Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 12:30

 Le dimanche j'achète souvent une tartelette aux fraises pour la choute, un extra, comme un rituel. Avant, c'était un éclair au chocolat pour le chichou. Maintenant, il préfère les barres dites chocolatées (grasses et sucrées surtout).

 Ce dimanche j'attends mon tour, quand tout à coup je me dis que ce n'est plus possible. Les prix de cette boulangerie-pâtisserie (aux magnifiques bûches de Noël qui tournent sur leur présentoir) - jusqu'à présent la meilleure question rapport qualité-prix - ont récemment flambé, à moins qu'ils n'aient lentement augmenté, jusqu'à ce/avant que leur caractère prohibitif ne me saute aux yeux. A 3,60 euros la tartelette (aux fraises surgelées ! Le prix des tartelettes aux fruits devrait fluctuer selon les saisons, non ?)  je ferais mieux d'aller à l'épicerie d'en face acheter des yaourts. Ni une ni deux, je quitte la file d'attente. Il y a la queue dans toutes les boulangeries le dimanche à 11 heures, depuis que les gens ne vont plus à la messe sans doute... Pour ce prix-là j'ai eu 14 yaourts (bradés pour cause de date de péremption dépassée ; ce qui ne nous gêne guère) et un paquet de biscuits. Certes, ce n'est pas la même chose, ça n'a même rien à voir, surtout qu'ils ne sont pas au "goût de" - ou "saveur" - fraise, mais ça fait d'aussi bons desserts.

 C'était ma dernière tartelette. Après les boucheries, les poissonneries, les fromageries, je m'éloigne des boulangeries. Faut pas pousser. Du luxe on peut se passer.

 Revenons à l'essentiel, les vraies préoccupations étant évidemment, en ce moment surtout, ailleurs.

PC151288

Elle m'a dit d'aller siffler là-haut sur la colline
De l'attendre avec un petit bouquet d'églantines

PC151289

J'ai cueilli des fleurs et j'ai sifflé tant que j'ai pu
J'ai attendu, attendu, elle n'est jamais venue

  La choute a parlé de colline alors j'avais cette entraînante chanson en tête quand j'ai pris les photos.

 Séquence nostalgie : j'ai montré des épisodes de Bonne nuit les petits à la choute conquise et des extraits de L'école des fans au chichou conquis, surtout quand le petit garçon demande à Jacques Martin d'arrêter de lui cracher (= postillonner) dessus...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article

commentaires

mab 19/12/2012 08:34


Faut pas pousser mémé dans les fraises!