Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 07:49

 Mon butin : un porte-photo Maman + fifille, un poème tout de coeurs décoré, un bijou de sac par fiston confectionné, et un collier du magasin, choisi par la choute, payé par Mari, qui ne quitte plus mon cou. Je suis riche d'objets d'amour.

P1010034a

 

 Il était temps qu'on mette les enfants à l'école privée, car à la maternelle et à l'école primaire publiques où a été Chichou je rappelle qu'ils étaient anti-cadeaux pour la fête des mères... 

 

 Ce week-end, chargé, il y avait aussi, entre autres, la kermesse de l'école ; elle commence le vendredi soir et dure jusqu'au dimanche. Elle fait le bonheur des enfants et vide le porte-monnaie de leurs parents pour alimenter les caisses de l'école.

P1010027a

  

  Tigrou, la mascotte de la classe, est revenue chez nous. C'est mignon de voir comme les petits - la choute et ses camarades de première année de maternelle - sont heureux de le recevoir dans leur maison et de s'occuper au mieux de lui.

P1010029 On ne lui pas donné à manger, car il ne sait pas avaler. C'est un faux tigre, il ne mange pas. Les vrais tigres eux peuvent manger, des tomates par exemple. M'a fait préciser la choute sur le cahier de voyages de Tigrou.

 On a oublié de dire qu'il avait suivi avec nous les émissions sur le jubilé de la reine d'Angleterre, plutôt les intéressants documentaires sur la vie d'Elisabeth II que le défilé de bateaux sur la grise Tamise. Pour les images/tenues de la famille royale en son bateau, il me languit d'acheter les journaux spécialisés...

  

 

 

 

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 05:20

 Par jour, c'est le temps libre moyen dont disposerait la mère française, rien que pour elle. Incluant l'heure passée à se préparer dans la salle de bains ? Demande l'homme perversement taquin.

 En tout cas, n'est pas compté comme du temps libre, celui passé à regarder la TV en repassant ou à cuisiner en écoutant la radio. Non, non, non. Pas compté, le temps passer à blogguer, pour la communauté, non plus. 

 On en parle entre mamans. 48 minutes pour l'Européenne, 69 pour la Finlandaise (Pourquoi, comment ? Enfants plus autonomes ? Maris participant plus aux tâches ménagères ?). Je vais émigrer là-haut. Après, il faut supporter ce que l'autochtone lui-même supporte mal : l'hiver - le froid et la neige, les sapins et les bouleaux à longueur de route et d'année, les lacs à plus de 1000 et les mouches en été.

 Avant d'avoir des enfants, je n'avais déjà pas assez de temps pour faire tout ce que j'avais à faire. Mais il y avait un vide affectif certain, ressenti, lointain souvenir que je n'oublie pas. *

 Tout ce temps consacré au travail (qui ne nous le rend pas), à la maison (qui n'en a cure), aux enfants (qui trouvent cela normal, minimal), aux "affaires courantes", diverses et obligatoires (mal menées), à courir pour tout faire dans les délais impartis, à être toujours en retard.

 Et encore, on nous dit, par ailleurs (Remarque, "on" nous en dit des bêtises partout !) que les femmes ne font pas assez de sport. J'en ai vu beaucoup des hommes qui partaient faire leur jogging le week-end pendant que leurs femmes passaient l'aspirateur, tout en gardant les enfants. Ah bon, ce n'est pas du sport, ça ? Ce n'est pas de la détente, c'est sûr, et ça ne tue pas les adipocytes, juste les neurones

  Tout ça, si c'est pour que nos enfants nous mettent au rebut quand on sera vieux, je dis non. Au chichou. A la chichoute quand elle sera grande. Mais je ne sais pas si mon non sera entendu, compris, suffisant. J'en doute.

 

 

 * Ne pas oublier surtout que cela n'a qu'un trop court temps : celui,souvent béni, de l'enfance, qui est aussi celui des bisous et des câlins, des découvertes et des mots tendres ou drôles, rigolos aussi, et j'en passe.

 

ke wen

 En plus, en fait, en ce moment, je n'ai pas tellement à me plaindre, ils me laissent faire du qi qong devant ma glace. Que demande le peuple ?

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 09:04

Temps de rêve pour un mercredi non travaillé. Quelques images de la nature en mode pré été.

