Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 19:51

Above and Beyond 

Above and Beyond, sorti en 1952, sur Paul Tibbets

 qui a largué la bombe atomique sur Hiroshima...

Avec Robert Taylor et la très belle Eleanor Parker. 

 Les oeufs largués par les cloches, à toutes volées, entre 22 h 30 et 22 h 45 samedi soir, ont je l'espère, je le crois, tous été trouvés. Pas encore tous mangés, mais on y travaille. Même s'ils sont largement moins bons que les chocolats Michel Cluzel trouvés au bureau - au moins une bonne surprise - en revenant de mon premier premier pont qui ne sera pas le dernier, mercredis chômés obligent.

 Vu un tas de très bons films, anglo-saxons ou français, tous réalisés entre 1935 et 1965. J'ai quelques films muets sous le coude...

Notorious Lady

Notorious Lady, 1962, de Richard Quine,

 avec Jack Lemmon et l'envoûtante Kim Novak.

  Quand Chichou dit à ses copains que je n'ai pas de téléphone portable, ils rigolent, ne le croyant pas. Il leur dirait que j'étais dans les premières personnes à en avoir un en l'an 2000, alors que ça n'intéressait personne justement, ils s'en ficheraient comme de l'an 40, car, pour eux, seul le présent compte, pas le passé, ni vraiment le futur. Ça me choque, moi qui ai toujours trouvé que passé, présent et futur étaient inextricablement liés. Pour moi, on peut être et avoir été : si on a été on est toujours, quand on a fait rien n'est défait.

Mortal Storm

Mortal Storm , un film anti-nazi, de Frank Borzage, sorti en 1940...

Avec James Stewart et Margaret Sullavan, très émouvants.

 Je n'ai jamais été très sensible/sensibilisée à suivre les modes, en matière de cinéma, musique ou de littérature notamment. J'ai été dans ma prime jeunesse plus influencée par la culture familiale qu'amicale ou environnementale. J'aimais aimer les choses qu'aimaient mes parents, mon frère, mon oncle, mes grands-mères. Avec mes cousins, cousines, copains, copines, j'aimais surtout jouer.

Petites du quai aux fleursLes petites du quai aux fleurs, 1944, de Marc Allégret, avec Odette Joyeux,

 Louis Jourdan, la belle oubliée Simone Sylvestre, et (sur la photo) Bernard Blier,

 et deux petits nouveaux : Danièle Delorme et Gérard Philipe. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marnie 16/04/2012 09:41


Oui, je pense aussi que James Stewart était fort mignon (je trouve que Hugh Grant en a un faux air si on les compare au même âge).

Marnie 14/04/2012 23:24


Comme toi je n'ai jamais suivi les modes dans quelque domaine que ce soit... surtout car ce que le présent me propose ne me convient que moyennement le plus souvent. Mais je suis tout à fait
heureuse de profiter des avantages que nous offrent certaines technologies bien employées comme internet.


Je n'ai vu que "Mortal storm" il y a longtemps au Cinéma de minuit, et j'avais beaucoup aimé... j'aime beaucoup Borzage et le sujet est admirablement traité, avec beaucoup de lucidité si je me
souviens bien. C'est un des films qui m'ont à lépoque permis de découvrir James Stewart jeune, puisque je le connaissais essentiellement par ses films d'Hitchcock des années 50.


Je ne connais pas le dernier film... mais il y a Louis Jourdan.... aaahh, Louis Jourdan. A mes yeux, il est, avec Gérard Philippe et Alain Delon, le plus beau jeune premier français (d'un point
de vue purement plastique). Malheureusement trop oublié aujourd'hui (j'ai vu sur internet (il y a une vidéo) qu'il a reçu il y a un an la légion d'honneur, alors qu'il a plus de 90 ans (né en
1919 je crois). 

Marie 15/04/2012 09:16



Pas vu pour la légion d'honneur, je vais regarder. Il est très beau dans ce rôle, très moderne (à l'instar d'Alain Delon dans Faibles femmes). James Stewart aussi était un beau jeune homme.


Oui, vive Internet.



cleanettte 14/04/2012 06:25


J'ai étudié avec attention ta sélection.


Pour le premier j'ai peur de m'ennuyer, avec les séries on est tellement habitué aux enquêtes criminelles ficelés en 45min que 2h ça me semble énorme(d'autant que je sais les vieux films capable
de faire dans la longueur inutile.)
Le 2ème me parait plus intéressant du fait de son regard sur la société de l'époque.
Le 3ème la je redoute la mièvrerie surané à plein nez. J'ai suporté dans Metropolis graçe aux autres aspects du film mais là je ne suis pas sur. Evidement c'est aussi parceque j'ai des tas
d'autres films à voir de façon prioritaire, si je n'avais pas le choix je me aisserais sans doute faire à son charme: je suis généralement plutôt bon publique.