Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 12:31

Ce matin, j'ai fait le trajet sous la pluie.

Cet après-midi je repars dans le vent (seulement). Alors pour me/nous donner du courage, pour braver les intempéries en ce début de mois de juin "pourri", quelques photos de grandes vacances.

2005.08.05Aa.jpg

2005.08.05Ba.jpg

2005.08.04Ba.jpg

  Carlton

On a aimé, on aimera toujours ce coin de paradis-là.

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 16:51

anti_bug_fckEnfin, celle des mamans.
A l'école, depuis trois ans, ils se refusent, sous des prétextes fallacieux non explicitement exprimés, à faire faire aux enfants des cadeaux, matériels ou non, pour leurs mamans. Pauvres petits, qui ne demandent qu'à être gentils... Et pour les mamans, pétainistes ou non, comme c'est frustrant ! Quoiqu'on en entend, ici ou là, des "difficiles", se plaindre de (ne savoir que faire de) leurs colliers de nouilles... Au moins, on n'a pas ce problème !...
Donc, c'est Papy-Mamy, qui avaient la chance d'avoir Chichou chez eux samedi, qui s'y sont collés cette année. Et voici ce que Papy a confectionné pour mes papilles aiguisées :

 

DSCN7766a.jpg


Plus la peine, pendant quelques jours au moins, de courir les tartelettes aux fraises des boulangeries...
(Mais là, il faut que je rende le moule.)

2007.06.03-bonne-f--te-mamanA.jpg

anti_bug_fckJe ne vois pas pourquoi 28 (fois) "seulement"... Ah, c'est son chiffre préféré du moment.
Il manque des bouts au dessin, car, pour le scan, il était trop grand.

anti_bug_fckEt puis, finalement, quoi de plus idéal qu'un déjeuner en tête-à-tête entre mère et fils pour fêter l'événement ? C'est pas papa (parti jusqu'à cet après-midi) qui aurait fait ça, hein, hein ? * Me dit Chichou qui, après m'avoir aidée à nettoyer le balcon (pourvu qu'il ne repleuve pas bientôt), a mis la table, coupé les saucisses, servi la purée (c'est lui qui a choisi le menu), servi les tomates dans chaque assiette. Il préfèrera, en dessert, le raisin du Chili à la très bonne tarte de Papy.

DSCN7768a.jpg

* Alors que son papa est fin cuisinier et "poseur de couverts" rodé.

DSCN7773a.jpg

Et puis il y avait une brocante l'après-midi et à ces petites bêtes on ne résiste pas.

Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 14:55

Chichou chez Papy-Mamy, rockeur de mari parti à la Quo Party, que fait Marie * ? Du ménage, rangement, repassage, des courses alimentaires. (Hé) oui.anti_bug_fck Mais que lui dit Mémé (sa grand-mère) (qui avait des bonnes, elle...) au téléphone ? Mais, ma cocotte, va donc faire le boulevard !  Euh, je ne crois pas qu'elle veuille me parler d'une façon d'arrondir mes fins de mois... D'après moi et ma connaissance que j'ai de son langage imag(in)é, elle doit me suggérer d'aller me promener, notamment faire du shopping je crois (ce qu'elle aimait beaucoup faire).
Il fait un temps divin, j'ai donc suivi son sage conseil, et j'ai enfourché mon vélo pour aller plus vite plus loin. Avant de revenir faire une lessive... En attendant le retour des "mâles prodigues" de la famille.

2005.08.04Aa.jpg

anti_bug_fckPour Mémé - fille de la Méditerranée - et pour moi,
 le plus joli "boulevard" du monde entier, c'est celui-là.


* Ça fait du bien de parler de soi à la troisième personne de temps en temps...

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 14:21

 DSCN7759a.jpg


Je voudrais aller...

 

 

Au square ? Oh, j'ai travaillé toute la journée (une réunion le matin, une l'après-midi, ça m'a donné mal à la tête et même au ventre), je viens de pédaler 3/4 d'heure (environ), je suis fatiguée, j'ai faim (euh, je viens d'avaler un flan...) (lui vient de goûter à l'école), j'ai soif.
...Tu ne te souviens pas qu'il y a une fontaine au square ?
Je ne veux pas boire de l'eau, je voudrais boire un bon thé (au lait) chaud.
...
Et puis il y a trop de monde, et aucun endroit de libre pour s'asseoir, dans ce square.
...
En plus il va pleuvoir, regarde tous ces nuages gris, lourds de pluie.
Ah oui.
Bon, on va rentrer alors !
Noooon, on va au square.
...Bon... 5 minutes alors ?
Non.
10.
D'accord.