P1010005

Un coquelicot, butiné par une abeille ; on ne la voit pas, mais je vous le dis, pour qu'on sache qu'à l'heure actuelle il en reste.

 

P1010009

Pause pique-nique, jusqu'au moment où des gens bruyants et grégaires sont venus se, nous coller.

 

P1010018

Chichoute vous présente la collection d'été H&M. Chemisier coccinelles, short rose assorti. Sandales, marché normand. Chapeau, supermarché. Nous avons aussi craqué sur les maillots roses de la maison de couture suédoise, mais le lac n'est pas propice à la baignade.

 

P1010026

Les enfants et les oiseaux (de quelle espèce ?).

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 17:53

 Les copains de Chichou le dépassent d'une tête ou deux, ont de grandes chaussures, la voix qui commence à muer pour certains..., voire la barbe naissante, purée. Les filles, pareil, sauf pour les chaussures, la voix et la barbe. Elles, elles ont le rire et le rougissement faciles. Elles trouvent les garçons idiots, avec leur humour gras... Soyons francs, j'aime pas les ados.Marie-billet d'honneur école primaire

Un billet d'honneur de primaire, scanné pour la postérité.

 

 

 La maîtresse du chichou est partie en croisière à Pâques, le bateau a eu du retard sur le retour c'est comme ça qu'on l'a su ; la maîtresse de la choute passe le week-end de la pentecôte à Barcelone. Si l'on regarde les choses de manière superficielle, on peut dire que le métier d'instit, ça paye.

 

P1010004

  Il fait tellemend chaud aujourd'hui que la Tour Eiffel a décidé d'aller se faire pendre ailleurs...

 

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 13:46

 On aura remarqué que le système éducatif français, à la maison comme à l'école, est, en gros, spontanément davantage enclin à menacer-réprimander-sanctionner qu'à valoriser-récompenser-complimenter. Différent du système, ou de l'état de fait plutôt, américain, par exemple, au moins au sein de certaines familles, paraît-il. Différence de cultures sans doute...

 

 Je fus la première outrée quand je vis dans un magasin une gamine hurlante à laquelle sa mère disait, criait en fait, de se calmer tout en lui proposant de lui offrir 1000 choses... L'antithèse de Super Nanny. Mais je ne sais pas, je ne sais plus. Comme disait Gabin, plus on avance en âge moins on sait. C'est tellement vrai, pour certaines personnes, pour certaines choses/dans certains domaines en tout cas (et plutôt faux pour d'autres). Super Nanny était sûre d'elle, c'en était clair et rassurant. Mais par trop tranchant. Dolto aussi était sûre d'elle, dans un autre genre, pas si éloigné en fait.*

 

 La question des cartes de comportement en classe, avec points verts ou rouges, est relativement troublante. A plus de deux points rouges - qui dénotent un mauvais comportement, irrespectueux des autres, perturbateur - on a une punition (genre 100 lignes à faire). Mais à plus de deux points verts, voire la carte pleine, débordante de vert, on a nada, juste sa "self-esteem" (Mais où sont passées les belles images ? Trop désuètes, matérielles ou chères à imprimer ? Pourquoi pas des cartes Pokemon ou Yu-Gi-Oh ?...). L’appréciation est certes reportée (dès la maternelle) dans le bulletin, mais ne compte pas pour la moyenne chiffrée en CM2. Judéo-chrétiennement, moralement, ça se tient. Enquête menée au plus près, le spectre de la sanction effraie bien les plus sages ; mais elle ne motive visiblement pas suffisamment les détenteurs de points rouges (frondeurs ou/et inconscients, gaiement agités ou effrontément égoïstes ?) de les troquer contre des verts. Il faudrait songer plus souvent à prendre le problème autrement, par le biais de la récompense. (Pourquoi ne pas offrir quelques faveurs - des points supplémentaires ? -  aux bons conducteurs automobiles, par exemple ?)

Image (7)  Une carte de conduite du chichou.

