Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 05:54
Longtemps que je n'ai parlé de nourriture ici, il faut remédier à cela derechef.

Me donnent l'idée d'en reparler les errances de Chichoute en la matière en ce moment notamment. Elle mange avec moins d'appétit du fait de sa maladie (liée à une poussée dentaire difficile, une incisive du haut se refusant obstinément à percer). Et ce qu'elle préfère, en cette fâcheuse période (et pour elle, et pour nous il faut bien le dire), hormis les tétées qu'elle ne refuse jamais (et qui se sont démultipliées comme jamais ! Elle en réclame plusieurs d'affilée...),  ce sont les crèmes au chocolat, pour bébé. Elle mériterait bien des pour adultes. Comme son père elle paraît ne pas aimer les fruits ! Puisqu'elle boude les petites compotes que je m'empresse de finir. Peut-être m'empressai-je trop vite d'ailleurs ?...

Son frère avant elle a fait ses premières armes en matière de dégustation de dessert sur le gâteau au chocolat de son papy. Les gâteaux au chocolat restant, de loin, ses gâteaux préférés. Ne lui parlez pas de tarte aux fruits (sauf aux fraises peut-être) ou de gâteau à la banane même/surtout allié à la noix de coco (une recette qu'on trouve souvent dans les livres de pâtisserie pour goûters d'enfants pourtant). La tomate, dont il a longtemps été fan, l'a beaucoup déçu. Comme nous d'ailleurs, comme tant d'autres je pense... Sinon, il reste fan du concombre, son amour des champignons s'étant un peu tari depuis l'enthousiasme des débuts récents.

Je poursuis pour ma part ma quête du meilleur pudding boulanger de Paris (mes escapades individuelles dans la capitale se sont raréfiées avec les années et l'agrandissement de la famille) et sa région. Se déguste, en plat unique, écrasé à la fourchette dans une petite assiette creuse baigné dans du thé au lait... Garanti hyper roboratif. Adepte confirmée des mets mélangés, je me targue de mixages banane-lait-menthe (et + si affinités, fraises par exemple) qui n'intéressent que moi, sans doute ne sais-je pas en faire l'article. Sinon, je suis la seule de la famille (même élargie) - j'espère beaucoup en Chichoute, l'avenir nous le dira - à adorer le fenouil cru, avec ou sans assaisonnement. Des amateurs ?

Chichou à l'âge de Chichoute, à l'époque où il aimait manger beaucoup de choses variées, dont du fromage blanc.
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 05:28

Mi-dinosaure, mi-dragon, en costume d'inspiration amérindienne ?



Une machine à tirer les sous-marins. Ça doit exister, d'une certaine façon, mais là c'est inventé.



Découverte d'épave de bateau dans la mer (peu profonde).


Etude de volcans, sur le terrain.

De quoi rêver et voyager pour le week-end.
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 05:17
Chichou n'est pas un bagarreur, contrairement à certains de ses petits camarades dans la cour de récréation. Qu'on aperçoit quand on traîne un peu, souvent à discuter avec d'autres mamans qui ont le temps, derrière les grilles vitrées (ou vitres grillagées ?) qui nous séparent de nos enfants.
Des fois on doit même intervenir, en tapant aux vitres afin de séparer les sujets, d'éloigner le plus gros hurlant (qui vous regarde avec des yeux ronds) du plus petit gémissant (qui profite de l'effet de surprise sur l'adversaire pour se reprendre et lui taper dessus... *), ou en courant alerter quelqu'un de la maison, pour libérer un enfant malmené par un groupe, ça s'est vu. Et j'en passe. La surveillance dans une  cour de récréation, aussi petite soit-elle, est très légère, l'intervention des surveillants parcimonieuse. Les recoins sont, comme si fait exprès, négligés.
Sans parler des incivilités et autres bousculades, qui ne sont nullement réprimandées et/car/d'où (?) constantes.

* Les bagarres entre écoliers, ce n'est drôle que dans le Petit Nicolas.

Et encore l'école du chichou (Lui-même étant dans une " petite " classe, en CE1, est encore relativement préservé, les plus gros problèmes concernant surtout les CM1 et CM2.), n'est pas réputée pour être un lieu de violences particulier. Mais " on " ne nous dit rien, " on " nous cache tout, on peut dire ça comme ça... Les faits, outre ceux que l'on peut soi-même constater, se colportent, au risque malheureusement de sérieusement se déformer, d'enfant à enfant, de maman à maman.

Bref quand il arrive à Chichou de se bagarrer, c'est juste avec un bon copain, pour de faux, sur le canapé (le nôtre, qui a l'âge du chichou et commence à s'avachir de ce fait, ou celui du copain, je préfère).

Mais virtuellement, il y a de la bagarre dans l'air !

Il y en a même qui finissent sur un brancard.

Le crayon (dans le dessin comme dans l'écriture, non ?), ça sert à se défouler.
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 05:48
Chichoute, les traits tirés * par ses nuits peu reposantes (elle a encore vu un médecin la nuit d'avant ; elle a une rhino-pharyngite et les antibiotiques montrent pour la première fois le bout de leur nez...), fait ses adieux à son amie poilue partie mercredi.

