Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 06:04

 

 
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 13:53

L'extrême fluidité de la circulation en ce matin

de reprise fut une divine surprise. De même que le temps clément. Pour le reste, R.A.S., sinon du travail à poursuivre (dommage, aucun lutin ne l'a fait quand j'étais en congé), des situations qui se répètent et s'enveniment (à force de se répéter).

Photographiés au jardin des plantes dimanche matin.

Chichou est parti ce matin chez son papy. Nos adieux furent longs, entre câlins, bisous et promesses de ne pas s'oublier et de rapidement se téléphoner... Cette séparation (après 15 jours de "colle") n'est que pour quelques jours... Avant l'arrivée, à la fin du week-end prochain, de Super Nanny ! Pour les deux dernières semaines de vacances scolaires.

Hier, promenade chez Ikea, obtenue à l'arrachée face à un mari qui a freiné des quatre fers comme chaque année. Ce n'est pas trop, Ikea une fois par an non ? Surtout que ce n'est pas loin du tout de l'appartement. En tout cas, je n'étais pas la seule à avoir eu cette bonne idée, car énormément de monde il y avait. Les gens redécorent leur habitat pour la rentrée de septembre, ou se relogent carrément... Ou/et sont perturbés par l'instabilité du climat ambiant.
Le temps de remarquer les nouveautés (le stand, à l'emplacement incongru, qui vend des hot-dogs - à un euro -, et des dough nuts, j'aime bien) et on repart les bras chargés. De petites choses utiles, comme un cache-pot pour le cactus que l'on vient d'acheter... Un tapis rayé pour la chambre du chichou qui en a déjà trois (mais pas rayés)... Un arrosoir pour remplacer les bien pratiques bouteilles en plastique... Des victuailles suédoises, car chacun sait que la Suède est le pays de la gastronomie. Mais ne soyez pas frustrés si vous ne goûtez au/à la "prinsesstarta"  (à moins qu'il/elle soit meilleur(e) dans le pays).
Ah si, de bien utile, on a acheté des verres, vus que ceux qu'on avait je les ai tous cassés. Pas tous en même temps, hein ? Un par un... Pas comme Papy qui en a cassés deux en même temps la dernière fois qu'il est venu, mais comme il va en Finlande bientôt il pourrait m'en racheter de ces jolis verres "Ittala" bleus... Ah zut, ce n'était pas vraiment utile d'acheter des verres chez Ikea alors ! D'autant que je vais encore les casser... "Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne cassent rien", comme nous disait souvent ma mère. Le bien-fondé de ces paroles ne me touchait guère à l'époque, moi qui ne cassais alors jamais de verres...

Au retour, on a pu s'arrêter et se promener le long de la Marne. Là où moult maisons-péniches sont amarrées. Chichou ravi a ainsi eu sa dose d'observation de la nature. A ramassé quelques feuilles, bâtons et mini pommes de pin sur leurs fines branches desséchées. S'est fait courser par un chien amateur de lancer de bâton et de son rattrapage (mais il ne le rendait pas...). Et surtout on a vu des castors / ratons-laveurs / rats musqués, on ne sait pas trop le nom de ces animaux-là mais ils ressemblent à ceux-là en tout cas. Trois qui se suivaient. Ainsi que  deux canards femelles qui se suivaient (les animaux, comme les gens, aiment bien se grouper), et non un couple, puisqu'ils/elles n'ont pas de col vert, a précisé Chichou instruit, beaucoup par son "papy-qui-sait-tout", sur les choses de la nature, végétales comme animales.

Et en rentrant on a continué à faire des dessins sur l'océan... Avant de dormir, plutôt mal.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 06:00

Sur la côte d'Azur, l'été, en plus du reste de l'année, le beau temps est assuré. C'est là la moindre qualité de cette région. Ici, au nord de la Loire, à Paris plus exactement, on l'attend toujours. Sans doute qu'il fera beau en septembre et octobre, quand on ne sera pas en vacances, qu'on ne pourra en profiter autant qu'on le voudrait. Aujourd'hui, c'est orage et pluie, pluie, pluie. Pas besoin d'arroser.


