Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 13:05

Ma

  La choute a appris hier, mercredi, qu'en Chine l'année dernière c'était l'année du serpent et que cette année était celle du cheval (ma). Au musée Cernushi, elle a vu, en compagnie de six autres enfants de son âge (dont son Valentin), de beaux chevaux sculptés, puis elle en a dessiné un. Qu'elle voudrait afficher dans la chambre de son frère, qui étudie le chinois depuis l'année passée, même s'il ne sait pas comment on dit cheval en mandarin... Après tout, je ne me souviens pas comment on le dit en hindi.

 

  Après on est allés au joli parc d'à côté, évidemment... Entre la crêpe pour le goûter, les tours de manège et de balançoire, des boissons chaudes pour les mamans (le vent froid soufflait et la pluie qui menaçait a fini par tomber), les économies y furent davantage entamées qu'au musée. La culture, c'est pas cher, par rapport aux loisirs purement récréatifs...

 

 Heureusement la généreuse gratuité des musées de la ville de Paris et le bon rapport qualité-prix des ateliers pour les enfants, 1 heure et demie ou deux les mercredis et samedis, pour en moyenne 4 euros (à Cernushi, 3,80 euros l'heure et demie), ne suffisent pas à attirer les foules. C'est tant mieux pour ceux qui ont envie d'en profiter en toute tranquillité. Ces musées restent de magnifiques hâvres de paix, où l'on peut voir parfois déambuler ou assis par terre, penchés sur leur dessin, de petits groupes de sages têtes blondes.2014.02.12 mer-Cernushi-MaL'animatrice a eu le temps d'aider chacun des enfants à dessiner son cheval.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 17:42

  Avec la free, je vois davantage de (bouts de) films ou d'émissions que fut un temps. Ainsi, j'ai pu rererevoir L'empire contre-attaque, en deux fois (le soir et tranquille à l'aube). J'ai revu Géant, avec plaisir, en plusieurs fois, vu la longueur du film. Découvert Le plongeon (The Swimmer), en deux fois également. Morcelé certes (comme pour la lecture d'un livre), mais tout en VO au moins.

 Le problème, c'est que parfois, je ne sais pourquoi - des soucis de timing dépendant d'une volonté inconnue de moi - la fin est coupée à quelques secondes près. On a eu ça pour Devine qui vient dîner, Graine de violence, ça gâche. La fin, je la connais, mais quand même. Pour Le plongeon, je ne la connais pas, et même si je l'envisage, vu qu'il ne manque que les ultimes images de ce film bizarre, c'est très frustrant. Après je me retrouve sur Internet, mais rarement on trouve la fin d'un film. Le résumé oui, mais sans la fin (ce qui est bien, ceci dit).

Burt Lancaster swimmer

 L'enregistrement, mais aussi la pause, ou la replay (souvent pour les dessins animés, pour la choute), on aime, on utilise, on n'en abuse pas, car ça deviendrait ingérable. Mais c'est un progrès que je ne boude pas, que je loue, que d'aucuns auraient aimé connaître. Non, je n'aimerais pas vivre à l'ère préhistorique, ni au moyen-âge. Je trouve ça bien d'être ici et maintenant.

Repost 0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 09:35

  Debout. Avec cette chanson pas aussi facile qu'elle pourrait en avoir l'air, le chichou a été presque mis KO. Il a eu 11, soit la pire note de la classe, la prof ayant visiblement relevé le niveau de sa notation.

  Ce ne sont pas ses armures de jeu vidéo de l'expo de la Villette qui l'auront protégé...

Images-XIV 20140202Images-XIV 20140202 143546

  La choute, elle, chantonne - tout à fait mélodieusement (ouf...) - souvent L'oiseau et l'enfant, à force de l'avoir entendue. Elle restera dans son souvenir comme une chanson de son enfance... Minuscule, la vallée des fourmis perdues, c'est évidemment très bien. Le chichou a regretté l'absence du moustique... Moi la chute du pop corn, cher payé.

 La choute préfère les animaux aux poupées. Tout l'indique.

2014.01.14-cr ayons-tête de chat

Animal n° 1, avec sa petite gamelle et ses joues roses.

2014.01.20-feutres-baleine fille

Animal n° 2, avec son petit jet d'eau et ses longs cils.

 

 Quant à dimanche, la choute chez un copain, à jouer et manger des crêpes, le chichou avec Mari à l'expo sur les jeux vidéo à la Villette, je pus enfin écouter Bruce, tout en terminant les légendes de mes albums photos.

  Quant à lundi, j'ai appris ce que je savais malheureusement déjà. Dans la fonction publique (et sans doute, d'une autre façon, ailleurs), vous pouvez vous tuer à la tâche, vous ne serez pas plus considéré, évidemment pas mieux rémunéré (pas primé, pas promu ; ça ne marche pas comme ça) que votre collègue quasi notoirement et depuis longtemps glandeur-malfaisant-médisant. Pas motivant et usant. Si le bateau reste sur l'eau, cela signifie que finalement beaucoup de gens, plus qu'on ne croit parfois, doivent être dotés d'une conscience professionnelle aiguë. Toute peine ne méritant pas grand-chose.

Repost 0
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 12:48

  À la patinoire de l'hôtel de ville de Paris, la choute a poussé son panda... Enfin, un panda qu'elle ne connaissait pas, mais avec lequel elle s'est liée, après qu'on le lui eût présenté. Elle affectionne les animaux.

DSC02073

 

À l'expo, où il y avait de belles toiles, des paysages signés André Boubounelle,

DSC02081A

DSC02082A

 

la choute, ayant beaucoup patiné, était un peu flapie.