 

 La choute, depuis quelques jours, me demande inquiète, sans que je l'y ai jamais incitée, ça doit venir de l'école... : "Si je ne fais pas ce que tu m'as demandé (= m'habiller, par ex.) tu ne feras pas ça pour moi (= jouer, par ex.) ?" Et moi, bêtement, de sauter sur l'occasion (car je vois que ça marche). "Exactement." Mais même retourné positivement, "Si tu fais ça pour moi, je ferai ça pour toi.", ce n'est pas naturel, ce marchandage, quand on a envie que le "bien-faire" et le "savoir-être" soient gratuits. Ton père et ta mère, tu respecteras, un point, c'est tout, je finis par avoir envie de dire. Je finis par le dire..., au Chichou, plus âgé donc mieux à même de comprendre, et de mesurer et prendre en compte mon état de saturation parfois ; je lui ai expliqué que ma patience était contenue dans une bouteille qui était presque vide... Il aime bien les  images.

 

 Pinocchio en son temps eut du mal avec sa conscience. Et ce n'est finalement que par le courage et l'abnégation, induits par l’amour filial, dont il fit preuve face aux dangers encourus par son père, prisonnier de Monstro, qu’il vit la lumière. Sa récompense fut de taille puisqu'il devint un vrai petit garçon. Il ne faut pas croire que le dessin animé de Disney, ici ma seule référence, soit manichéen. Jiminy Cricket élevé au rang de Conscience, se remet en question devant le succès du pantin Pinocchio dans le spectacle de Stromboli. Et les affres dans lesquels Pinocchio, immoral car innocent (tout un débat), est plongé sont grands.

 

 L’idée, qui a fait long feu je crois, de payer des élèves pour qu'ils viennent en cours paraît évidemment, philosophiquement et déontologiquement, inepte et scandaleuse, mais il ne faut pas oublier d'y voir le fruit de constats et de réflexions par rapport à une expérience de terrain. D'où, l'autre idée, qui s'applique plutôt mal que bien, de remettre les cours de morale à l'ordre du jour, mais pas vraiment au goût.  

 En France, on n'est pas comme les Scandinaves (en majorité), on n'est pas aussi nombreux à être disciplinés comme qui dirait par nature. Et encore les Français qui se croient disciplinés le sont moins que les Scandinaves disciplinés. Pour ce que j'en connais, toujours. Nous, on ne traverse pas volontiers "dans les clous" juste quand le petit bonhomme est vert.

 

 Aucun précepte dans mes divagations, juste des bribes de pensées. Conclusion quoiqu'il en soit : globalement, on n'est pas assez valorisant et valorisé. Idem dans le monde professionnel. Et en plus, le pire, c'est que là, ceux qui s'y comportent mal sont rarement punis, au contraire même.

 

* En fait, quand on doit élever/éduquer des enfants, on peut se perdre un peu parce qu'on a des idées et envies précises, souvent ambitieuses, et que ces théories (= comment il est/on nous dit de faire + comment on veut/peut, consciemment ou inconsciemment, soi-même faire) se heurtent à la, parfois dure, réalité et se frottent à l'environnement aussi (= comment est votre enfant, à l’évolution duquel il faut constamment s’adapter, et comment font les autres parents – « Pourquoi lui a plein de DS et moi aucune ?») et là il faut faire preuve de pragmatisme, faire de la realpolitik tout en restant fidèle à ses idéaux voire principes. Difficile si on y réfléchit, vous dis-je. Le mieux (?) restant peut-être de réfléchir le moins possible, alors...

Repost 0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 13:15

 Lundi, par temps particulièrement médiocre, c'était le jour de la photo de classe. Foin des photos en extérieur sous les marronniers. Les arbres ne sont plus en odeur de sainteté dans les cours d'école, d'après ce que j'en vois. Paraît qu'ils sont dangereux ou c'est une fausse rumeur. Il n'y en a pas plus dans les éventuelles cours des crèches nouvellement construites, sécurité oblige, la terre étant, comme chacun sait, pleine de saletés.

 Bref, la photo des CM2 s'est faite dans une classe de maternelle. Chichou a été placé au 2e rang. "Ah, tu as grandi, alors ?" Fait remarquer son père, genre content. "Non, les plus grands étaient assis devant" (du coup, on ne sait plus qui est grand, non ?). Quant à la choute, sa photo n'a pas eu lieu, elle n'a pas su expliquer pourquoi. Aujourd'hui peut-être, ou alors demain... En tout cas, elle avait un gros trou dans son nouveau collant. "Parce que j'ai tiré sur le filet" (= fil, lequel dépassait), m'a-t-elle dit, un peu navrée.

