Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 22:26

En prévision de son anniversaire qui arrive, à grands pas, 

dans deux jours, Chichou relit les catalogues Playmobil.

Et y recopie un château (en vrai).

 

 

 

Et un super hélicoptère pour la route, un !

Repost 0
18 octobre 2006 3 18 /10 /octobre /2006 21:24

  Déjeuner de 13 heures, hors normes.

            Banane-fraise tout bu. Maïs soufflé pas terminé.

Les rebelles de la forêt (Open season).

Boog, grizzli domestiqué, et Elliot, un jeune élan,

en révolte organisée contre les chasseurs.

 

Le sport favori de l'homme... 

 Hameçons                                                      cheval sirène

 

 

 

 

 

 

 

 cannes à pêche

 

 

 

 

 

 

 

 

                                 espadon

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article
17 octobre 2006 2 17 /10 /octobre /2006 09:58

En cette semaine du goût, il semble de bon goût

de parler du goûter, car dans goûter il y a...

Le goûter* américain en particulier. Les Américains n'ont pas inventé que le coca ou les hamburgers, ou la chique (voir John Wayne dans "She wore a yellow ribbon" de John Ford) et le chewing-gum ?, ils ont aussi créé, ou importé, en tout cas popularisé, les cookies et autres muffins. Aux chocolats, aux fruits secs ou/et aux fruits rouges (Que des bonnes choses !). Et ce n'est pas rien. Les premiers sont craquelés et mous tout à la fois, les seconds sont spongieux, se gorgent du lait froid. Les deux font la paire. Les deux sont facilement transportables, ce qui n'est pas négligeable pour qui aime se promener et pique-niquer. Les deux sont assoiffant il est vrai, c'est ce qu'on pourrait leur reprocher si on voulait.

Fait notable car rare, les gâteaux sus-cités confectionnés à la maison ne valent pas ceux achetés frais ("Freshly baked all day every day !") dans les (bonnes) boutiques spécialisées, peu nombreuses par ici il est vrai. Les recettes à l'origine de ces derniers comportent sans doute des ingrédients ou/et une façon de faire ou/et du matériel, bref des points non divulgués dans les recettes délivrées au grand public apprenti pâtissier. On en fait quand même, on les mange, mais on est souvent déçu. Trop durs, facilement brûlés, car la cuisson est délicate, pour les premiers (les cookies), trop émiettant ou, au contraire, compacts pour les seconds (les muffins). On continue à en faire parce que c'est moins coûteux que d'en acheter, parce que ceux qu'on fait sont appréciés (au moins pour les plus réussis d'entre eux) de certaines gens notamment des enfants*, parce qu'en tout cas ceux qu'on fait contiennent moins de lipides et de choses "pas orthodoxes" que ceux du marché (frais ou non).

Reste que quand on a le nom d'une bonne maison, on le note, pour ne pas l'oublier, voire le diffuser (ou le garder pour soi c'est selon). Et on essaie d'y passer de temps en temps, quand on a le temps d'aller dans le quartier, ce qui n'arrive pas souvent.

Quant aux ice-creams, on leur préfèrera les gelati. Crémeuses et goûteuses. On en reparle.

Des recettes, néanmoins, à essayer pour les plus passionnés :

Pour des cookies (pour 4 personnes), 150 de petits morceaux de chocolat, 100 g de beurre fondu, 75 g de sucre roux, 1 oeuf pour lier tout ça, 100 g de farine pour donner corps à la pâte, 50 g de poudre d'amandes pour en affiner le goût. A enfourner en petites boules, ou petits tas, pendant 10 minutes, voire moins, selon la capacité du four à chauffer vite et beaucoup ou lentement et peu.

Pour des muffins (pour 6 personnes), sans fruits rouges ni pépites de chocolat, 100 g de beurre fondu, 300 ml de lait, 250 g de farine, 2 oeufs, 1 sachet de levure, 90 g de sucre, une pincée de sel, 100 g de pralinoise (ou de noisettes pilées), 100 g d'amandes (en poudre ou entières grillées ou non). A mettre dans des moules à muffin durant 20 minutes environ.

