Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 04:53

Avec cette phrase,  obscure  pour  les  non initiés,  Mari m'avertissait de l'éviction du favori. De notre favori à tous (même Mari le trouvait beau...) dans l'émission préférée du Chichou, avec Fort B*yard : Koh L*nta... Il faut le savoir, avec un enfant de 7 ans nous mettons un peu une sourdine à nos goûts en matière d'audio-visuel. Et le mardi soir on joue l'alternance, avec Mari (ce mardi c'était lui), pour lui tenir compagnie, et partager ses émotions, devant ce type d'émission, qui a le défaut, entre autres, de se terminer à pas d'heure (pubs incluses). Dans laquelle il y a finalement plus de parlote, verbeuse et venimeuse, que d'action... Je ne peux lui jeter la pierre quant à ses engouements d'enfant, ayant moi-même en mon temps obligé mes parents à regarder "Jeux sans frontières".

FD
Dessin de commande, réalisé à la va-vite-comme-je-te-pousse, beaucoup moins réussi que les dessins spontanés, l'artiste n'aimant pas qu'on lui force la main.

C'est avec lui aussi, au temps où il ne savait pas lire, que j'ai regardé les dessins animés et autres films d'animation, ou films tout court, en version française plutôt qu'en version originale. Mais maintenant qu'il sait lire assez vite je me fais fort de le "convertir". Dans les pays nordiques ils sont bons en anglais notamment parce que les films sont diffusés à la télévision sous-titrés.
En revanche, il aime bien partager notre intérêt, totalement émoussé, pour des émissions dites de réalité sur la cuisine (c'est fou comme ils ne parlent plus trop de cuisine dans cette émission) ou la décoration (c'est fou comme elle est insupportable celle qui décore mal mais achète parfois de jolis meubles).
Reste pour réconcilier petit enfant et grande maman les émissions et documentaires de la 5 l'après-midi (ou le matin). Et pour moi toute seule, le soir quand j'ai le temps, Arte : vu un très joli documentaire comme je les aime, réalisé par Steven Bartlo et Karine Slater, intitulé "50 ans d'amour".*
Bref la télé, un moment de convivialité pour lequel si l'on veut le conserver comme tel il faut parfois faire des concessions.

* Le sujet (sur le site d'Arte) : entretenir le sentiment amoureux lorsqu'on est marié pour la vie ? Un jeune couple sur le point de convoler cherche conseil auprès de vieux mariés...

L'époque des noces d'or, d'argent, de bronze ou de diamant est-elle révolue ? Deux jeunes réalisateurs sur le point de s'engager dans l'aventure conjugale s'interrogent sur le mariage, sur sa signification actuelle et sur l'expérience de la vie commune, en allant à la rencontre de couples qui ont passé plus de cinquante ans ensemble. Au-delà des clichés du genre "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants", comment entretenir le sentiment amoureux ? Pour se supporter toute une vie ? En fonction des réponses obtenues, nos deux jeunes promis décideront ou non de sauter le pas eux-mêmes...

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 04:40

Qu'elle est là.