 En ce moment, plongées nous sommes dans Fantasia. C'est beau, mélodieux, sans parole stridente, d'une  grande sérénité. La choute aime particulièrement Mickey apprenti sorcier et les petits chevaux (licornes, Pégase(s), satyres et centaures - masculins et féminins !)...

Fantasia-Pégase

Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 13:35

 Ouverte, fermée. Tandis que le crayon, tenu par l'autre main, dessine les contours extérieurs des doigts et de la paume. Puis on ajoute quelques petites choses et l'on colorie. Et ça donne, rapidement, de sympathiques dessins.

2012.04.11-crayons-pieuvre

Une pieuvre (main de la choute).

 

 

2012.04.11-crayons-pieuvre-MF

Une autre pieuvre (ma main).

 

 

2012.04.11-crayons-cochon

Une tête de cochon (la choute, euh, non, sa main).

 

2012.04.11-crayons-cochon-MF

Une autre tête de cochon (la mienne, de main).

 

    2012.05.13-crayons et feutres rose et violet-méduse

Une méduse (mais oui, c'est écrit au-dessus).

 

 On peut faire plein d'animaux, des canards, chevaux, rennes, chats, grenouilles, etc., etc., avec Dessine avec les mains, chez Mila Editions (qui ne m'ont pas payée pour la publicité, mais ce n'est pas grave, je ne suis guère vénale).

 Plus de temps à l'école (on est mené en bateau), ça en fera moins pour crayonner à la maison. 

 

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 16:25

 J'ai surfé sur le web de bon matin pour me mettre au parfum sur Jules Ferry avant qu'un hommage ne lui soit rendu. Intéressant. De Ferry je suis passée à Clemenceau. Clemenceau m'a amenée à Rose Caron (cantatrice, compagne). Rose Caron à Cecilia Beaux (peintre américaine, portraitiste). Cécilia Beaux à Ernesta. De fil en aiguille tous les chemins mènent à Rome...

Cécilia Beaux, Ernesta, child with nurse"Trop mignonne", ça pourrait s'appeler comme tableau.

Heureusement, ça s'appelle Child with nurse.

Pas de polémique, ce tableau est beau. 

 

 Aujourd'hui je suis géographiquement très proche de l'événement national sans pouvoir le voir (juste un peu de BFMTV sans le son tout en travaillant...)*. Personnellement, je m'inquiète, me demandant si je vais pouvoir passer en vélo par mon chemin habituel de retour près l'hôtel de ville.

2012.05.04-crayons et feutres-P sur son vélo ose-EF et PF 

 

  (Chichoute ou Maman sur son vélo, vues par Mari.

 Soleil et coloriage par Chichoute.)

 

 *Suis allée, vers 14 heures, avec une collègue, jeter un oeil aux Tuileries, sur ma pause médiane d'une demi-heure que je n'utilise quasi jamais. Quand j'ai voulu prendre LA photo, je vous le donne en mille, batterie vide... Quand on est revenues, silence de plomb, de la part de celles qui avaient pris leur pause médiane auparavant.

Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 17:57

 Dimanche, ensoleillé, c'était un temps à faire un vide-grenier. Ce fut en tant qu'acheteuse que je le fis. La choute est en demande de doudous. C'est pas comme chou(x), hibou(x) et genou(x), mais comme roudoudou(s). Pour son anni, proche à venir, elle veut : 3 doudous, 2 livres et 1 Barbie. Elle sait compter jusqu'à 3 ! J'en ai trouvé deux pour pas cher (un gros à 1 euro et un petit à 2 euros...), que j'ai glissés discrètement dans mon grand sac. Un 3e ayant déjà été acheté pour bien bien trop cher dans un magasin dit spécialisé. Les barbie, on peut en trouver d'occasion, mais très souvent avec les cheveux abîmés. Pas par manque de soin - on sait comme les petites filles sont soigneuses... -, mais parce qu'ils s'abîment tout seuls, sont prédisposés à cela, voire "génétiquement", industriellement pour le moins, programmés pour. Ils s'auto-détruisent en quelque sorte. Un peu comme les cheveux des vrais gens, mais en plus rapide me semble-t-il... Digression : j'ai la chance d'avoir des vêtements de Barbie qui datent des années 60. Ils sont vintage, dans un état quasi parfait, avec des petits boutons-pression solidement cousus en lieu et place des "scratchs" d'aujourd'hui.