Elle lui offrirait son petit bonhomme Duplo si celle-ci savait tendre la patte. Je pense qu'elle va lui manquer, et réciproquement. A nous aussi, même si l'on est allergiques à sa fourrure. On espère la revoir prochainement, une fois l'aspirateur bien passé partout plusieurs fois.

* Moi aussi j'ai les traits tirés, et ça se voit plus car je suis moins joufflue, mais je suis heureusement du bon côté de l'appareil photo.

Chichou qui sait dormir la nuit à poings fermés, même quand il y a du bruit, se dépense le jour.

Il enfile des bottes, par cette chaleur !, qui le font courir vite, très vite.
Ou part en hors-bord, avec des copains.
Le choix des activités est vaste via le dessin.

Sinon, c'est un temps à ressortir les jupes à fleurs.
Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 05:00
En ce premier jour (mardi 2 juin) de chaleur à Paris.

Pépette vit tranquillement son dernier jour avec nous.

Pucette accuse un coup de " mou ". Les dents ? La chaleur ? Dieu seul le sait.
Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 05:07
On a eu la chance d'avoir encore un très beau week-end de mai hors de l'île de France. Près de la Manche, cette fois.

Chichoute a une incisive qui pousse et qui l'a faite pleurer de douleur toute la nuit, en alternance avec un demi-sommeil de part et d'autre (de sa part et de la nôtre, parents inquiets sur lesquels elle s'assoupissait, cherchant le réconfort).
C'est en tout cas ce qu'ils nous ont diagnostiqué aux urgences le dimanche matin (où nous nous sommes rendus parce que Chichou n'a jamais " fait ses dents " aussi douloureusement), après une heure et demi d'attente * du médecin qui dormait (il était de garde la nuit précédente)...
*
Une maman arrivée un quart d'heure seulement avant le réveil du médecin (qui avait l'air très fatigué d'ailleurs) a failli me passer devant. J'ai bondi !...


Pendant qu'on regarde la mer, elle récupère...
Juste avant que la poussette s'affaisse dans les galets, poussée par le vent... Plus de peur que de mal heureusement.

Sinon elle a un tout petit peu délaissé son idole de frère pour suivre sa nouvelle amie.

Une amie douce et gentille.
Qui n'est pas du genre à s'énerver, cracher et griffer. Mais en bons normands (d'adoption) on dit quand même à Chichoute " Méfité ! "...
Nous avions Pépette en garde pour la semaine et l'avons emmenée avec nous profiter du bon air *. Elle a eu l'air d'apprécier la purge (herbeuse).
* On a failli la perdre dans une scierie... Et on a failli la confondre avec une autre plus jeune et plus agile qui avait l'air de moins bien nous connaître en fait. Je sais, c'est pas très clair tout ça.

Et puis Chichoute, un instant galvanisée (par Doliprane et Advil), est retournée vers son idole de toujours et a monté à quatre pattes tout un escalier, avec un tournant en plus.

Et enfin elle a adoré se retrouver aussi en compagnie de son amie ancestrale, qu'elle connaît depuis bientôt un an, j'ai nommé Mémé. Elle l'aime bien et c'est réciproque. Mémé dit qu'elles ont le même âge, ou même que c'est elle-même la plus jeune...

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 04:55
On n'est pas toutes pareilles.

Il y a des femmes qui n'aiment pas rester à la maison (A celles qui me disent s'y ennuyer je réponds qu'elles ont le droit de sortir, plus que quand on est "vissé" dans un bureau ; le bonheur, quand on ne travaille pas, c'est de pouvoir faire ce qu'on veut - ou presque - quand on veut - ou presque -, non ?).

Avant même d'avoir un enfant (mais pas longtemps avant de l'avoir en moi), j'avais pris, avec l'accord de mon cher et tendre, un 80 %. Ce qui a fait sursauter mon employeur de l'époque, qui me l'a accordé de parfaite mauvaise grâce. (Je ne lui en garde pas rancune, je l'aime bien, je n'y peux rien, c'est comme ça.)
Avec un premier enfant, ça me semblait évident que je ne pouvais reprendre (après le congé maternité et un congé parental de deux fois 6 mois) le travail à 100 % si je voulais passer un peu de temps avec lui et le voir grandir comme on dit. D'ailleurs j'ai commencé par retravailler progressivement, à 50 % seulement pendant trois mois... Ce qui me convenait parfaitement comme rythme.

Avec un deuxième enfant j'aurais bien abaissé le pourcentage de 80 à 70 ou 60 %, sinon à 50 (pas très lucratif), mais la retraite serait revue à la baisse également...

Ce matin une amie me disait qu'elle regrettait encore, 7 ans après, d'avoir pris un mi-temps après la naissance de son premier enfant (ce qu'elle n'a pas réitéré au 2ème). Elle n'a eu depuis de cesse de le "pousser dehors"... Il est actuellement "suractivé" ( = a tous les soirs une activité et passe le mercredi au centre de loisirs et le samedi il l'y passerait aussi si cela était possible). Il part en colonie depuis ses 6 ans (5 si cela avait été possible). Il n'a pas l'air de s'en plaindre, mais c'est comme " l'oeuf et la poule ", quand a-t-il été demandeur ?

