Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 13:54

C'est le jour des monstres, le jour où tout est possible :

un fantôme et un tyrannosaure marchent dans la ville pour manger les enfants.

Repost 0
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 17:43

Il faisait bon, ne pleuvait pas, les gens, jeunes et nombreux, semblaient calmes et heureux, l'opulence régnait, les maisons étaient belles.

C'était là où on était, ces jours derniers.

Et c'était bien.*

Retour chez nous.

*On en reparle.

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article
26 octobre 2006 4 26 /10 /octobre /2006 16:06
Y a une maison dans l'espace, et y a des martiens en cage.
Y a plein de gens qui vont dans l'espace avec une fusée.
C'est moi qui conduirai la fusée quand je serai grand.
Sur la lune, on ne voit plus la terre parce qu'on ferme les yeux, car on pleure de joie.
Les Martiens sont verts, ils ont deux yeux sur le nez et d'autres yeux au bout de grandes antennes.
Pour voir tout ça, c'est 2 euros.
2 euros pour faire un pas en avant.
2 euros pour marcher.
2 euros pour lever une main.
2 euros pour ouvrir un oeil.
On met tout dans une tirelire et aprés on s'achète une fusée pour aller sur Mars.
Repost 0
25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 15:07

Jamais vu...

Une telle fleur, aussi poilue...

Elle aurait pu être près de la fleur, mais non,

 car la fleur est dans un vase à la maison.

Elle était sur le chemin de l'école, cette limace.

Et elle symbolise la lenteur de mon évolution...

Rapide en revanche est l'évolution des vitrines : Halloween n'est pas passé que Noël y pointe son nez.

Symboles de Noël :

les calendriers de l'avent sont arrivés... bien avant l'heure.

Le château et ses chevaliers (mais où est donc passé le père Noël ?) plairait bien au chichou. Ceci est un message "subliminal" à l'adresse des grands-parents - maternels - du bien-aimé enfant.

Repost 0
24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 09:35

Comme je vous avais dit,

mon bateau peut sauver les gens dans leur bateau, que quand ils sont dans leur bateau accompagnés des tempêtes de mer.

Aujourd'hui on ne va pas parler de la même chose, mais des équipes du bateau : les CRS normal, les pompiers, et aussi des gens avec des gilets pour se protéger de la pluie. Si y avait une équipe qui se noierait ça ferait quatre équipes de moins... Si y en aurait trois des équipes, y aurait deux équipes qui se noieraient, il n'en resterait plus qu'une. Si toutes les équipes se noyaient il en resterait zéro.

Mon bateau que je vous parle peut être en bois. Il est aussi construit en brique, en fer, en métal. Et pour terminer comme les voitures, et puis aussi en ciment.

On en reparle à la même heure demain matin !

 

En souvenir, un dessin post anniversaire (avec des invités et les bougies) :

Aujourd'hui, c'est à l'école que l'anniversaire du chichou est fêté. Avec un marbré, chez Aldi acheté. J'en ai croisé un autre qui montait dans l'escalier (de marbré de chez Aldi)... (On n'est pas à l'école privée...) Mince, j'ai oublié de glisser 5 petites bougies dans le paquet ! J'espère que la maîtresse, qui ne m'a, soit dit en passant, pas remerciée pour les gâteaux de vendredi dernier, ni rendu les boîtes encore, en a quelque part conservées dans un tiroir...

Ce matin, grosse pluie pour y aller (à l'école), c'est l'ouragan, c'est l'ouragan, criait le chichou, galopant dans le noir ambiant, ravi que ce soit la dernière journée d'école avant les vacances de la Toussaint. Cantine, (étiquette rouze), pas goûter, hein ? Hier on se remettait tranquillement, à la maison, de la fête d'anniversaire, du trop plein de Smarties, avec du Débridat pour lui (prescrit par le médecin le matin), une sieste pour moi (qui n'ai mangé que du gâteau au chocolat et des papillotes).

 

Repost 0
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 09:21

Chichou s'intéresse aux "tucs" intéressants :

les bateaux, les fusées, les maisons de Batman, les classes des mers, la campagne, les usines, les trains et puis les zopitals.

J'ai dessiné un bateau qui sauve les bateaux dans les grosses tempêtes de mers, les petites, les moyennes, les minuscules. Et puis les tempêtes qui sont un peu tout.

Fais attention de ne pas te noyer. Si tu vas dans ce bateau tu auras quelqu'un pour toi, ce sera moi.

Mon bateau sauve les gens ; pour les sauver, il met une pointe dans le bateau, il la plante, et quand il l'a plantée il y a un petit tuc, les gens sautent sur le tuc, c'est comme une passerelle. Ca retient les deux bateaux.