On est resté 20 minutes (c'est pas trop). Après avoir trouvé un "trésor" (un morceau d'écorce) au pied de l'arbre, il a bien voulu le ramener à la maison (le scotcher sur un dessin de dinosaures, comme morceau de terre brûlée lors de leur disparition).
Et j'ai pu me faire un thé (tardif). Et la pluie est tombée. Drue.
Finalement on aura profité de quelques rayons de soleil, Chichou m'a fièrement montré comment il avait musclé ses petits bras grâce à un entraînement dirigé par son papy. C'était bien. Il faudrait juste que j'achète un petit thermos (qui conserverait la boisson chaude toute la journée...)...
anti_bug_fck Et puis si l'école les emmenait au square l'après-midi, ce serait pas mal aussi...

Repost 0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 16:45

Maman, Maman, viens vite sur le balcon, il y a quelque chose d'incroyable !!

DSCN7598a.JPG

dscn7605a.jpg

DSCN7608a.JPG


Les photos de notre tintin reporter n'étant peut-être pas "à hauteur" de l'événement, explication :
Dans les bacs, des géraniums blancs sont mélangés avec des rouges, et des rouges aux roses. Involontairement. Il y avait sans doute mélange des pots dans les cageots.
Et le résultat n'est pas si mal, même si pas complètement incroyable.
C'est beau l'enthousiasme et la spontanéité de l'enfance quand même...

Repost 0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 15:45

DSCN7746a.jpgDSCN7744a.jpg


Par ce triste temps automnal - vent froid et pluie fine, un bonheur ! - nous nous en fûmes, par le bus, à la galerie d'anatomie comparée et de paléontologie du museum d'histoire naturelle au jardin des plantes. C'est long, c'est dit. C'est le petit, qui grandit (et donc prend des initiatives), qui a demandé à aller voir les squelettes de dinosaures. D'abord il voulait aller voir les araignées à la ménagerie, heureusement pour moi (Quelle souvenir que celui de la mygale collée à la paroi de son bocal...), il a changé d'avis. L'intérêt du mercredi chômé à Paris est grand. C'est certes le jour des enfants, mais pas forcément celui des parents, c'est dire que par rapport aux week-ends ça fait moins de monde (mais un peu plus de centres de loisirs en promenade) dans les endroits intéressants. Comme ceux du jardin des plantes, à côté duquel il doit faire bon habiter notamment quand on a des enfants et qu'on aime courir dans les parcs.

DSCN7748a.jpg

Il a plus apprécié que la dernière fois, peut-être à cause/grâce à l'espace vital dont on disposait. Ce qu'il préfère, ce sont les fossiles, alors qu'ils sont exposés dans des vitrines qu'il voit "en rase-motte". La preuve en image :


DSCN7753a.jpg


Enfin, il n'y a pas de sortie au musée sans passage "obligé" par la boutique, aux jolis objets.

DSCN7757a.JPG

Et la pause déjeuner au "fast-food" d'à côté...
Où Chichou s'est bien amusé avec un copain, dont la grand-mère me disait combien elle était contente d'avoir, en travaillant à la maison (en tant qu'assistante maternelle), pu profiter de l'enfance de ses enfants, combien elle trouvait difficile pour les femmes aujourd'hui de travailler à l'extérieur de la maison, loin de leurs petits. Je ne pouvais qu'acquiescer. Et admirer le dévouement de cette grand-mère, et de ses "semblables", qui a fait chaque jour le trajet de son domicile à celui de sa fille (Y en a qui ont fait de sacrées économies de nourrice !), à plusieurs kilomètres de là, pour aller garder son petit-fils de sa naissance à l'âge de cinq ans, date à laquelle  la mère, ayant eu un second enfant, a pris un congé parental. Elle m'a répété plusieurs fois qu'il n'y avait rien de plus merveilleux que les enfants, avec large sourire et étoiles dans les yeux. Ce qui contrastait bizarrement avec la rudesse avec laquelle elle se comportait avec son petit-fils. Comme quoi, qui aime beaucoup le montre peu, parfois.