DSC02108

 

  Pour la fête de la galette, avec les copains, le dimanche, elle avait repris du poil de la bête. 

DSC02130 Ce lundi, c'est moi suis un peu flapie.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 14:28

  Par temps inespérément ensoleillé je suis allée acheter une douceur à la choute : un Chôsei Mochi. Gâteau brioché à base d’igname, fourré à la pâte d’azuki rouges en morceaux, c'est un bel ovale immaculé, estampillé à chaud d’un motif de pin, assurance d’une protection et d’une bonne santé toute l’année !janvier 2014-Chôsei Mochi-promesse de longévité

 

 Esthétiquement, la choute sera conquise, si gustativement elle l'est moins, le chichou et moi nous dévouerons pour terminer cette pâtisserie japonaise.

 En ce moment, je dois, notamment, réfléchir et me décider sur ce que je souhaiterais comme formation professionnelle pour l'année à venir. J'oscille entre des leçons de Japonais et des cours des pâtisserie.

 Ou une formation en psychologie, pour mieux appréhender les névrosés à tendance hystérique.

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 15:25

  On entame une nouvelle année.

DSC02014

  Je ne fais plus vraiment de voeux ; une grande partie ont été exaucés, pour les autres ils ne pourraient pas ou plus l'être.

DSC00005A  On continue de s'attabler. En famille. Argenterie et verrerie.

DSC00002  Les galettes sont bonnes (enfin, pas toutes, mais quand elles sont bonnes elles le sont vraiment).

 Celle de samedi dernier à Paris avait le mérite d'être bonne et gratuite à la fois. Elle était accompagnée de non moins bons et gratuits chocolat et vin chauds, papillotes, oursons en gélatine et Chupa Chups, et serviettes en papier épaisses, d'une qualité rare.., c'était Byzance. Gracieux moment offert, aux divers gens contents, par le conseil de quartier du 1er arrondissement.

DSC02015

  C'est encore le temps des crèches dans les églises. Et du tapis à Notre-Dame, mais là-bas il y a trop de monde.

DSC01994

  Les squares sont vides à cette époque, les oiseaux chantent du matin au soir, appelant le printemps, mais l'hiver est encore là.

  Au travail, c'est l'époque, lourde de vacuité, des bilans, toujours biaisés, et objectifs, toujours plus nombreux ou/et élargis. Ou comment travailler toujours plus pour gagner toujours aussi peu. Ce qui est moyennement motivant, il faut bien l'avouer.

 J'ai regardé, quasi de bout en bout (j'ai pédalé vite), la conférence de presse, mais j'ai oublié de rereregarder le second épisode de Star Wars. Je regrette d'avoir regardé l'une et manqué l'autre.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 08:39

Départ.DSC01856DSC01857

 

Voyage.DSC01883

 

Avant Noël.DSC01886DSC01889DSC01901DSC01903

 

    Chocolat !  DSC01936

 

  Après Noël.

DSC01951

DSC01911DSC01960DSC01975

 

Retour...DSC01990

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 06:17

En ces temps de fêtes, la choute débride son imagination créatrice.

2013.12.19-feutres-cheval à bascule ambulance

Cheval à bascule ambulance.

 

2013.12.19-pomme sur pieds

Pomme sur pieds, ou sur pattes, au choix.

 

2013.12.16-feutres-à l'école-écureuil fille rangeant ses

Ecureuil fille (longs cils et jupe étant ses signes distinctifs) rangeant ses glands.

 

2013.12.19-feutres-feu d'artifice

Feu d'artifice, tout simplement...

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 18:04

DSC01827

Un peu prématurément, car on doit s'en aller.

Je sais, il y a plus de calendriers de l'avent que d'enfants, mais il s'agit d'enfants fanatiques de chocolat. (Même le moins fameux.) On emportera le calendrier d'images, moins encombrant, pour le finir en temps et en heure.

 

DSC01841

On est allés voir la patinoire temporaire d'un centre commercial voisin, faite d'une sorte de plastique, qui avait l'air de glisser encore plus que la glace.

DSC01842Précautionneuse.

 

Finis aussi les jours d'école, les jours de travail.

Commencé : le premier jour de congé.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 22:01

  Mon ardeur de PCC aura fait long feu. Pas pour moi : l'injustice, la langue de bois, l'opacité, le manque de réactivité, voire l'inertie, les intrigues... On se bat déjà contre tout ça dans le monde du travail. Et encore, je ne travaille pas chez Google.

  Ce qui change entre l'école primaire et le collège, c'est qu'au collège le professeur ne connaît pas (tous) ses élèves. C'est pas dingue, cet anonymat social, si tôt ? Un prof l'a "avoué", un peu dépité peut-être : "J'ai 4 classes, je ne les connais pas." Le chichou le déplore : "Il/Elle ne me connaît même pas." Quand ils sont connus, c'est soit parce qu'ils sont très bons, soit très mauvais, entre les deux un grand flou.

  Le fait qu'on ait travaillé L'oiseau et l'enfant plus de deux mois n'a rien changé. Il l'a plutôt bien chantée, il a eu de nouveau 11... Soit l'avant-dernière mauvaise note de la classe. C'est peu dire qu'on est déçus et découragés.

  Je sais, ce n'est pas bien grave, mais bon c''est notre quotidien, c'est pour ça que ça préoccupe.

  Le sapin du bureau s'est desséché, il est temps que les vacances de Noël (Vous savez, celles qui sont encore moins reposantes que les autres ?) arrivent.

2013.12.12-crayons et feutres




Repost 0