De plus en plus attentive à son entourage. Aux objets, qu'elle cherche à toucher, attraper, qui la font saliver ; aux visages, qu'elle aime voir bouger, qu'elle aime voir de près. Pour fouiller dans la boîte aux merveilles (anciennement boîte à chaussures), remplie à son attention de menus objets (voir photo) sans danger, elle se tient bien assise. Mais parfois sur les côtés s'affale, se faisant heureusement rarement mal.
Elle raffole des bisous dans le cou (comme sa maman) et rigole quand on lui souffle sur le visage. Elle rit de bon coeur aux chatouilles et aux "attaques surprise". Elle a bon appétit, tête encore le sein goulûment tout en goûtant avec intérêt sinon ravissement aux purées industrielles sucrées et salées (ces dernières pas toujours ragoûtantes pourtant). Elle s'accroche à son "parent portant" comme un petit singe à son arbre. Ce qu'elle n'aime pas, mais alors pas du tout, c'est nous quitter pour aller se coucher... D'autant que souvent, à ce moment tardif de la soirée, où elle baille et se frotte les yeux à l'envi (et nous avec), elle a les joues rouges, comme enflammées. Heureusement elle aime bien au lit le matin un peu traîner.
Ce n'est pas une pleureuse, ni même une "pigneuse". Elle est bien bien sage, sauf quand elle se plaint des dents (dont aucune n'a encore percé !) et voudrait voir la vie autrement que du haut de sa chaise haute ou du bas de son transat. Ou qu'elle a fait le tour de ses jouets, a fini de triturer son petit livre ou de mâchouiller sa "brosse à gencives". Elle tend alors les bras latéralement et appelle gentiment, des fois fortement, s'impatientant un petit peu finalement. Ses mains se font expertes, sa voix se module.
Tout est doux et délicat chez elle : son regard et son sourire (coquins) - c'est un bonheur de la regarder, son visage tout entier, son expression étonnée, comme indulgente, tout me plaît ; ses cheveux d'or qui poussent dru sont doux au toucher. Elle adore la musique et ma voix qui chante (ça fait plaisir). Il y aurait encore tant à dire. Et comme son frère avant elle je n'ai pas hâte de quitter mon bébé et n'ose y penser. Et me demande vraiment comment on aurait pu s'en passer.

 


NB : sinon elle a découvert le cri qui tue (= qui rend sourd) (que n'avait pas découvert son frère, est-ce l'apanage des jeunes filles ?) mais l'utilise heureusement avec grande parcimonie.

Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 04:17

D'abord le coiffeur, avec du gel à la vanille (!)
qui met en appétit.*

Après, comme promis pour être passé chez le coiffeur (où j'ai pu parcourir deux, oui deux, ô joie, magazines Elle, en buvant un café qui plus est), fast-food, bienheureusement avant le "coup de feu". J'ai notamment commandé un milk-shake à la vanille, *conditionnée que j'étais...
sans filet

avec filet (qui gicle donc)
 Honnêtement, on a connu pire comme jouet.

Puis rapides soldes "coups de balai" :
 vêtements à 4 euros pour la petite dans quelques mois.


Et aussi récupéré au pressing le duvet à plumes (le même prix, élevé, que le coiffeur, les deux services étant aussi éphémères l'un que l'autre) destiné à accueillir proprement la petite marraine du chichou dans 10 jours. "Elle est zen", m'a dit une dame du pressing, en parlant de et à la chichoute, qui tétouillait sa tétote tout ce temps, et regardait de ses grands yeux celle qui parlait. "Prends bien soin de ta petite soeur", a-t-elle dit gentiment au grand frère attentif sans qu'on le lui recommande.
Vu dans un livre dans le magasin, Chichou tenant toujours à passer et s'attarder au rayon librairie, qu'elle devait se mettre à marcher à quatre pattes maintenant. Elle est loin d'avoir l'air tenté cependant. Il y avait aussi un bel album de grossesse, intelligemment fait, à compléter, que je regrette de ne pas avoir eu à disposition lorsque j'étais alitée. Ça donne envie de remonter le temps ou de recommencer.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 05:10

Ce n'est pas qu'en ce moment on ait de l'argent  en trop mais on a plus d'enfants et une petite voiture très âgée alors...
Nos week-ends sont occupés par des visites aux divers concessionnaires de Paris et ses environs et ils sont nombreux, pas les environs, quoique, mais les concessionnaires... Ces sorties sont gratuites comme celles aux musées des villes de Paris que nous avons faites il y a déjà quelques années mais culturellement moins riches à mon goût.
Tandis que Mari jauge la profondeur du coffre (le but étant qu'il ne soit plus uniquement occupé par la poussette pliée) et se passionne pour les aspects techniques et financiers (des tas d'options, une possible négociation) je juge (vaguement) de l'esthétique des revêtements intérieurs (pas de blanc c'est chic mais bien trop salissant !), du confort (qui intéresse aussi Mari), et nous notons les possibilités de rangements (39 pour l'une, rien pour l'autre !).
Mais surtout surtout je donne mon avis sur la couleur extérieure de l'objet - point non primordial s'il en est. La mode a l'air d'être au gris, ce qui n'est pas trop gai... J'aurais une préférence pour les couleurs genre "beige ténéré"...