* Evidemment on peut manger ces et les mets sucrés en général aux autres repas (breakfast, lunch, brunch...) que le goûter, ou hors repas si l'on préfère, mais les réserver pour ce moment de la journée confère à ce moment-là un charme, un intérêt tout particulier, qui n'est pas sans rappeler la douceur de vivre de l'enfance.

* Le chichou, bon enfant, se régale de mes cookies, même les plus durs et les plus brûlés, et même sans râler  (Faut dire que je passe du temps à les gratter avant de lui donner, quoiqu'il en soit, les mieux cuits...). Il est moins fan des muffins (sauf ceux, tout chocolat, du MacDo...)

Repost 0
16 octobre 2006 1 16 /10 /octobre /2006 14:33

 

   A Paris, le nez en l'air, on voit

des horloges, qui nous rappellent que le temps passe, inexorablement, quoiqu'on fasse...

 

On voit aussi des colonnades et autres sculptures.

(qui appartiennent à ?)

Les yeux levés à Paris on voit de très belles choses. Et par beau temps, c'est plutôt réjouissant.

 

 Une dernière pendule,

redoutable et redoutée, celle de l'école.

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article
16 octobre 2006 1 16 /10 /octobre /2006 09:19

En ce premier jour de la semaine, il est bon de préciser les choses essentielles suivantes :

en France, depuis Jules Ferry et la loi de 1882, c'est l'instruction, et non pas l'école, qui est obligatoire. L'article L.131-2 du code de l'éducation précise : « L'instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l'un d'entre eux, ou toute personne de leur choix ».

De même, « les parents ont par priorité le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants » selon la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, 1948, article 26-3.

 

Enfin, ce serait bien si l'école c'était ça, ou, plus optimiste, si elle se donnait, un jour béni, pour objectif ce qui suit :

" Former les esprits sans les conformer,

 les enrichir sans les endoctriner,

 leur communiquer une force dont ils puissent faire leur force,

 les séduire au vrai pour les mener à leur propre vérité,

 leur donner le meilleur de soi sans en attendre ce salaire qu'est la ressemblance. "

Jean Rostand

 

 

Repost 0
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 15:59

La classe des mers est sur l'eau, comme un bateau.

Sauf qu'elle ne bouge pas. Elle a des grands panneaux pour la (sou)tenir. Et puis elle n'a pas de roues. Elle ne va pas visiter tout l'océan. On peut y habiter, il y a des chambres. Mais il y a des gens qui viennent juste pour une seule journée. Il y a classe dans la journée et le soir. Le soir, il y a plein de requins tout autour. On ne peut pas nager, sauf à des petits endroits, où il n'y a pas de requins. Mais il ne faut pas s'y noyer. Dans la journée, il n'y a pas de requins, on se baigne quand on est dans d'autres pièces que dans la classe des mers. Il faut demander à quelqu'un la permission. S'il dit non, c'est qu'il y a des animaux dangereux autour, s'il dit oui c'est qu'il n'y a rien du tout autour.

Dans la classe des mers, on travaille sur la mer, on apprend des choses dessus. Il y a un seul maître (pas de maîtresse), il est gentil. Il n'y a que quatre enfants, que quatre tables. Il y a parfois des méduses tout autour. Des baleines et des requins baleines, on peut en voir aussi. On peut aller en-dessous de l'eau, par un escalier qui amène jusqu'à une cabine qui est sous l'eau. Il y a une petite cantine, on y mange évidemment toujours du poisson. Des fois, des crevettes, des pieuvres, des crabes, toujours des animals de mer. Il n'y a pas de cour de récréation. Si tu vis là, c'est aussi avec tes parents. Dans la journée tu peux aller sur la plage, avec d'autres enfants.

 

Repost 0
14 octobre 2006 6 14 /10 /octobre /2006 18:21

  Deux heures de temps un samedi après-midi.

1/2 heure pour une leçon de natation privée.

Une heure 1/2 à se baigner sans les bouées.

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 21:48

Dans le métro, le matin à 7 h 45, il y a déjà pas mal de monde mais on arrive encore à trouver un siège (pas deux ! Ni trois, mais un seul, c'est déjà beaucoup) de libre, si on a de la chance. Une heure plus tard, aucune chance de trouver quelque place assise, le métro est bondé. De gens divers et variés, pour le moins bigarrés, qui ne savent pas toujours se déplacer sans gêner leurs congénères, qu'ils remarquent à peine.

