Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 06:10
On a eu droit à des chansons, chantées par nos petits garçons et filles, qu'ils avaient répétées toute l'année avec leur professeur de musique adoré(e), la personne la plus aimée de l'école, dixit Chichou. Beau métier.
Si t'as été à Tahiti, c'est très rigolo.
Boris et Natacha, très beau, très russe.

Toutes les chansons (Ah que la terre est belle, A l'oreille un coquillage, Suite de berceuses, Taximètre, Le loup végétarien, Les couleurs de la vie, El cafe) étaient jolies, bien choisies et gaiement interprétées.
Beaucoup de parents filmaient (la maladie-manie du siècle), et en regardant l'après-midi les films qu'on avait faits le matin j'étais déjà plus émue. Qu'est-ce que ce sera quand je les regarderai dans quelques années ?...

Je ne sais pas où ça se passe, dans le préfectoire ils ont dit (une espèce de mélange entre réfectoire et préau, dans la tête du chichou). C'était bien dans le réfectoire.

Chichou avait peur de fatiguer à rester ainsi debout tout ce temps (une demi-heure en fait). Je confirme, il a été un peu fatigué. Surtout qu'il y a eu un bis...

Chichoute n'a pas fait un très bon auditoire mais n'a pas dérangé dans le couloir. Et s'est réveillée pour la fin, juste le temps d'applaudir.

En attendant l'heure - en bas de chez moi, Mari momentanément absent (avec les clefs) - avant le spectacle, je me suis fait un autoportrait dit " Autoportrait aux boîtes aux lettres sans intérêt ".
Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 06:26
Bientôt on va partir et la route en automobile (c'est plus joli que voiture, non ?) va être longue. Alors on prévoit de la musique, susceptible de plaire aux deux parties, Mari et Marie. Moi je serais plutôt jazz(y) ou opéra et lui définitivement rock. On est logiquement tombés d'accord sur qui dirait du folk (musique qui devrait permettre à ceux qui le souhaitent et le peuvent - comme les enfants par exemple - de faire quelque petit somme).
Et en particulier sur ça :


L'album Sounds Of Silence (1966).
Mélodies poétiques ou poésies mélodieuses.

Non, quand il n'y a qu'une seule voix je ne sais pas toujours s'il s'agit de Simon ou de Garfunkel.  Leurs voix diffèrent, mais jeunes les timbres sont approchants : Garfunkel a une voix aiguë, pure, cristalline, mais Simon n'est pas un baryton non plus. En tout cas, leur harmonisation - Ensemble, Simon chante le thème et Garfunkel fait les douces harmonies aériennes - est toujours parfaitement réussie, et comme fusionnelle. Ce qui est sûr, c'est que c'est Simon qui possède le talent d'écriture et de composition, et d'instrumentiste, guitariste confirmé. Garfunkel n'a " que "  celui d'interprète inspiré.
Le 33 tours de leur concert à Central Park (en 1981 ? Tout ça ne nous rajeunit pas) regardé d'abord, avec émerveillement, à la télévision (sur Antenne 2 ?), est un des disques que j'ai le plus écoutés de ma vie. * Je les ai vus à l'hippodrome d'Auteuil en 1982 (si, si, " toute " bébé, même que mon papa m'accompagnait, de loin, avec le papa d'une amie qui préférait Art à Paul, contrairement à moi, on était des bébés avec déjà des avis et divergents en plus) **.  Mon premier concert, à ciel ouvert, un très beau jour de juin.

C'est indémodable, et irremplaçable. La version de la sublime chanson " Bridge Over Troubled Water " par Elvis (qui avait le goût sûr, musicalement, et aussi vestimentairement et gastronomiquement, etc, et je ne plaisante même pas) ne vaut pas la version de Simon and Garfunkel.
En tout cas je reste dépositaire du livre de partitions (piano et guitare) des chansons de Simon acheté par mon frère (qu'il ne le cherche plus), lui a gardé celui d'Elvis (et des Beatles je crois)...
Ainsi de temps en temps je joue " April Come She Will " à ma puce qui aime ça.

Paul Simon a le sourire aussi doux que ses prénom et nom réunis (et séparément). Il a épousé la princesse Leïa (Carrie Fisher), réputée, comme vous savez, pour son fort caractère... Ils ont divorcé.

Robert dit Bob (avec sa voix trop nasillarde) et Eric (avec sa guitare trop présente) seront aussi du voyage.

* En concurrence notamment avec le mythique The River, le concerto n° 1 de Brahms avec Arthur Rubinstein au piano et Zubin Mehta à la direction de l'orchestre d'Israël, et le disque de Maxime Leforestier qui a eu le grand prix de l'académie du disque Charles Cros (sic), amplement mérité, album comprenant San Francisco, Comme un arbre, Fontenay-aux-Roses, l'Education sentimentale, la Rouille, et j'en passe et des meilleures, il n'y en a pas une à jeter, elles sont toutes parfaites (ce qui est rarissime dans un même album), on et il n'a pas fait mieux depuis.