DSCN0006a.jpg

De retour à la maison, après un séjour près la "grande bleue", on s'occupe comme on peut et comme on veut.
On est allé au bois (quand il a fait beau), mais on n'y est plus allé depuis que des tam-tam nous en ont chassés...
On est allé plusieurs fois à la piscine, jusqu'à ce que Chichou se lasse, peut-être la faute au maître-nageur qui lui a interdit de jouer à faire semblant de se noyer...
On joue et, en alternance, on "se larve" devant des DVD (de dessins animés : Rox et Rouky, 1001 pattes, Batman, et autres). Mieux vaut ça que Canal J... On regarde juste à la télé "Au secours, j'ai disparu ! " ("FBI : portés disparus", rediffusé)...
On fait des tas de muffins, chaque jour une nouvelle recette, après des tas de cookies (vu que j'ai acheté un livre intitulé "Cookies et muffins").
Et, tandis que Chichou dessine, épuisant rapidement le stock de papier, je fais des albums photos, numériques et argentiques, sur l'année écoulée et les vacances d'été juste passées.

En ces derniers jours étirés, le compte à rebours a commencé avant la reprise du travail non espérée.

 

DSCN8387a.jpg
DSCN8389a.jpg

Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 06:28

Chichou  a voulu vous raconter des histoires vécues

depuis son lieu de vacances, d'où la communication internet, très malaisée, ne permettait pas la publication. Voici donc, à postériori, ces dernières nouvelles qu'il voulait vous communiquer. Tandis que nous sommes en train de ranger, dans la maison retrouvée, le contenu de nos bagages d'été...


Bonjour les amis,

Aujourd'hui, le lundi 23 juillet 2007, les CRS n'ont pas ramené un homme dans l'eau noyé, ils ont rapporté un pauvre dauphin mort ! Mais ce dauphin n'était pas un dauphin grand. Je ne sais pas comment il s'appelle, mais en tout cas tout ce que je peux vous dire, c'est que c'est très horrible pour ce pauvre dauphin. Je crois que ce dauphin avait 17 ans. Il était jeune, encore à l'école des dauphins, comment dire, encore un peu enfant. C'est un monsieur qui l'a donné aux CRS. D'après ce que j'ai vu, il était bien mort. Il était beau, de taille moyenne, il avait les couleurs d'un orque, blanc et noir. Le CRS a dit qu'il s'était étouffé dans l'eau parce qu'il ne pouvait plus respirer, qu'il s'était noyé.

DSCN8247a.jpgDSCN8252a.jpg


Aujourd'hui, mardi, le dauphin n'est plus là, je ne sais pas où il est passé, je n'ai pas d'idée. Ce matin, je suis allé voir l'île au masque de fer *, c'était très bien, j'avais un peu peur que le bateau coule, mais non il n'a pas coulé. Le bateau est très bien, je suis allé voir les fonds sous-marins, sauf que je n'ai rien vu (les vitres étaient trop sales). Sur l'île, j'ai cueilli deux fleurs à ma maman, j'ai vu deux papillons, un vert très clair et jaune très clair, un autre tout blanc. Maman vient de sortir les fleurs de sa poche, elles sont tout écrabouillées, c'est horrible.

* L'île sainte-Marguerite, dans la baie de Cannes, où le masque de fer a été enfermé 11 ans durant.

 

DSCN8266a.jpg
DSCN8270a.jpg
DSCN8287a.jpg


Aujourd'hui, je vais vous parler de l'océan. J'ai fait un tour en bateau, je vous l'ai dit, dans l'aventure du Masque. Hier je suis allé voir les bateaux (les yachts), et j'ai vu le plus gros bateau qu'il y avait dans le port, on ne pouvait pas le voir de près. Il était tout illuminé. Il y avait aussi des lumières bleues. C'était très beau. A Cannes, je me suis acheté un livre des océans et encore un autre. Un de Pirouette et un autre sans titre. Il y a des dauphins dedans. Quand j'ai fait un tour en bateau, le phare était juste à côté, ça aussi c'était bien. 
A la pêche aux canards, j'ai gagné un crocodile. Ce soir, j'y vais (pour la 10ème fois...), je me demande s'il y aura des jouets des océans. Je me demande ce qu'est devenu le dauphin. J'ai pris deux photos de lui. Papa a pris une photo "vachement nulle", on n'y voit que son aile. Moi je l'ai pris en entier (voir ci-dessus la photo de chacun). Vous savez quoi, quand je serai à Brest je vais goûter des coquillages plus des crabes. Mon papa m'a dit que le meilleur c'était les pinces. Papa a attrapé récemment quatre crabes et un cinquième plus petit que l'oreille de mon nounours, aussi petit qu'une araignée que j'ai vue sur l'île. Peut-être que les monstres à trois têtes, ça existe, car il y a bien un chien à sept têtes qui a existé.
Je suis allé à Marineland. Il y avait des orques, dauphins, otaries... J'ai déjeuné au Mac.. Il n'y avait pas de cadeau... Pas comme à Charenton. Papa m'avait pris un coca-cola, alors qu'il sait bien que je ne bois que de l'eau ! Quand je serai grand, j'achèterai un bateau, pour mon musée des océans, qui sera gros comme une baleine bleue, et vous pourrez faire des tours dedans, si vous venez.