Il  y aura des gens qui te montreront les pièces de mon bateau. Pas les pièces pour acheter, les pièces où tu vas dedans : les bureaux, les salles. Pour ceux qui ne comprennent pas je ne pourrai pas mieux expliquer, demandez à vos parents ce que ça veut dire, ils vous expliqueront mieux que moi.

Ce bateau n'existe pas en jouet. Tout le dessin, c'est le bateau qui sauve.

Il y a un camion accroché derrière le bateau.  Le grand trou aspire les vagues.

Il sauve les bateaux à moteur, les bateaux qui transportent des fruits, les paquebots qui transportent des passagers, des voitures, les bateaux qui vont vite, qui vont au pôle nord, des bateaux à voile, des scooters de mer qui ne transportent que toi. Il sauve tous les bateaux du monde entier.

Il  y a des pompiers dedans.

En fait je voudrais savoir une chose : toi est-ce que tu aimes les bateaux ?

Appelez ce bateau-là alors.

Au revoir, on en reparle demain.

 

Repost 0
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 23:58

 C'est la fête, la fêêête !

Les copains et copines du chichou sont venus lui fêter son anniversaire.

 

Ils sont venus, ils sont tous là...

Des garçons, et puis des filles.

 

La table est mise, les guirlandes sont  suspendues.

La déco est "halloweenesque", le soleil "citrouillesque"...

 

Le gâteau a plu, les jus ont été bus.

On n'a fait que jouer, jouer, jouer.

Repost 0
Published by F&M - dans A la maison
commenter cet article
21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 21:15

Devinez ce que c'est... Que ce "Fluctuat nec mergitur".*

C'est le plafond de la salle des mariages de la mairie

 du XIème arrondt de Paris, place Léon Blum. Joli, non ?

* Il flotte sans jamais être submergé. La devise de la ville de Paris.

Le chichou a assisté à son deuxième mariage

 (le premier, il avait 14 mois, il ne s'en souvient pas).

Le baiser de la mariée, au marié, sous le plafond,

 a romantiquement clos la cérémonie.

 

 

De retour à la maison, on fait et on décore,

 abondamment, le gâteau.

 

Et Chichou souffle les bougies, avant d'ouvrir rapidement ses nombreux cadeaux.

Oui, l'hélicoptère de sauvetage (= la grande boîte vide à gauche) aurait suffi. Et non, on n'agrandit pas la photo, c'est "trop" beau.

Repost 0
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 21:42

L'anniversaire du chichou se déroule sur trois jours, comme les mariages orientaux...

Aujourd'hui, c'est le premier jour, soit la veille de l'anniversaire. Il se passe chez Papy et Mamy.

Dinosaures, Spiderman, pirates en leur bateau sont au rendez-vous.

 

 

 

 

Repost 0
Published by F&M - dans A la maison
commenter cet article
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 11:45

Pour la semaine du goût à l'école : deux gâteaux, j'ai faits. Mes deux du moment. Le gâteau de Noël allemand, avec chocolats (noir et au lait), amandes en poudre, noisettes et pistaches décortiquées, le tout bien broyé. Un cake aux fruits rouges, framboises Meeker (?), mûres sauvages, myrtilles sauvages aussi, et griottes (civilisées, elles, sans doute). Le tout bien touillé. Reste des petits grains (des framboises) qui risquent de gêner les enfants sensibles des dents, comme le chichou à l'instar de son papa...

Les deux boîtes en plastique remplies de petits bouts carrés de gâteaux coupés (zut et rezut pas pris de photos ni avant ni après) ont quelque peu amadoué la maîtresse. Tant mieux car, de l'autre main (que celle soutenant les boîtes) je lui remis une lettre "justifiant", comme elle me l'avait demandé (pour la "dédouaner" aux yeux de l'inspection ?), l'absence remarquée et répétée du chichou les vendredis après-midi. Jour(s) du Pas cantine, pas goûter !

"Nous vous informons que notre fils s'absentera relativement souvent (ça reste volontairement flou) de sa classe de maternelle grande section les vendredis après-midi afin de bénéficier de la présence de ses grands-parents"

- "atteints chacun d'une maladie incurable", j'aurais voulu ajouter.

- "inavouable", avait compris mon mari. Qui ne voyait pas où était le problème.

- "qui vont bientôt sucrer les fraises", aurait préféré Papy, plaisantin.

On est resté sobre donc. On a évité le pathos. On est resté dans l'informatif, non explicatif. Faut pas pousser...

 

Repost 0