Ce n'est pas agréable. Du tout.

Du tout, du tout. Ca, c'est nous.

 

Pieds, bien ancrés, d'usagers du métro.

 Où sont ceux du "chichou's daddy" (indice : ils font la paire) ?*

Le soir, si l'on reprend le métro tôt, un peu avant 16 h 30, on croise moins de ses/ces congénères. Il y a carrément plusieurs assises vides, au choix. Alors qu'au-dehors, à cette même heure, les rues sont déjà encombrées d'engins motorisés en tout genre, la circulation est difficile, même pour les deux-roues non motorisés (notamment dans les rues sans piste cyclable). Surtout les mardi et jeudi soirs. (Le mardi matin, c'est le retour de week-end vers le bureau qui est chargé...)

A croire que les nantis (ceux qui circulent à Paris en voiture) ne travaillent que du mardi au jeudi. Les lundi et vendredi sont extrêmement plus calmes. Les automobilistes, et autres motards ou passagers de taxis, sont en RTT dans leurs maisons de campagne. C'est ce qu'on peut en conclure. Les besogneux, eux, prennent le métro (voire le RER), toute la semaine, tôt le matin, et tard l'après-midi. Quant aux courageux, ils prennent le vélo...

 1. La journée de travail commence.

 3. Robots pour Chichou.

 

 

5. Noël au Palais-Royal.6. Chaîne de vélo changée !

2. Bureaux du Téléphone.

4. Notre "Flatiron building" à nous.

 

Une autre tour (que celle des figures), on va la dire classique,

c'est celle de Jean sans Peur.

* Réponse à la devinette : chaussures du milieu, les plus belles, bien sûr.

Repost 0
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 08:32

 

Encore une idée de voyage (les idées ne manquant pas) *

 

Dans les eaux, plus profondes, celles de la mer, il y a des huîtres, des bébés huîtres inconscientes (n'écoutant pas les avertissements de leur vieille maman) des dangers qu'elles encourent à suivre le morse. C'est cruel, il ne fera qu'une bouchée d'elles...

Dans cette histoire, "dessin animée", tout le monde - animaux, objets - est méchant ou, pour le moins, indifférent (au sort des autres).

Le chichou a regardé, bien aimé (a trouvé que ce n'était pas gentil pour les huîtres), a été soulagé quand il a su, à la toute fin, que c'était d'un cauchemar qu'il s'agissait. Un cauchemar s'inspirant de la réalité ? *

 

 

* aux "lagos di Lugano e di Como"

* Alice au pays des Merveilles

Repost 0
12 octobre 2006 4 12 /10 /octobre /2006 09:25

Aujourd'hui, le chichou va voir ça

ISSY-LES-MOULINEAUX (92130)
Ile St Germain "La Tour aux Figures" de Jean DUBUFFET

Avec son école, cet après-midi.

  On espère qu'il ne pleuvra pas...

Depuis plusieurs semaines, les enfants, encadrés par leur maîtresse, travaillent sur ça. Moi je préfère l'art figuratif à l'art abstrait. Les enfants, il paraît que l'art abstrait, ça leur plaît. D'autant que Dubuffet se réclame de l'art enfantin, qu'il dit brut. L'art brut dans le mauvais temps (avec gilet matelassé et "kway" superposés), je ne sais pas. Parce qu'en plus ils n'ont pas obtenu l'autorisation d'y rentrer. Paraît qu'il y a un intérieur, dans lequel on peut aller. Là on se demande comme peut être cet intérieur. Peut-être mieux que l'extérieur ?

En tout cas, le chichou aujourd'hui, pour [s']habituer, va à la cantine et au goûter. Ce qui signifie : étiquette rose et étiquette verte (à déposer dans les bacs prévus à cet effet). Il sera récupéré juste après (la couque d'amandes et le petit suisse sucré). Ce qui ne l'empêchera pas de manger un pain au chocolat sur le trajet du retour (Ca fait cher le goûter !). Question rhume, il prend, avec plaisir, ses granules ALLIUM CEPA 9 CH, trois granules trois fois par jour, et ça a l'air de faire de l'effet. A vérifier.

Arboré, et par beau temps, c'est nettement plus attirant.

 N'empêche, ça gâche un peu le paysage, non ?...

 

 

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article