Le maillot jaune (Rasmussen) il n'arrive pas à le lâcher le maillot, ils ont dit aux infos. C'est pour ça qu'il va gagner et qu'on va perdre. Parce qu'il n'arrive pas à le lâcher ! (Le soir même, il a "lâché" le maillot...)


Goodbye.

Repost 0
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 06:35

Sur l'idée de Karmara, voici des plans rapprochés de nos "oeils" (prononcer le s)...

Exclusivement les droits, le petit pour Chichou (parce qu'il est plus petit... Et que la photo aussi...), le grand pour moi.

DSCN6520cjpg.jpg
F1000008a.jpg


Une autre fois on publiera nos mains.
Jamais les pieds, ni les oreilles, c'est trop bizarre...
Peut-être les cheveux, parce que c'est joli.

Bon ça va, je ne crois pas qu'on va nous reconnaître là.

Devinette (que Marnie, si elle me lit, devrait découvrir aisément) : à quelle actrice appartient ce magnifique oeil (droit) de biche  si bien maquillé auquel on ne saurait rivaliser ?

Audrey-HepburnA-copie-1.jpg


Je demande à celles et ceux qui "jettent un oeil", ou les deux, par ici me montrent non patte blanche mais leur oeil droit dans leur blog à leur tour. Et je ne manquerai pas d'y jeter un oeil, ou même les deux...
Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 06:39

Un grand merci à Strudel pour ce petit "travail" de vacances ! (Chichou n'étant pas là, je peux y répondre seule en toute bonne conscience)

 

La première chose que vous avez empruntée à votre mère ?
Je ne m'en souviens pas, mais je me souviens bien qu'elle n'a jamais eu l'air d'apprécier que je lui emprunte quelque chose.

Vos basiques ?
Une jupe, un tee-shirt. J'ai une collection de "Petit Bateau" à bretelles et là j'ai fait une mini razzia de "tops" chez Etam où les soldes sont vraiment des soldes.
 
Le premier styliste suspendu dans vos placards ?
Ni premier ni dernier, à ma connaissance.

Vous ne vous séparez jamais ?

De mes lunettes de soleil. Comme les Italiens, qui les ont greffées sur le haut du front. Paul Newman a toujours eu une façon toute personnelle de les porter (quand il ne les a pas sur le nez).

paul-newman-lunettes-de-soleil.jpg

J'en porte même s’il n’y a pas de soleil. Je crains la trop grande luminosité. Et ça fait du vent, et des poussières, dans les yeux quand on pédale, si on n'a pas de lunettes protectrices. Sinon, je m'en sers aussi de serre-tête ou plutôt cheveux.

En ce moment, vous écoutez en boucle ?

Radio-classique. La radio à côté du clavier. Là, à minuit et des poussières, ils passent la douce musique de Danse avec les Loups... Et (dans le salon) un 33 tours retrouvé de Pat Boone datant de 1958, très très bien : que des chansons d'amour lentes, du "crooning" quoi (je ne sais pas si ça se dit, mais ça pourrait).
Je crois que je vais réécouter du Shirley Horn là. Quel bonheur d'écouter de la musique, ce que je ne peux faire, pour x raisons valables, que quand je suis toute seule. Alors j'en profite là.
Mais la chanson que je pourrai écouter en boucle toute ma vie je crois, c'est "Mr Bojangles", interprétée par Nina Simone.
 
Votre dernière folie ?
Trop lointaine pour m’en souvenir. J'ai hanté et dévalisé un temps, avant que la marque ne soit un peu (?)connue, les boutiques et rayons de Cop' Copine.
 
L’indémodable ?
Le noir.
 
Votre style ?
"Bohème chic"... Comme Vanessa Paradis… Enfin, je veux dire que c'est un style, poétique et féminin, que j'aime bien, qui m'inspire selon mes (petits) moyens. J'aime bien la mode des années 70 revisitée.
 
La faute de goût ?
Des couleurs vilaines ou/et mal assorties. Le provoquant - des tenues trop collantes ou trop courtes - pas seyant. Mais y a pas de mal. La faute de goût n'est pas grande faute. Le "moulant" "passe" très bien dans le sud. Le clinquant - le doré, le pailleté (qu'on voit pas mal dans le sud aussi) - ne me gêne pas, au contraire, je trouve ça gai et vivant, même si ça ne me plaît pas pour moi.
 
