Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 10:28

Dans le XVIIe arrondissement de Paris, près de la rue Médéric de l'église suédoise et du parc Monceau, se trouve la rue Fortuny.

Avec ses deux rangées d'hôtels particuliers elle est l'archétype de la rue de la plaine Monceau à la fin du XIXe siècle.

DSC00833

Au n°2 résidait Edmond Rostand. Au n° 13 -  ci-dessus et ci-dessous -, de 1933 à 1950, Marcel Pagnol, lequel n'a donc apparemment pas résidé essentiellement dans le sud de la France.

DSC00832

 

DSC00834

Les n° 27 et 29, ci-dessous, ont été habités par la belle Otero et Geneviève Lantelme, comédienne alors célèbre, toutes deux reines de la nuit de la fin du XIXe. Le temps a passé...DSC00835

 

Le n° 35, ci-dessous, a été édifié pour Sarah Bernhardt.

DSC00836

 

Et le n° 42 était l'hôtel d'un célèbre maître-verrier, Joseph-Albert Ponsin. Mais je n'ai pas photographié le côté pair de la rue... Sauf ce dernier hôtel :

DSC00838Logeant actuellement, volets fermés, en tout cas le dimanche, Les arts florissants de William Christie...

D'autres hôtels sont occupés par des lycées professionnels.

 

C'est étonnant, somptueux, calme. Ça manque un peu de commerces... Et de quelques arbres surtout. Mais bon ils sont dans les parages : au parc Monceau, dans des jardins à l'arrière de ces hôtels peut-être...

 

A une autre époque, deux siècles auparavant (au XVIIe), quand Paris était encore à la campagne, le peintre Philippe de Champaigne avait sa maison au faubourg Saint-Marcel, près l'église Saint-Médard (Ve arrdt du Paris actuel).

Vue de la mson de Ph de Champ au fbg St-Marcel

Ci-dessus, il a dessiné sa maison. Non moins belle, dans un autre style, non moins spacieuse, elle me paraît immense, que les hôtels particuliers du XIXe siècle, non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article

commentaires

Du Haryag 24/02/2012 08:52


Au n°42 (où se trouvent les Arts florissants) habitait un certain Nicolas Sarkozy dans sa jeunesse. Le n°35 (Sarah Berhardt) a été récemment acquis par un certain Dominique de Villepin. Voici
quelques noms à ajouter à votre liste, de ceux qui briguent les suffrages du peuple. 

Cendrine 08/12/2011 19:58


Bonsoir,


On a envie de l'explorer cette rue Fortuny. Il y a de magnifiques demeures néo-renaissance avec plein de sculptures en façade. J'aime beaucoup la référence à la maison de Philippe de Champaigne.
C'est très intéressant. Merci. Excellente soirée. Cendrine Joyau

Karim 01/12/2011 10:53


ça ses la richesse à paris