Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 09:02

 On reste dans le domaine de l'éducation scolaire...

  J'ai acheté, il y a une dizaine d'années et plus déjà, pour un franc je crois, à la brocante dominicale du parking de la gare routière de Clermont-Ferrand, un memento dit pratique sur le certificat d'études primaires, avec questions et solutions. Il date de 1903. Je m'y replonge de temps en temps, histoire de mesurer le temps qui passe justement.

Image

 

Epreuves écrites (4 épreuves) : la dictée (complexe), les problèmes (compliqués), la rédaction (dure, dure), le dessin (Juste pour les citadins...).

Epreuves orales (12... Et 2 à 10 questions par épreuve... C'est copieux.) : analyse grammaticale et logique (pff), arithmétique et système métrique (repff), histoire (Ex. Racontez sommairement la campagne d'Egypte.), géographie (toujours plus dur), instruction civique, droit usuel (très concret, avec notamment du droit constitutionnel), économie domestique (juste pour les filles !! Je vous dis pas...), enseignement scientifique et leçon de choses (Ex. Quelle est la fonction du coeur ? Ou mieux Comment les artères communiquent-elles avec les veines ?), agriculture et horticulture (Juste pour les ruraux. Ex. Expliquez ce qu'on entend par arbres fruitiers plantés en oblique., morale, chant et, ouf, gymnastique (la seule épreuve relativement facile, car limitée à de simples applications de mouvements de gymnastique d'entretien, alors que la matière s'est diversifiée, est devenue plus sportive, de nos jours).

 

 Quelques exemples scannés (le choix m'a paru difficile) :

Image (5)

 

Image (1)

  

Image (3)

  

Image (7)

 

Image (6)

 

  En morale, j'adore cette question : quand vos parents seront vieux, comment vous conduirez-vous à leur égard ? Surtout il ne faut pas répondre "Je les foutrai dans un hospice pour qu'ils ne gâchent pas mon temps libre." Non, non non, la réponse officielle, et idéale, est : "Je soignerai leur vieillesse comme ils ont soigné mon enfance, sans me plaindre de leurs infirmités, ni montrer d'impatience quand même les soins qu'ils réclameraient seraient pénibles." On ne devait pas remettre au programme les cours de morale ??...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marnie 20/02/2013 11:06


Oui, malgré ce qu'on dit, il est évident que le niveau baisse. A l'époque, le certif était quasiment le seul examen que possédait tout un chacun, mais c'était un bagage de base bien solide et qui
permettait de bien partir dans la vie (on voit grâce à ton livre combien larges étaient les connaissances abordées) pour ceux qui ne continuaient pas d'études et entraient en apprentissage ou
autrement dans le monde du travail.  


 

mab 19/02/2013 10:23


Je suis toujours surprise par le niveau à cette époque. Nos cillégiens plancheraient dur devant ces questions mais ils savent bien d'autres choses, plus abstraites.

Marie 19/02/2013 12:01



On dit que le niveau baisse, mais en lisant cela on se dit que c'est vrai. Moi-même à mon âge et à l'heure qu'il est je ne saurais pas répondre à grand-chose. Sans doute faut-il avoir
dûment bachoté le programme avant. En tout cas, oui, il savent des choses plus abstraites. On était plus dans le concret naguère.