Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 21:16

pete hawley-bébé Vu une émission, encore une ! (Et toujours tôt le matin !) Enfin, une bribe... C'était sur un sujet des plus passionnants : les enfants... Leur place au sein de la famille, les rapports avec leurs parents. A travers des films documentaires français de diverses époques. C'est toujours intéressant, les archives.

 Il y avait un enfant qui tenait un carnet secret recensant ses désirs de vengeance contre ses parents jugés trop autoritaires. Avec des chiffres correspondant à la force de son désir, 4 étant le niveau le plus élevé, était-il tout fier d'expliquer. Il avait environ 10-12 ans, était plutôt mignon, tout sourire, l'air intelligent, vif, il n'avait pas froid aux yeux mais m'a fait un peu froid dans le dos. Un autre, âgé de 27 ans, vivait chez ses parents, entre un père impatient de profiter de sa retraite tranquille - c'est-à-dire sans enfant à demeure -, râlait-il, et une mère heureuse d'être toujours si utile au bien-être quotidien de sa progéniture, jubilait-elle.

pete hawley-petit garçon  La particularité avec les enfants, c'est, par définition, qu'ils grandissent, tout simplement. D'une année à l'autre, d'un mois à l'autre, d'une semaine à l'autre, voire d'un jour à l'autre quand ils sont bébés, vous n'avez pas affaire à la même personne. Leurs besoins, goûts, envies sont en constante évolution, leur comportement aussi, même si les grands lignes de leur caractère sont déjà présentes dès tout petit. Les parents, êtres peu changeants s'il en est (sinon vieillissant), doivent faire preuve d'une capacité d'adaptation inouïe, je trouve. Entre un tout petit qui a besoin de vous pour vire du matin au soir et du soir au matin et un pré-adolescent, adolescent ou jeune adulte à la recherche de son indépendance, faut, par force, s'adapter... 

pete hawley-adolescents

 L'accompagner vers une autonomie épanouie, tel est notre but officiel ; garder pour toujours son amour, son affection, son soutien, comme il est assuré des nôtres, tel est notre/mon but sous-entendu...pete hawley-petite fille

 Le fait que la petite enfance, et ses charmes : candeur, innocence, spontanéité des élans du coeur, ne soit qu'un court passage me fend le coeur et me rend nostalgique même avant l'heure. C'est pourquoi j'aspire à trouver ce qu'il en reste chez les êtres que je côtoie. C'est pourquoi je serais sûrement heureuse de renouer le fil de l'enfance avec des petits-enfants un jour futur.

Pete Hawley, à gogo, pour les illustrations.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

mab 17/01/2012 07:14


Je comprends trop bien, j'ai déjà la nostalgie d'Arthur petit garçon, Arthur l'ado est toujours agréable mais ce n'est plus tout à fait pareil et je vais vivre ça 3 fois encore.