Avez-vous l’âme d’une collectionneuse ?
L'âme oui, mais malheureusement pas la place/l'espace (kilo)métrique qui va avec.
 
Acheteuse compulsive ou raisonnée ?
Les deux, en alternance.
 
L’élégance en un nom ?
Audrey Hepburn.
 
La chose que vous ne pourriez jamais porter ?
Une jupe informe, mal coupée, un pull trop lourd, des choses qui piquent, qui grattent, qui serrent, etc.

Votre rêve ?

Porter (gratuitement) du Chanel.
Et avoir un « dressing-room » (dans une pièce rien qu'à moi). Comme celui-ci (trouvé sur le site de Woodshanti). 

dressingroom-Woodshanti.jpg

Je transmets ce questionnaire à qui voudra bien,
il est léger comme l'été.

Repost 0
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 06:28

On ne les a pas brûlées.

Pas comme ma langue, qui se brûle en ce moment à vouloir trop vite "laper" la crème d'asperges en poudre que j'ai reconstituée... Ça et un bout de baguette (beurrée), avec quelques olives vertes (non dénoyautées), c'est l'essentiel de mon régime diététique en ces soirées de célibataire solitaire...

A la première halte de notre périple, à une station d'essence et de restauration, pour le petit déjeuner (de crumble et de muffin, le meilleur que j'ai jamais goûté ! - je vous recommande le bar de l'Auto-Grill...), j'ai acheté un livre avec que des recettes sur... les cookies et les muffins. Ce qui fait que pendant les vacances, tandis que Mari s'occupait des plats de résistance (souvent de grosses salades composées de mille choses), je faisais, maso que je suis, des cookies... Plus ou moins réussis. Ceux aux chocolat blanc et noix, je les referai peut-être. Je leur laissai (à Mari, Chichou, et sa grande soeur), quand je partis, deux grosses boîtes de mauvais cookies. Je pense qu'ils ont fini à la poubelle, je n'ose m'informer...

Bref, le jour du départ, on a déjeuné à Vichy. Au Petit Bouchon Lyonnais, comme chaque année. Sous les platanes, près les oiseaux. Sous le soleil, comme à chaque fois.
Jamais vu une ville qui changeait si peu. Et c'est tant mieux. Rassurant, apaisant. Il y a une grande douceur de vivre en ce beau lieu.

DSCN8041a.jpgDSCN8043a.jpg
DSCN8044a.jpgDSCN8045a.jpg


On est passé par les magnifiques, car authentiques, Cévennes (le col de la République et le Grand Bois). Il ne faut pas avoir peur des virages (et j'en ai peur).

DSCN0007a.jpg


On a traversé Bourg Argental (ça avait l'air joli) et bifurqué vers Annonay (plus grand, décevant, gâché par des constructions modernes sans intérêt) pour prendre un café.

Le deuxième jour, on a déjeuné à Orange. Où nous n'avons pu aller voir le théâtre antique, tant l'entrée est chère !

DSCN0011a.jpg
DSCN8069a.jpg
Et quelques heures après, en fin d'après-midi, on est arrivé, en deux jours donc, à destination, à Cannes.
 

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 07:11

Là d'où je suis malheureusement revenue,

ayant retardé de trois jours mon retour, pour rester plus près du soleil (sachant qu'il était avare de sa présence ailleurs)...*

Il y a la plage, le soleil et...

DSCN8080a.jpg

la mer.

DSCN8135a.jpg

Dans laquelle on se baigne et nage. Au-dessous d'un ciel bleu azur (parfois traversé de quelque nuage blanc pas bien méchant).

DSCN8124a.jpg

DSCN8126a.jpg

Une place pour les boulistes.

DSCN8075a.jpg
DSCN8078a.jpg

Quelques maisons autour (de moins en moins nombreuses chaque année) qui résistent, cernées par les immeubles, convoitées par les entrepreneurs sans scrupule.

DSCN8097a.jpg

Comme on est près de la mer il y a plein de bateaux.

DSCN8079a.jpg
Un paquebot de croisière que l'on peut photographier depuis l'étage supérieur, et extérieur, du bus.

DSCN8081a.jpg

On conduit des hors-bords.

DSCN8158a.jpg

Un paquebot de croisière, qu'on peut photographier depuis la terrasse de l'appartement...
Et les incroyables yachts du port Canto.

DSCN8082a.jpgDSCN8083a.jpg
DSCN8084a.jpgDSCN8085a.jpg

Parfois, rarement vu(s) d'ici, des incendies, heureusement pour nous pas trop près. Mais, apercevant au loin les flammes, on imagine l'enfer que ça peut être pour les riverains et les pompiers.