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 15:25
Un questionnaire gentiment transmis par Karmara sur les livres. Auquel j’ai répondu comme j’ai pu.
 
Toujours très difficile le principe de ne choisir que quatre réponses parmi un nombre infini de possibilités.

DSCN7741a.jpg
Bibliothèque faite maison


LES QUATRE LIVRES DE MON ENFANCE
 :
La série du Club des cinq. J’aurais aimé faire partie de l’équipe de Karmara.
Le Clan des sept. Plein de livres de la bibliothèque rose en fait. Un peu « squeezé » la verte.
Les Contes du chat perché de Marcel Aymé. Avec Delphine et Marinette.
Presque tous les livres de la Comtesse de Ségur, surtout ceux avec Camille et Madeleine, Paul et Marguerite (Les vacances).

LES QUATRE ECRIVAINS QUE JE RELIRAI ENCORE ET ENCORE
:
Anita Brookner, Anne Tyler, Anita Shreeve, Anna Quindlen. Etc.

LES QUATRE AUTEURS QUE JE NE LIRAI PLUS :
Danielle Steel, et ses clones. Paraît que Marc Levy (pas lu), c'est quasi pareil (= aussi vide).

LES QUATRE LIVRES QUE J'EMMENERAIS SUR UNE ILE DESERTE :
Une encyclopédie sur la flore et la faune (si possible du coin où je suis).
Un roman urbain (pour contrebalancer), de Paul Auster par exemple.
Sinon, l’indispensable Manuel des castors juniors, pour survivre dans la nature sauvage…
Et un cahier de chansons, ça sera enfin le temps d’en apprendre une en entier.
DSCN7743a.JPG

LES QUATRE PREMIERS LIVRES DE MA P.A.L. (PILE A LIRE)
:
Je n’ai pas de « Pal », j’achète au fur et à mesure de mes envies/besoins livresques. Sauf pour les grands vacances : je glane de ci de là, les semaines précédant le départ, une dizaine de Poche divers que je stocke dans un sac en plastique à emporter.
En revanche, j’ai une pile de livres que je suis en train de lire ou/et relire, avec intérêt, à propos des enfants et de leur éducation notamment. Ce qui me permet de mesurer chaque jour la marge, que dis-je, le fossé, entre la théorie et sa mise en pratique…
Et puis, en ce moment, j’ai La guitare pour les nuls au pied du lit. J’ai l’impression que l’emprunt de ce livre (pas mal fait du tout) à la bibliothèque va être plusieurs fois renouvelé…
Et un roman dans lequel j’essaie de « rentrer » : Un été sans miel de Kathy Hepinstall (éd. J’ai Lu). Manque un peu d’humour et de légèreté, mais pas de profondeur ni de poésie.
DSCN7739a.jpg

LES QUELQUE QUATRE DERNIERS MOTS D'UN DE MES LIVRES PREFERES
:
Ceux de Scarlett dans Autant en emporte le vent. Qui pense à récupérer Rhett un jour. Alors qu’il vient de la quitter en lui disant qu’il se fiche d’elle comme d’une guigne (dans la traduction française, éd. Folio), elle est sûre qu’elle va arriver à le reconquérir. Cette détermination, malgré toutes les oppositions, est fascinante, et très romanesque.
« Avec l’énergie de ceux (…) qui ne s’avouent jamais vaincus, même lorsque la défaite les regarde en face, Scarlett releva le menton. (...) »

LES QUATRE (+ QUATRE + UNE) LECTRICES DONT J'AIMERAIS CONNAÎTRE LES REPONSES
:
Marnie, Isma, Littlesa, Sara, et Léa, Caroline, La Miss , Tanette et 6m.



DSCN7742a.jpg
Quand il était petit, à quatre pattes, il passait beaucoup de temps à faire tomber les livres du bas (et pareil dans les bibliothèques, où l'on allait souvent) et moi à les ramasser sans "moufter".

