Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 21:03

Du beau lever de soleil frisquet

au déjeuner entouré d'objets.

 

 

 

Décor du calendrier de l'avent, "adventus", avènement.

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 16:31

Sensible à la  "collectionnite", je fais une espèce de collection des recettes de chocolat chaud. Et une envie d'en "tester" une nouvelle me prend chaque veille de week-end hivernal.

Même si, finalement, l'un des chocolats chauds que je préfère jusque-là est de ma fabrication - à base de carrés de chocolat au lait, de grande renommée. Et qu'un autre de mes chocolats chauds préférés se trouve dans un lieu de consommation "huppé". Situé près de l'église Saint-Germain-l'Auxerrois. Quand on se place face à l'église, ce n'est pas le lieu de droite (ça pourrait) mais celui de gauche. Trop cher à consommer (à gauche comme à droite j'imagine). Et encore je n'y suis pas retournée depuis le passage à l'euro qui a fait tout augmenter.

L'important dans la consommation, dans un lieu dévolu à cet effet, de nourritures terrestres ou de breuvages divins, c'est, notamment, la façon dont on est installé, l'endroit où l'on est pour les consommer. Confortablement sur une banquette ou dans un non moins confortable fauteuil dans lequel s'enfoncer (et bouquiner). Avec une belle table à sa portée (pour écrire/dessiner ou/et, quoiqu'il en soit, s'étaler). Avec, devant soi et sur les côtés, une jolie vue : des choses, des gens, des paysages, à l'intérieur et par la fenêtre, à regarder. Une musique douce, quelques voix, conversations diffuses, pas plus. Il y a quelques lieux publics, privilégiés, comme ça, pas mal de par le monde, trop peu par ici.

Pour le chocolat chaud de ce week-end, à déguster chez soi, tout seul ou à plusieurs, il n'y a qu'une recette mais elle a l'air intéressant(e). Elle est rapide, elle est facile, nous est-il dit, pour 4 personnes. 1/2 l de lait entier, 1/2 de crème fleurette, 20 g de sucre. A faire bouillir ensemble. Ca peut aller. A verser progressivement sur le chocolat noir haché... (440 grammes... 120 g de noir à 70 %, et 120 g à 66 %...) En fouettant, c'est important pour obtenir de l'onctuosité. On n'est pas couché.

Le week-end est pour beaucoup de mères de famille synonyme de courses et de ménage... Alors voici une petite blague comme pour alléger cette lourde charge : quelle est la différence entre un homme et un chat ? Aucune. Tous deux ont très peur de l'aspirateur.

Je la trouve très drôle. Mon mari, qui ne touche jamais l'aspirateur (d'ailleurs cela fait un moment que je n'y touche plus non plus parce qu'il se délite de partout), pas du tout.

Repost 0
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 09:53

C'est un grand jour que le jour d'ouverture du calendrier de l'Avent ! Jour attendu avec impatience par l'Enfant. D'autant que chez nous c'est trois calendriers tentateurs qui sont depuis plusieurs semaines déjà accrochés au mur. Le premier, "traditionnel", n'a que des images ; le second, pour les gourmands, contient des chocolats (pas pratique, trop lourd pour tenir "scotché" au mur, celui-là) ; et le troisième, en phase avec "l'air du temps", contient des objets/jouets (d'un marque célèbre...) destinés à reconstituer une jolie scène hivernale, de Noël.

Ainsi, tous les matins, au lieu de se précipiter sur "canal Zi point net" (= la chaîne de télévision, Canal J), le chichou va se précipiter sur ses calendriers. Peut-être même que ça le motivera pour se lever, les jours d'école ce n'est pas toujours facile.

Qui habite dans cette campagne reculée ?

C'est la maison de ?

Du ?

Repost 0
Published by F&M - dans A la maison
commenter cet article
30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 09:29

Décos de Noël

et pas de Noël.

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 13:00

 

 

Le chichou a dessiné son arbre préféré, le pommier. Puis m'a demandé de dessiner mes quatre arbres préférés. J'ai fait un saule pleureur, un pin sylvestre, un séquoia, un marronnier. C'est un fait exprès que les branches dépassant des cadres imposés.

 

Avant cela il a dessiné un jardin pour enrichir un livre déjà commencé à ce sujet.

 

 

 

De même il a pris des photos de plantes, fausses et vraies, en bon état ou en mauvais, dans la maison et sur le balcon.

 

C'était sa matinée de fervent jardinier. 

 

Commencée par sa propre vision de Venise (à partir de La Croisière de Caroline*), avec voitures, train pour se promener et salon de thé pour les débuts de matinée.

 

* La Croisière de Caroline, c'est bien dessiné (par Pierre Probst).

  

 Le chichou aime bien la page de gauche,

 Pouf (le chat) qui nourrit les chats vénitiens. 

 

 

Repost 0
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 09:34

Parce qu'en période de fêtes (approchant) il faut toujours avoir sous le coude plusieurs recettes.

Parce qu'on a fait les noix, les noisettes, utilisé les amandes mais pas encore les pistaches.

Parce que plus on a de bonnes recettes pâtissières mieux on se porte.

Parce qu'en début de journée de travail mieux vaut penser à autre chose qu'à ce qui va constituer l'essentiel, ennuyeux, de cette journée.

Voici encore une délicieuse recette facile à réaliser, celle d'un CAKE AUX PISTACHES.