DSCN8098a.jpg

Sinon, il y a des fontaines.

DSCN8090a.jpg

La pêche aux petits crabes gris (si on a de la chance), aux méduses roses (Quand on n'a pas de chance !), aux petits poissons jaunes, aux bébés crevettes grises, et  aux bernard l'hermite, que l'on remet à l'eau, après les avoir longuement observés "se mettre des pâtées".
DSCN8129a.jpg

Le soir, c'est la pêche aux canards (pas gratuite, celle-là ! Mais, du coup, récompensée...).DSCN8106a.jpg

Les forteresses sont chaque jour à rebâtir.

DSCN8141a.jpg

Et hormis la plage bien chauffée il y a les squares ombragés par les mûriers

DSCN8164a.jpg

Ce qui est beau dans ce petit paradis-ci, au sud-est de notre pays, c'est le site, sa mise en valeur, la luxuriance de la végétation (l'abondance des palmiers divers et des pins parasols riches de pommes), l'esthétisme "sudiste" des façades, la douceur de la lumière sur la baie et la Croisette, la clémence inestimable du climat en bord de mer Méditerranée et ses immédiats bienfaits sur la santé.

DSCN8179a.jpg

* Pour mieux y retourner, quelques jours, à la fin du mois, une dernière fois. Ma grand-mère vendant, à son corps - et mon corps - défendant, l'appartement qu'elle avait eu la très bonne idée, et l'heureuse possibilité, d'acheter il y a plus de 30 ans.

Merci à mes fidèles lecteurs et lectrices, à celles qui n'ont cessé de me faire des commentaires qui me font chaud au coeur.

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 17:00

Ce n'est un secret pour personne, j'aime les tartes aux fraises.

A ce sujet, je vous recommande chaudement la tartelette de chez Paul, à la crème pâtissière - ainsi que leurs macarons au chocolat, moelleux au chocolat, et flan coco. Bref, des tartes aux fraises, je n'ai jamais encore tenté d'en faire. La faute aux fraises ? A la crème à faire ? No se. En attendant, je fais donc des tartes aux pommes.

la recette de la tarte aux pommes alsacienne.
D'une vieille fiche Elle (toujours).
(Les photos sont datées. Et les recettes aussi d'ailleurs. Mais je ne sais de quand !)

Pâte brisée : 250 g de farine, une pincée de sel, un jaune d'oeuf, 125 g de beurre ramolli. Mélanger en mouillant à l'eau froide, mettre en boule et laisser reposer 30 minutes au frais.

Etendre la pâte trois fois au rouleau pour la rendre lisse. En garnir un moule à tarte en tôle (de 26 cm de diamètre) graissé et fariné. Piquer le fond (Tiens j'ai oublié !).

Disposer les quartiers de 1 kg de pommes (je crois que j'en ai mis moitié moins, il y en a toujours trop dans les recettes), saupoudrer légèrement de sucre. Mettre au four.

Dès que les pommes sont tendres (après environ 30 minutes), verser le flan (2 oeufs + 75 g de sucre + 1 paquet de sucre vanillé + 200 g de crème fraîche) et remettre au four (environ 1/4 d'heure).

Servir tiède.

Voili voilà.
Mais, quand même, vive les tartes aux fraises !...

Repost 0
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 17:00

Les grandes vacances, pour Chichou,
c'est, jusqu'ici, la plage et la mer. 

 

Quand Chichou pense plage et mer il pense aussi aux secours des mers.

 

2007.04.15-t--te-de-mort-et-plage-et-CRSa.jpg

La tête de mort ? En ce moment, il en dessine (comme sur les drapeaux de pirates)... 2005 ? En ce moment, il compte, s'adonne aux mathématiques. Et 2005, ça signifie que ces secours existent depuis cette année-là.

Le drapeau est un drapeau original, un "mix" : bleu, la mer est propre. Blanc, on peut se baigner. Rouge, y a quand même quelque danger...

Le personnage est un CRS, qui surveille, du haut de sa chaise, la mer, à l'aide de ses jumelles. La cabine des CRS est ici sur pilotis, avec un phare.

2007.04.15-t--te-de-mort-et-plage-et-CRS2a.jpg

Voici le dessin terminé. Ont été rajoutés : un CRS au balcon de la cabine ; un hydravion, relié à un fil ; un homme en combinaison sous-marine, avec 5 bouteilles à oxygène dans son dos, debout sur un rocher, relié à un tuyau ; une ambulance en haut à gauche.

Voilà, c'était un dessin de vacances.

Repost 0