** Dire qu'il m'est impossible de remettre la main sur ce " fichu ", comme dirait Chichou, billet de concert (moi qui, en tant que documentaliste qui se respecte, garde et range tout) !...

NB : je me demande si on ne devrait pas emporter du Joe Dassin aussi.

Vous nous conseillez quoi comme musique pour la route ?

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 06:14
Une fois par semaine au plus j'emmène Chichoute à la Maison Verte (de Dolto) de notre coin. Un endroit où se réunissent des mamans au foyer (ou des papas, mais il y en a et en vient très peu, on les remarque !), des nounous aussi (de plus en plus), avec des enfants de moins de 3 ans. Autour d'un thé ou d'un café, sachets au choix, à faire attention de ne pas renverser bouillant sur les enfants. Les bons jours autour de biscuits ou gâteaux au chocolat maison.
L'endroit est plein de jouets, souvent plein de monde, parfois un peu moins, toujours vivant et socialement et humainement intéressant.

Il y a là des personnes que je vois et connais, que j'apprécie, depuis un petit moment maintenant. Les accueillantes, très accueillantes, des psychologues pour beaucoup, ont connu le chichou. Lequel n'a pas fréquenté l'endroit jusqu'à ses 3 ans puisqu'il est allé à la crèche. La même que sa soeur intégrera en septembre.

Chichou à la Maison Verte.

On me fait là remarquer combien Chichoute est mignonne et calme, comme son frère. Plus blonde et menue que lui.
Elle sourit à qui veut, regarde, observe, s'intéresse, communique comme elle peut, manipule les jouets. Tout en douceur.
 
Quand elle se fait tirer les cheveux soudainement par derrière par une petite fille excitée - dont la maman a l'air passablement exténué - qui tire les cheveux de toutes les filles, aussi courts soient-ils, ça me fait bondir, en même temps que la maman de la petite. Chichoute pleure un peu de douleur et d'incompréhension ; se retournant elle ne voit qu'une dame avec laquelle elle venait d'échanger sourires et objets. Je la console, on compatit et tente de lui expliquer ce qui s'est passé (qu'une petite fille s'est mal comportée).
Quand un grand garçon lui confisque des jouets, juste pour les éloigner d'elle, elle ouvre des yeux ronds, surprise et démunie. Je récupère les jouets, on lui explique (que le garçon n'a pas à faire ça).
On parle beaucoup, intelligemment, aux enfants ici, estimant qu'ils comprennent tout ce qu'on dit, sinon les mots au moins le ton (On ne manque pas de les gronder aussi s'ils ne respectent pas les règles du savoir-vivre ensemble - c'est du Dolto " en vrai ".). Ce qui n'est pas toujours évident mais doit être vrai en (grande ?) partie.

Avec tout ça Chichoute est fatiguée, se remet à "tétoter".

A peine installée dans la poussette pour le retour elle s'endort...


* C'est aussi le nom d'une matière scolaire de Chichou - sa seule préférée.
Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 06:35
Tu te souviens quand on venait pique-niquer là, au bord du lac, le mercredi après-midi,  avec S, S, et C ? On mettait la nappe, les assiettes, je faisais des muffins ou autre chose ?
Non, mais je me souviens quand F et A sont venus.
Mais ils ne sont venus qu'une fois !
Comme quoi les souvenirs d'enfance sont traîtres. Les choses qu'on fait souvent, on les oublie (il y a des photos, mais il ne les regarde pas trop),  les choses extraordinaires marquent davantage et restent dans le souvenir.
Ça fait du bien de prendre un bol d'air dans la nature !
L'air près des feuilles, c'est de l'air naturel. On dit que c'est de l'air du Bon Dieu.
Quand on est dans une fusée on n'a que de l'air en boîte, il dit le capitaine Haddock.
Pourtant dans une fusée on est plus près du Bon Dieu...

Les araignées d'eau, ça doit être très léger pour marcher sur l'eau comme ça.
Et moi qui croyais qu'il avait engagé conversation avec un cygne.

C'est pas vrai ! Il y en a une qui porte le prénom de ma maîtresse ! Et y a même pas le mien de prénom...
Au fait, pourquoi elles ont des prénoms, les barques ?

