Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 12:43

 Ne plaît pas à celles-ci. La choute a des copains qui veulent voir son "zizi" et ses fesses... Vu le défaut de surveillance dans les cours de récré, ils y parviennent, c'est ça le pire. Ma choute était soulagée que sa maman intervienne. Les mamans et la maîtresse ont sermonné. Les garçons ont opiné, mais n'ont pas l'air vraiment intimidé. À surveiller de près.

 Le chichou était resté devant Fenêtre sur cour, mais, fatigué par la rentrée, ne s'est pas éternisé devant La prisonnière du désert, film que j'adore. Il n'apprécie pas le Technicolor. Dingue, ça. Il y en a bien qui n'aiment pas les hauts plafonds. Re-dingue. Remarque, moi, je n'aime pas les baies vitrées.

 J'ai fait lire au chichou cet article qui l'a fait bien rigoler. Il a confirmé qu'il s'était "fait avoir" (comptant néanmoins toujours sur le fait que seules les notes supérieures à 10 seraient comptabilisées dans la moyenne générale), aussi parce qu"il croyait pouvoir abandonner quand il voulait, et en fait doit tenir au moins jusqu'en 3e (incluse). On ne leur dit pas tout.   the searchers

  La choute voudrait bien aller en Amérique parce qu'elle a remarqué qu'il y avait plein de sable pour faire des pâtés...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mab 24/09/2013 19:15


Le film c'était sur Arte, en principe ça va repasser, surveille les programmes et enregistre.

Marie 25/09/2013 23:31



Mince, c'est repassé mardi à 13 h 35.



Jeanmi 19/09/2013 13:53


Moi j'ai regardé très tôt sous les jupes des filles. C'est cette curiosité qui m'a poussé plus tard à vouloir passer de l'observation à la palpation, puis au rapprochement des différences. Et je
dois dire que, dans un esprit purement scientifique, depuis je ne me lasse pas de comparer...

Marnie 16/09/2013 09:50


Merci pour tes explications ! je comprends en effet toutes les questions que tu (vous) dois te poser au sujet de l'éducation de ton fils et je comprends mieux ta problématique. Moi je parle
avec les idées théoriques de celle qui n'a pas d'enfant . Pas facile tout ça mais en tout cas, félicitations au Chichou
pour ses progrès en orthographe !


 


Quant aux toilettes : je n'avais pas pensé au côté sûreté ! alors j'aurais préféré des murs "ouverts" en bas et pas en haut comme j'ai eu tout au long de ma scolarité... que les garçons viennent
essayer de voir par en haut était une hantise... même si ce n'est quasiment jamais arrivé !

Marnie 15/09/2013 11:24


Et alors, sinon, en effet, le Technicolor de "La prisonnière du désert" est absolument sublime ! je rejoins le camp de la mère "contre" le fils 

Marie 15/09/2013 22:53



Sublime, c'est le mot, une suite de tableaux. + l'histoire, la réalisation, les acteurs : sublime, ce film.



Marnie 15/09/2013 11:05


Moi j'avais la hantise des toilettes avec des murs qui n'allaient pas jusqu'au plafond (à l'école et jusqu'au lycée), j'ai jamais compris ce truc !


 


Au sujet du latin, après lecture de l'article en question, je ne serai (pour une fois) pas d'accord avec toi. Je te donne mon avis, ce n'est pas pour te critiquer car je me sens toujours proche
de toi, de ta façon d'être et d'élever tes enfants que j'entrevois à travers ton blog, c'est juste pour défendre les langues anciennes. Je suis assez surprise de voir des mères vouloir dissuader
leur enfant qui, volontairement, veut faire une langue ancienne ! moi ce serait mon rêve (d'avoir un enfant qui ait ce désir) ! dans ce monde d'utilitaire, de règne de la bêtise, du numérique, du
jeu vidéo, du sport, de mise à mal de tout ce qui est culturel, faire du latin c'est encore un îlot de civilisation et avoir un enfant que ça intéresse je trouve ça précieux. Je n'appellerais pas
ce que font les profs de la "retape", j'appellerais ça un discours d'ouverture d'esprit vers quelque chose qui n'est pas facile mais ô combien enrichissant même si l'enfant ne s'en rend pas
forcément compte sur le coup (pourtant j'ai eu du mal moi aussi avec les versions, les thèmes, ablatifs absolus, etc) que les enfants n'entendent pour la plupart pas ailleurs. Bref, je trouve
louables que des profs se battent pour ces matières qui ne sont pas sexys de nos jours mais qui constituent ce que je trouve le plus honorable et passionnant : les humanités. Moi ce qui me ferait
peur ce serait d'avoir un fils qui veut s'inscrire au foot...  

Marie 15/09/2013 23:08



Ben, en fait, je suis totalement d'accord avec toi...


Mais ils ont tellement de devoirs déjà... Et tellement de choses qui paraissent inutiles, vraiment, à apprendre (pas forcément à entendre), en français, en histoire-géo, en technologie.
Heureusement qu'il y a des profs qui se battent pour le latin, heureusement que mon fils ne veut pas faire de foot... C'est juste qu'on ne veut pas qu'ils croulent le soir sous les devoirs, la
journée sous les heures de cours et les contrôles et qu'on veut qu'ils soient plus tard bien insérés dans cette société qui ne valorise guère la culture. En même temps, "les chiens ne font pas
des chats", et on est très "culture" dans la famille (mais ça ne paye guère...). Tous les jours je lui montre mon amour de la langue française et il sait bien que je ne suis pas du tout contre la
survivance et l'apprentissage du latin en soi, bien au contraire. On est souvent contradictoires dans la vie.


En tout cas, à mon grand étonnement et à ma grande fierté, en 5e le chichou est enfin, presque soudain (mais après des années de labeur), bon en orthographe ! Meilleur que beaucoup d'adultes !
Comme quoi mes conseils, paroles ont porté, ou les profs n'ont pas été si mauvais, ou je ne sais quoi. Ça ne m'empêche pas de lui dire que le plus important, c'est les maths... Car après on se
demande ce que ça va lui "rapporter", quand je vois qu'on recrute des gens qui font des fautes de grammaire énormes, que ceux qui nous dirigent font des fautes grotesques, etc. En tout cas, ça
lui rapporte les compliments de sa mère, ça c'est sûr. Contradictions, contradictions.


Les toilettes dont les murs/portes qui ne vont pas jusqu'au plafond (ni jusqu'au sol, non ?), c'est plus sécure, non ?