On n'est pas toutes pareilles, et tant mieux. Mais ce qui est dommage c'est qu'on ne puisse chacun(e) faire exactement ce qu'on veut.


Repost 0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 05:49
Chichou regarde la télévision, pas trop. Et s'engoue, pas mal.
Il aime bien les informations du monde.
Ainsi, en réaction, à chaud, à l'annonce de nouveaux essais nucléaires en Corée du Nord, avec intention belliciste, il est allé confectionner une affichette de protestation pacifiste.

Affichette qu'il a scotchée en haut d'un bâton, bâton qu'il a promené, avec le son, dans la maison, puis finalement planté dans un bac à plantes. Où il n'a pas fait long feu (ça gêne ma déco ordonnée).

Sinon il se passionne encore et toujours pour les dinosaures, et se poste chaque jour de cette semaine devant Arte à 20 h 00 (jusqu'à 20 heures 45) (pour le coup il rate les infos, et nous avec) pour l'émission américaine à effets spéciaux qui leur est consacrée, intitulée "Jurassic Fight Club" (Ce soir, dernier épisode, " le tueur des mers profondes "...).
Bizarre comme notre petit humaniste d'aujourd'hui se délecte des batailles sanglantes entre animaux d'hier.


Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 05:09
Trois jours que j'ouvre la boîte aux lettres avec impatience et inquiétude mêlées, car nous sommes fin mai.

Le troisième jour, mercredi, le logo de la mairie est bien sur une enveloppe. C'est ce courrier que nous attendions avec tant d'impatience et d'inquiétude à la fois. Me parasite, tandis que je l'ouvre fébrilement, devant Chichou inquiet par seule sollicitude, la phrase  défaitiste (qui me revient en mémoire) de Mari : " C'est foutu, si on n'a pas reçu de coup de téléphone. Les lettres ne concernent que ceux pour lesquels les réponses sont négatives. " J'essaie de lire vite, les premiers mots. Et arrivent enfin ceux-là même que je cherchais : " c'est avec un grand plaisir ".
Ouuuuffffff !

Qui a le grand plaisir de quoi, me direz-vous ? La déléguée à la petite enfance a le grand plaisir de m'informer que ma fille pourra être accueillie à la crèche à la rentrée scolaire !
Je n'avais pas de plan B, j'y croyais à fond. Parce que Chichou y a un peu séjourné avant elle et a fait bonne impression (On peut s'illusionner.). Parce que j'ai demandé bien assez tôt, administrativement parlant, et qu'on a depuis attendu bien gentiment. Parce qu'enfin je crois en ma/notre bonne étoile et que 2009 sera une aussi bonne année que 2008. Parce que tout simplement j'espérais qu'on aurait de la chance.

Sûr que j'aurais tellement voulu la garder jusqu'à ses trois ans révolus, et au-delà !! Ou, sinon, qu'elle soit gardée, à temps partiel, par la famille (pas disponible). Ou par une perle de nourrice (difficile à trouver) plutôt à domicile. Mais puisqu'il faut absolument reprendre le travail (salarié) maintenant, à 80 % s'entend !, et que d'autres éventuellement bonnes solutions ne sont aucunement à ma portée donc, je suis vraiment soulagée que ma blondinette aille à la crèche, à un âge (15 mois) où ça peut être bien intéressant pour elle *. Crèche qui en plus se trouve juste à côté de chez nous, l'école primaire se trouvant de l'autre côté. Ce qui fera un petit va-et-vient le matin pour Mari...

Chichou rêve d'aller tout seul chercher sa petite soeur.

Chichou rigolard devant sa crèche, à l'époque où il venait de la quitter pour l'école (en 2004). Sans doute pour ça qu'il rigolait d'ailleurs.


* La gentille déléguée " souhaite vivement que [mon] enfant s'épanouisse pleinement dans cette structure. " Et moi donc.

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 05:43

Chichou attend avec impatience que pousse son concombre (à moins qu'il y en ait plusieurs là ?), qui est son légume préféré (avant ou après, c'est selon, les champignons, qu'il a découverts en osant enfin goûter ceux du restaurant chinois récemment !).  Le pot à concombre(s) est celui de gauche.
Les tomates (qu'on ne mélange pas forcément aux concombres, on est un peu puristes dans la famille), c'est le haut plant du milieu, en passe d'être "tutorisé" et étété comme il se devrait.
Pour les fraises, il nous reste un pied de l'an dernier (il jouxte les tomates - dans le même bac), on espère récolter encore quelques-uns de ses si bons fruits cette année. L'année dernière, du fait de mon état de femme enceinte, j'ai eu priorité sur les fraises récoltées. Qu'en sera-t-il pour l'éventuelle mini récolte de cette année ?
Merci au meilleur ami de Mari qui a pensé au chichou et à ses goûts en nous offrant, en plus de l'apéro habituellement, les plants de tomates et concombres.

Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article