 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les portes arrière de cette dernière voiture (visitée, comme les 3 autres) sont coulissantes, ça me paraît joliment pratique.

Conclusion : les voitures se ressemblent, leurs prix (outrancièrement élevés) aussi. Et de l'auberge on n'est pas sortis.
Ceci dit, je préfère le train, comme moyen de transport. Ou le vélo, avec une carriole derrière... Ou la marche à pied(s) mais c'est plus long et avec un sac à dos en sus ça ne plaît pas à tout le monde.

Repost 0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 05:42
Il lui montre comment marche le tableau d'éveil, découvrant, au bout de tout ce temps, que c'est une locomotive.

Il la trouve belle et drôle, lui dit qu'il l'aime, lui fait des câlins, est attentif à ses moindres envies et besoins, et l'accueille volontiers le soir pour des histoires.

Il fait le pitre pour elle, elle s'en amuse, surprise et touchée. C'est, j'en suis sûre, le début d'une belle aventure.
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 04:50

Dessiné par le papa du chichou.


Tandis que le chichou le dessinait, avec son style.

Dessins de détente de début de soirée...
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 04:49

Chichou a inopinément bénéficié de trois jours chômés en milieu de semaine. Qu'il était heureux ! Il en a profité pour s'acheter des cartes Pok*mon (demandées en récompense pour être passé du stade de caneton à celui de pingouin à la piscine... Il voulait absolument faire quelque chose de spécial pour les mériter !). Pour acheter une baguette tout seul (comme c'était pour la "communauté" et qu'il fallait faire la queue sans se faire doubler - quand on est petit c'est difficile - ça lui a moins plu que d'acheter les cartes au kiosque). Pour dessiner. Jouer et regarder Skippy à la télé...


Et inviter un copain (parce que ses parents ne voulaient pas l'avoir dans les pattes...).
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 04:36

De la petite robe blanche,
 qui a
été portée par plusieurs générations,


avec tétote
 


sans tétote


Eh bien, finalement, c'est juste à sa taille. Il ne faudrait pas qu'elle forcisse trop des bras ou que ses jambes s'allongent trop durant les 15 jours à venir... Jusque-là.

Repost 0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 20:15

Hier on (Chichoute en poussette et moi) est passées devant l'école maternelle, au moment où la récréation battait son plein. Une petite fille a fait tomber sa copine, sans le faire trop exprès - à cet âge-là on tombe facilement, et mollement. Pas de haut quand c'est de sa hauteur, et en hiver on est bien protégé par le manteau rembourré. Pas de quoi s'alarmer donc, mais j'ai trouvé rassurant que la petite fille responsable de la chute se baisse et aide sa camarade de jeux en l'entourant et la soulevant de ses petits bras. Même si celle tombée m'a semblé "surjouer" la chute, surtout la difficulté à s'en relever, comme un footballeur italien...
Et je me souviens de ce premier jour de rentrée à cette même école en septembre 2004.
                                  Photo prise avant le départ. 












Pourtant quelque jours avant, c'était encore l'été, un mois d'août qui fut beau et chaud, au moins en partie, à Paris, et notamment en sa campagne (dans le XXème arrondissement, près le square Séverine) et Chichou, détendu, jouait au Manneken Pis...
 
C'est coquet, ce coin-là, je vous le conseille.

Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 09:53

Quelques clichés de celle qui occupe une large partie de nos journées (et nuits).

"Avant"


"Après"

"Décontrastée"

Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article