100 g de pistaches (mondées et non-salées) mixées, auxquels on ajoute 100 g de beurre fondu, puis 150 g de farine avec 1/3 de sachet de levure chimique, puis 150 g de sucre en poudre. A cela on incorpore 2 oeufs et un pot de yaourt nature (125 g).

Le tout bien mixé et versé dans un moule à cake beurré cuit environ 30-40 minutes (toujours th.6, 180°C).

La petite touche qui améliore "l'ordinaire" : sur le gâteau refroidi, on verse un sirop de citron fait comme suit. 50 g de sucre dissous, à feu doux, dans 5 cl d'eau. Dans ce liquide en ébullition ajouter un zeste d'1/2 citron. Garder sur le feu 5 minutes.

Repost 0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 19:16

Dans notre ciel de par chez nous il n'y a pas que des fumées de cheminées d'usine.

Il y a aussi des traînées de nuages rougeoyant dans le soleil couchant.

Les masses sombres en avant-plan, c'est que du béton. C'est là qu'on voit combien les constructions humaines peuvent parasiter la beauté naturelle du monde. Il n'y aurait pas ces murs bétonnés on verrait l'ensemble des traînées. Et pourtant j'aime bien l'urbain, en général.

Repost 0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 11:55

"Incroyable, un gâteau à la banane mangeable !"

A dit mon mari (fier de lui), qui n'en peut plus des gâteaux à la banane qui ne le sont pas, mangeables. Et il y en a, des tas, pour lui en tout cas. "Il ne doit pas y avoir beaucoup de bananes dedans ?", s'interroge-t-il, auprès de sa mie.

"Ben non", répond celle-ci, " il n'y en a qu'une !" "Ah, ceci explique cela..." Alors voilà. LA recette.

3 oeufs battus + 150 g de beurre fondu + 10 cl de lait + 180 g de farine avec un sachet de levure.
Répartir cette pâte dans deux saladiers. Ecraser une banane avec une fourchette, puis l'ajouter à la première moitié de la pâte, mélanger bien.

Ajouter  2 cuillères à soupe de cacao en poudre et 75 g de chocolat noir râpé à la deuxième moitié. Mélanger.

Beurrer un moule à cake, y verser la préparation au chocolat puis celle à la banane. Enfourner environ 40-45 minutes à four th.6 (180°C).

Faute d'avoir pris une photo du dit objet de désir,

ceci est une illustration ludique, avec correspondance de couleurs.

Repost 0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 09:49

Les quatre couleurs. En alternance.

Il s'agit des thés, à boire à outrance. C'est bon pour la santé. On nous le dit. Le thé vert lutte contre le vieillissement prématuré des cellules, contre les maladies dégénératrices comme les maladies cardio-vasculaires ou les cancers... Le thé noir stimule (mais ralentit l'assimilation du fer lorsqu'il est pris pendant un repas). Le rouge (nommé "Rooibos", provenant d'Afrique du Sud) a des propriétés disgestives et apaisantes (mais diurétiques comme les trois autres). Et le blanc contient les mêmes nutriments que le vert qui ralentissent le vieillissement. Après le chocolat (qui a des propriétés gustatives certaines) on ne pouvait ici passer sous silence le thé, son existence, sa consommation à promouvoir.

Après (et même avant) avoir regardé, en passant du vert au rouge, l'émission (sur M6) sur le fonctionnement des grands supermarchés, je ne mets plus les pieds dans un "hyper". Je ne veux pas engraisser ses employés haut placés, ni cautionner le gâchis occasionné (Pauvres poissons et autres crustacés décédés, loin de leur mer nourricière, pour rien...) (Et les pains et pâtisseries invendus, ne sont-ils bons qu'à faire de l'engrais ?). Ces magasins sont trop grands, trop chers, trop bruyants, trop avides de nous prendre notre temps et notre argent. Les "supers", et les petits magasins dits de proximité, ce n'est pas mieux puisque les prix y sont plus élevés...

Ne reste que les "hard discounters", comme on les appelle durement, pour me servir. J'y trouve du respect quant au rapport (mini)prix-(très bonne)qualité (question goût sinon santé ?). Le client ne se sent par eux ni exploité (seuls leurs employés le sont ?...) ni méprisé. On n'y est pas abruti par le bruit, la publicité. Quand on en sort, sans avoir regardé de près la moindre étiquette (rien à comparer, et rien dont se priver), c'est satisfait d'avoir vite fait un panier bien rempli sans avoir été pour autant "ratiboisé". Quant au gaspillage animal ou végétal, ou "environnemental", je ne sais... (comment lutter, sans arrêter de consommer même de façon limitée.)

Repost 0
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 20:40

"No-oël, No-oël"

 

"Il est mort le soleil, quand il a vu ta tête d'ahuri."

C'est une chanson de famille...

Le chichou ne s'est pas laissé embrasser par son amoureuse, car il n'aime que les baisers de sa maman adorée. Je lui explique que les bisous des filles, c'est bien aussi. Et que les baisers de Maman n'excluent pas les bisous des petites amoureuses, que les deux peuvent parfaitement coexister voire se compléter. Il m'écoute, attentif.

Avec son papa, le soir, il a bien rigolé, à écouter ses histoires de quand il était militaire ou à l'école, avec son copain Jean-Luc. Il lui arrivait plein de choses à Papa quand il était petit et qu'il ne comprenait pas bien ce qu'on lui disait et qu'il ne savait pas trop faire comme on lui demandait...

Repost 0