Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 20:45

 Ecouté Jacques Attali (à Thé ou café), que j'ai eu du mal à comprendre tant il parle vite sans articuler, dire, à sa manière, du mal d'Alain Duhamel (qui dit aussi du mal de lui dans son livre - On n'est pas chez Oui-Oui...). Première fois que j'entends quelqu'un dire que les juifs d'Algérie (dont il fait partie) ne sont pas des pieds-noirs. Première fois que j'entends quelqu'un dire que dans sa classe en Algérie, de la primaire à la 5e, il n'y avait pas d'arabe (Même dans des écoles catholiques, tenues par les jésuites, il y avait des musulmans, non obligés de suivre la messe, à ce qu'on m'a dit.).

  Suis trop facilement étonnée, faut dire. "Faut faire avec ce qu'on a", prêche le hibou dans Danny le mouton noir (So Dear To My Heart), film de Disney de 1948, choisi par la choute hier. On est très culture Disney (surtout films anciens), ici, ça n'aide pas forcément à "se battre" dans la vie. En revanche, ça pousse à être végétarien. Et à continuer à s'étonner d'un rien.

Danny  Jeremiah, c'est le joli prénom du petit garçon (acteur dont je tairai le destin, trop triste) dans le film. Ce qui nous ramènre à Attali, qui a évoqué Jérémie le prophète mal-aimé car prédisant les catastrophes possibles, mais évitables en changeant de comportement ; pour ça qu'il n'aurait pas dû être mal-aimé. J'ai suivi longtemps le rabbin Josy Eisenberg sur la 2, adoré l'écouter disserter, mais n'en ai malheureusement pas retenu grand-chose, ce qui ne m'étonne guère.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marnie 21/01/2012 17:02


Je ne connaissais pas du tout ce Disney !!! je suis donc allée me renseigner chez IMDB et découvert le destin en effet tragique du jeune héros. Merci de m'avoir permis d'apprendre tout ça !

mab 16/01/2012 07:48


tu en as des matinés culturelles toi, moi j'ai regardé Bénabar...