 Une gentille dame a donné à la choute le petit doudou dont je demandais le prix. On est toujours content quand ça arrive. On aurait le temps on deviendrait amie avec la dame. Et j'aurais eu son adresse à laquelle j'aurais envoyé le dessin suivant :

2012.05.13ter-crayons et feutre rouge-girafe doudou donné On a dessiné l'objet-qui-a-une-âme, à deux mains, avec la choute. Ses pattes sont articulées. Chez nous, elle est tombée amoureuse (d'où le coeur rouge), devant le portrait d'un cousin plus âgé de quelques années avec lequel elle va sans doute passer le nouveau long week-end qui se prépare, au bord de la mer.

 

girafe

Depuis ce portrait, je lui ai coupé le fil qui un jour a dépassé.

Chez nous, on est au moins deux à aimer les doudous.

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 17:05

 Pour mon anni, j'ai eu une belle montre rose. Qui ne plaît pas au chichou qui n'est pas à l'âge des "extravagances". Il a un exposé à faire sur De Gaulle, ça tombe bien. Je sais, à priori, ça n'a rien à voir, mais on peut toujours trouver un rapport, aussi ténu soit-il, entre les choses. De Gaulle était un peu hors norme, comme la montre pour lui.P5080388-anni à Bercy village

On m'a aussi offert du mousseux...

 À défaut d'une coupe de Champagne, que j'eus tout autant appréciée, un déca crème. A la mousse épaisse d'une tenue époustouflante.

Chichoute était très heureuse avec sa "choupette" rose - à la framboise, car les couleurs lui plaisaient plus que celles de la sucette à la fraise (à priori pourtant gustativement plus conforme). Souvent, les couleurs seules dictent ses choix. Si ça pouvait durer, la vie serait simple !

 

P5080389

 Faut-il qu'on soit confiant pour stationner au-dessous d'un, joli et étonnant, lustre (Euh, sans éclairage aucun, ça doit s'appeler simplement une suspension en fait.), fait de tasses à café, collées, vissées ? On ne sait.

 

P5080400-DVD Minuscule

 On a découvert Minuscule. On connaissait sans connaître vraiment. : une série de courtes animations - drôles, poétiques, calmes - comme on aime, mettant en scène, dans une riante campagne, des insectes. Faux, heureusement, car, ainsi, plus jolis que les vrais. Comme dans la vraie vie ils ne parlent pas, heureusement, ne font que vrombir. Dans la voiture jaune qui file sur la route, une petite araignée noire et poilue. On l'a aussitôt adoptée, la série, pour des soirées tranquilles en famille.

 

P5080414

P5080420

P5080415

P5080421

 On est allés toucher la "vraie" nature du doigt et l'apprécier de l'oeil.

À Paris intra muros. Pas besoin d'aller bien loin pour trouver des arbres et des fleurs, quoiqu'en puissent dire les anti-citadins.

 

P5080418-héron

 Pareil pour les animaux. Juste au milieu de la photo, un peu caché par une fleur de l'avant-plan, un fier héron.

  

 Évidemment, le plus émouvant présent fut le coeur d'amour découpé et décoré de fleurs par le chichou (La choute m'a dessiné un coeur tout simple, à la mesure de ses moyens.) me souhaitant "Bonne anniversaire"*. Il était agrémenté de compliments comme quoi j'étais "aimable, belle (x 2), intelligente, gentils (?), poli (sic)". Enfin, il a mis "poli" parce qu'il était à court d'idée, m'a-t-il précisé au vu de mon étonnement (même si je crois être, le plus possible, polie, c'est vrai).

J'ai formulé à Chichou une simple requête : celle d'avoir chaque année, fut-il devenu adulte, une petite déclaration écrite d'amour filial, ça fait tant de bien. Il me l'a promis.

 

  * En remontant dans mes archives, je vois qu'en 2011 c'était "Bon anniversaire"... 2010, "Bone anivaisaire" (Sans commentaire.). Et 2009 "Bonne anivairsaire". Je passe sur les cartes de "joieu noel", je pleurerai les jours où je n'en recevrai plus.

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article