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 17:12

DSCN7677a.jpgDSCN7680a.jpg

Journée pluvieuse, journée heureuse... En cette fin du mois de mai nous payons le radieux mois d'avril que nous avons eu. Le théâtre de marionnettes étant en travaux, ne rouvrant pas ses portes (avec de nouveaux marionnettistes ?) avant 10 jours, reste le joli manège. Peu de monde a osé sortir sous la pluie. Peu d'enfants, pas de pompon. Un père de famille, habitué du lieu, le réclame, car, dit-il, "mes enfants sont venus pour ça", "sinon on s'en va". Ni une ni deux, surgit le pompon au bout de sa corde. Un Mickey dont il faut attraper la queue. Qui l'a ? Le "fils à papa" (qui a réclamé). Comme quoi 1. Qui ne réclame rien n'a rien. Et 2. Les dés sont souvent pipés, les jeux volontiers truqués. Bon, après les choses se sont arrangées, la copine de Chichou, avec laquelle il formait équipe, a attrapé, par hasard et chance, la queue de Mickey. Une victoire, joyeusement et bruyamment criée ! Et un tour gratuit pour l'équipe, qui en comptait déjà 10 - 5 pour chaque membre - à son actif, offerts par le papa de la copine. Les deux étant logés chez nous pour un week-end entre amis.

DSCN7692a.jpg

     Chichou a voulu emmener sa copine sur sa moto.

DSCN7689a.jpg

                 Mais Obi-Mari veillait au grain...

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 16:32

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire...
DSCN7571a.jpg

Pour susciter l'appétit du petit...

Heureusement gentil-Mari sait faire preuve à point nommé, et avec enthousiasme, d'humour et d'imagination. Je n'aurais pas idée... C'est ma tête dans l'assiette. L'enfant a mangé sa mère... Enfin, ses cheveux (en nuggets de poulet), un peu de son visage (en tomates). Il m'a laissé les yeux, la bouche, le nez et les rondelles de courgettes (oreilles entre autres). C'est déjà pas mal.

DSCN7557a.jpg
Rassasié, c'est au tour du chichou de débrider son imagination. Pour jouer aux dinosaures. Ou pour dessiner une cabane dans la forêt. Ou un train mi vapeur (avec du charbon - Je sais comment ça marche depuis mes  trois ans, hein !)-mi TGV... FR, c'est sa marque de fabrication de jouets personnelle (à l'instar de Fisher-Price par exemple).

2007.05.23-cabaneB.jpg
2007.05.24-trainA.jpg

Pour moi, Mari-gentil prend des photographies dans les boulangeries, le plus rapidement et subrepticement possible de peur d'être surpris. Il y traque les tartelettes aux fraises. Je suis prête à toutes les goûter (au moins celles de ma ville, et selon mes moyens, hein !), pour trouver la meilleure.

DSCN7558a.JPG
Non, là, il n'y en a pas.

En attendant les tartelettes (j'en ai déjà goûté deux, plutôt bonnes), je mange des navettes.
DSCN7572a.jpg
Qu'un aimable professeur nous a rapportées de Marseille, dont elles sont une spécialité, en remerciement de nos bons et loyaux services (qui lui ont permis d'y donner des cours). Grignoter des navettes développe l'imaginaire au bureau...

Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 13:05

DSCN7592a.jpgDSCN7593a.jpg

Le 1er arrondissement de Paris, aux abords de son palais réputé et visité, est un endroit grandement sécure. Derrière la verte palissade (qu'on espère temporaire), mon vélo est-il toujours là ? Oui ! C'est là qu'il aura passé la nuit. Car hier soir, l'orage, la tempête, le déluge mêlés qui se sont abattus sur nous, m'ont empêchée de détacher et d'enfoucher ma fidèle monture, sur laquelle je n'aurais eu fière allure..., pour rentrer.
Contraintes à regarder le cataclysme - les trombes d'eau se déverser, les gens courant, luttant contre les éléments, pluie et vent - derrière les fenêtres, retardant notre départ du bureau. Une demi-heure supplémentaire, qui n'est pas prête d'être payée (remarque, elle ne fut pas travaillée). Puis on a couru jusqu'aux bouches du métro.
J'ai retrouvé mon vélo, tout sec ouf, ce matin, ceci avant le prochain orage prévu cet après-midi de samedi...
Ce qui fait que cette semaine (avec la visite aux momies et mari), je serai allée 6 fois, jours sur mon lieu de travail au lieu de 4 habituellement. Ce n'est pas pour me plaindre, hein (mais quand même), c'est juste une remarque, comme quoi il est bon parfois de bousculer la routine...

DSCN7591a.JPG

Repost 0