Chichoute se réveille il nous faut vite rentrer, car elle a le soleil pleine face. Et on a des invités pour le goûter. Pas ceux malheureusement avec lesquels on aimait pique-niquer.
Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 06:00
Lors du dernier vide-grenier visité, dimanche dernier, Chichou nous a surpris en nous réclamant un puzzle. Activité qu'il affectionnait petit, qu'il a abandonnée depuis, et apparemment redécouverte ces dernières semaines à l'école entre deux exercices obligés, en guise de détente entre amis.
Je n'aime pas trop acheter les puzzles dans les brocantes, car j'ai toujours peur qu'il manque une pièce. Alors s'il me fut relativement facile de compter derechef, dans le café à côté, les 150 pièces du puzzle d'Astérix et Obélix, que le chichou fit dans l'après-midi, il n'en fut pas de même pour celui de 500 pièces, que je fis en deux jours (de pluie) (en congé parental je rappelle - mais plus que 3 mois), tant impatiente j'étais de savoir s'il était complet. A chaque pièce non trouvée j'étais sûre que c'était une pièce définitivement manquante (on est pessimiste ou on ne l'est pas). Chichou a vibré avec moi, surtout sur la fin. Même Mari s'est pris au jeu, une fois rentré du bureau, pour les dernières pièces. Et ce fut un hourra de victoire juste avant le dîner. Le puzzle, pour 1 euro 50, est bien complet. On n' a pas hâte de le défaire. Peut-être que Chichoute restée un peu en-dehors du coup serait partante pour le faire ? Mais une pièce cornée ne me plaît guère plus qu'une pièce manquante...


En tout cas faire un puzzle est une occupation, quoique vaine à mon sens, prenante, un peu comme un tricot ou une broderie. Comme pour la broderie, ou le dessin aussi, j'aime bien faire mais j'ai hâte de terminer, de voir le résultat. Alors j'y passerais des journées - et des nuits - entières. " Quelque part ", ce n'est donc pas trop pour moi.
Mais ça tombe bien, ces puzzles sont au chichou !...

Je vais m'occuper de la poupée, tiens.

Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 06:50
La kermesse de l'école a eu lieu : un long spectacle, un buffet avec boissons et bons gâteaux, des jeux divers et variés, des maîtres et maîtresses regroupés entre eux, ne tenant pas trop à ce que les parents les approchent (ou alors c'est les parents qui n'ont pas envie de les approcher). L'occasion de se regrouper entre parents de connaissance, ou de revoir quelques parents qu'on n'a pas vus depuis longtemps. Et on parle des projets d'été ou/et déjà de la prochaine rentrée. Les nombreux enfants vont, viennent, courent, disparaissent vite, réapparaissent enfin.
Chichou a essayé l'escrime, a choisi le fleuret de préférence au sabre ; savez-vous qu'avec le fleuret il faut pointer et qu'avec le sabre on tranche ? Il conclue que ce sport ne laisse pas assez de latitude pour se gratter (le visage, grillagé...).
Il fait très beau, très chaud, la réverbération dans la cour aveugle tant que les quelques bébés en poussette, dont Chichoute (à laquelle une gentille maman également née en juin - vive les gémeaux ! - offre un vêtement), n'ont pu que fermer les yeux et vite s'endormir...
Une fois Chichoute et Mari partis (au marché) Chichou a tenu à peser le panier garni (2 euros le pesage). On l'a évalué, par rapport aux poids de Chichoute dans notre souvenir et de Chichou dans l'instant, à 12 kilos 500. Revenus vers midi passé pour connaître le résultat, on a croisé les heureux gagnants qui s'en allaient avec les lots (notamment un skate-board et un beau ballon)... On avait surévalué le panier. Il n'était qu'à 9 kilos 200 et quelques. C'est quoi "équeques" ? Il a demandé notre Chichou plus déçu que jamais. "Il n'y avait même pas de pêche aux canards." Il est temps que l'école s'arrête, il est fatigué, fatigué notre chichounet.


Chichou en 1ère année de maternelle, à sa première kermesse.
Il y avait une pêche aux canards alors.
Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 06:49
Assorties.
Cadeau d'anni.
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 04:44


Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 05:25
Sa vocation.

Maman, tu sais, je ne sais pas quoi faire quand je serai grand... Parce que ma passion des dinosaures m'a quitté.
Ah bon ? Depuis quand ? M' étonnai-je, car ce double dessin d'un dinosaure capturé pour être étudié date du jour même.
Depuis quelques jours.
Donc, c'est dit, il ne partira pas à la recherche des derniers dinosaures, morts ou vivants.
En tant que maman, ça me rassure. Je ne suis pas trop pour les voyages au long cours, un peu dangereux.
Et je lui dis qu'il a bien le temps de trouver sa voie. Non ?
Repost 0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 05:34

Un chien a découvert un os, gros comme on n'en voit pas souvent, alors il a appelé des copains pour en profiter avec lui. Vous avez vu il y en a même qui remuent la queue !
Je me suis inspiré de Bill pour faire les cheveux...
Non, ce n'est pas un os de dinosaure ni de mammouth.

Pour la fête des mères, j'ai eu droit à une grande fleur rose, avec un lutin à son pied. Non ce n'est pas la fleur qui est géante, c'est le lutin qui est un schtroumpf.

De l'influence des lectures de BD sur le style de notre dessinateur en herbe...
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article