas.

2012.01.12 feutres-bataille de polochons

A 10 ans, le chichou a déjà un pied (pointure 38) dans l'adolescence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

mab 14/01/2012 07:54


Tu as bien de la chance d'avoir un Chichou affamé de lecture.