Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 16:23

 La malédiction (The Omen, de Richard Donner, 1976) (Il faudrait qu'ils arrêtent de faire des "remake" quand même.), c'est sur l'antéchrist, l'Apocalypse, c'est intéressant dans le fond, assez angoissant dans la forme. Genre Rosemary's baby, oppressant sans qu'on voit grand-chose (Il y a toutefois 4 à 7 scènes un peu "hard"...*), c'est ce qu'il y a de mieux, si je puis dire. Tout le monde meurt... Sauf lui, qui a tué tout le monde. Pas gai. Il paraît que c'est glauque, l'Apocalypse, aussi... J'ai regardé ça toute seule, le soir, jusqu'à pas d'heure (Je suis, avec constance, succès et épuisement mêlés, un conseil d'amie : pour vivre plus, dormons moins.), et pas entre deux scénettes de Playmobil, c'est plus respectueux pour les auteurs et acteurs du film et ça marche beaucoup mieux. Ne croyez pas que j'aime particulièrement avoir peur, mais j'aime bien le mystère et le suspense. (Et les acteurs aussi.) Et tout ce qui cherche à donner du sens au monde.

 Une petite copine de la choute risque de ne pas venir à la fête anniversaire, sa maman voulant éventuellement la punir de son comportement énervé du moment - à savoir qu'elle fait des crises de nerf pour obtenir ce qu'elle veut, qu'elle ne veut plus dormir, qu'elle donne des coups de pied (aïe) et qu'elle répond mal à sa mère. La mini adolescence quoi, c'est écrit dans les bouquins, ça (4 ans = mini adolescence, j'ai surligné en jaune...). Moi je dis : la punition, en menace en plus, c'est insensé, et, surtout, l'école ça n'a pas que du bon, non non non. Son plus mauvais côté, c'est que ça fatigue. Et en fin d'année, les enfants scolarisés en ont ras-le-bol, on les comprend.

 "Ils" (= ceux qui ne savent pas vivre) reparlent (C'est des vieux dossiers réchauffés, pas de la nouveauté.) de raccourcir les vacances d'été, trop longues à leur gré. 1 mois et demi au lieu de 2 mois, la peau de chagrin, qui nous chagrine. Pour que des mauvaises raisons. Moi, au collège et au lycée, j'ai eu souvent trois mois ! Et j'en étais particulièrement heureuse, je m'en rappelle, partie loin ou pas du tout, comme des moments de grâce... Et pourtant j'aimais le travail scolaire.


* Dans un Paris-Match, feuilleté en salle d'attente ce jour, il est question d'un torero borgne, dont je n'ai pas retenu le nom. Et de montrer la photo où la corne du taureau a traversé sa joue pour ressortir par son orbite... Ça a dû faire mal. La photo faisant déjà très mal. La réalité dépasse souvent la fiction. Et quand elle la dépasse, c'est pas de la tarte. Je préfère assez souvent la fiction, en fait, je crois.

playmobil shérif Bon, la choute m'attend pour une "partie" de Playmo. Je sens qu'il y en a un qui va se faire attaquer par un monstre... Mais toujours il s'en sort. Sans bobo. Forcément quand il meurt il ressuscite. C'est beau.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mab 09/06/2012 18:57


Les "ceusses" qui veulent écourter les vacances ont-ils pensé aux familles dé-recomposées, on voit que le Normal a de grands enfants qui ne vont plus chez les grand-parents

Marie 09/06/2012 20:12



Ils disent que justement ils y ont pensé et que c'est pour ça qu'ils ne veulent pas descendre à moins de 6 semaines... Ils ne pensent pas du tout aux (4) grands-parents, ça c'est sûr.