Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 17:22

J'ai ressorti du tiroir la boîte des "petits drôles".

"Un jeu d'astuce et d'observation". "Aux 8000 combinaisons". Ces personnages, que je trouvais, et trouve toujours, très bien dessinés, me fascinaient quand j'étais petite. Ce ne fut pas le cas du chichou, lequel cependant composa rapidement, sur ma demande insistante, ce personnage-là (que j'ai retravaillé avec Photoshop) :

petit-dr--leA.jpgpetit-dr--le-1a.jpg

 


Peut-être y reviendra-t-il dans quelques mois ou quelques années (car je ne sais à quel âge ce jeu  m'intéressait). Avez-vous à son charme un jour succombé ?

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 17:00

Bonjour les amis,

Aujourd'hui je vais vous apprendre l'Egypte.
On va commencer par parler des momies.
Ceux qui veulent aller au musée du Louvre, allez-y, vous y trouverez une momie.
Parmi ceux qui travaillent au Louvre il y en a des qui gardent le musée la nuit et se retrouvent tout seul avec la momie.
Les momies sont très très très (etc)  vieilles. Les Egyptiens, les phaarons (sic) ont existé il y a très longtemps. Maintenant ils ont disparu.
Les momies sont dans les pyramides. Construites dans l'ancienne Egypte.
Ceux qui veulent aller en Egypte, c'est en avion.
Vous savez quoi, ils ne savaient pas parler français ! Ils parlaient égyptien.
Maintenant on n'en fait plus des pyramides. Ceux qui veulent faire explorateurs, si vous voulez trouver des momies facilement allez dans les pyramides. Mais attention, vous pouvez trouver des momies vivantes !!
Et vous retrouver à courir dans l'Egypte entière, et puis arriver n'importe où, en France, en Amérique, sur la lune, sur le toit de l'espace !...
Quand je serai grand je travaillerai dans un musée sur l'Egypte, dans lequel il y aura quatre momies.
Une autre fois, je vous expliquerai mon musée.

Goodbye et au revoir les momies !

2007.05.23-momieA.jpg
Du coup on a filé au bureau Louvre voir les momies.
DSCN7560a.jpg
Et autres sarcophages.DSCN7559a.jpg

Repost 0
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 14:12

Abandonnés...

2005.05.15-Fran--ois-au-square-Sarah-Bernhardt--Paris-20--me-A.jpg

Chichou.

MarieplageA.jpg


Marie.


A quelques années d'intervalle, et pas sur le même sable.

En attendant, déjà, les grandes vacances...

Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 17:10

Comm'  tout est beau...
Quel renouveau...

DSCN7330a.jpg

DSCN7334a.jpgDSCN7333a.jpg

                       Des rives de la Marne
DSCN7336a.jpg
     on voit passer des péniches. Enfin, au moins une.
DSCN7335a.JPG

DSCN7337a.jpg

          Avant l'Homme,                et après, l'Homme.
DSCN7339a.jpgDSCN7343a.jpg
                    L'Homme reste imperturbable.
DSCN7344a.jpgDSCN7345a.jpg
                Plongé dans son bouquin à suspens,
                peu ému par la nature l'environnant...
                Un électron autour de lui virevoltant.


DSCN7350a.jpg

DSCN7352a.jpg

DSCN7353a.jpgDSCN7355a.jpg
DSCN7358a.jpgDSCN7359a.jpg
Quelques micro éléments de l'environnement. Trouvez l'intrus.

Il n'y a pas de requins, pas de risque de jambe coupée..., mais un gros chien noir ne cesse de se baigner, à "grands fracas", pour aller chercher et rapporter le bâton lancé.
DSCN7361a.jpgDSCN7362a.jpg

Un peu d'architecture moderne - mêlant joliment verre, bois et acier.
DSCN7366a.jpg

           
           Retour à la coquette zone pavillonnaire.
DSCN7373a.jpg
DSCN7374.JPGDSCN7377a.jpg

DSCN7375a.jpg
       Et la promenade au bord de l'eau est terminée.

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 06:35

DSCN7556a.jpgDSCN7555a.jpg

...A 8 h 30 ! Après c'est plus l'heure, pas la peine de tenter de forcer les portes qui seront fermées.
La cantine est un self, il va falloir apprendre à se débrouiller avec son plateau...
L'après-midi, les portes se rouvrent à 13 h 20 pour se refermer dès 13 h 30.
A 16 h 30 pile (Il faut bien régler sa montre !), c'est "la quille", pour les plus chanceux. On les attend dehors, on n'est pas convié à entrer (vu comment on ait accueilli on a, à force, de moins en moins envie d'entrer de toutes manières), surtout pas, ça ferait désordre. Si l'enfant reste pour le goûter (depuis le matin dans le cartable), à prendre dans la cour, puis à l'étude (payante) à partir de 17 heures, pour travailler pas pour rigoler hein, on ne peut pas le récupérer avant 18 heures. Pas question d'ouvrir les portes entretemps, trop de mouvement...
A partir de 16 h 31 donc c'est foutu..., y a plus qu'à attendre. Ce qui vous prive de votre enfant (qui aura été mis à l'étude, sans goûter, d'office), que vous n'avez pas vu depuis disons 9 heures (si vous êtes parti de chez vous à 7 h 30 - laissant à votre conjoint, qui commence plus tard - et donc revient du travail plus tard aussi -, le soin de s'occuper du bambin), un peu plus longtemps (inutilement - d'autant que les devoirs restent à faire à la maison...), vous raccourcit votre soirée en famille.*
A 18 heures, rebelote, pas question d'être en retard. Pire, si personne n'est là pour accueillir le détenu l'enfant à la sortie, il peut être, c'est le règlement légal, emmené au commissariat*... J'imagine la tête du chichou si pareille mésaventure lui arrivait... Et moi, en allant le récupérer, je me sentirais sûrement "mauvaise mère".

Les samedis matins, fini "l'oisiveté", on travaille aussi (à cette nouvelle le chichou est "plombé"), sauf les quelques samedis (ouf !) dits "libérés" (Le terme me semble très approprié !). Et les samedis comme les autres jours on travaille vraiment, on n'est pas là pour rigoler.

C'était le compte rendu à peine revu, pas du tout corrigé, de la réunion sur l'entrée en prison caserne CP (anciennement 11ème), première année de l'école primaire (ou élémentaire).

Ça donne envie, ça fait peur.



* Perso, je verrai mon fils au moins 7 heures de moins par semaine...
* Le parent est trop docile, trop bien élevé peut-être. J'imagine la tête du public que nous accueillons et servons (c'est un service public, à lui tout dévoué) au bureau si on tenait un discours si strict sur l'ouverture et la fermeture de nos portes, et si on l'appliquait, sans aucune souplesse, dans les faits en plus...

Repost 0
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 06:27

Surtout quand ils sont accompagnés de jours non travaillés et de jours de congés...*

DSCN7531a.jpgDSCN7532a.jpg

DSCN7533a.jpg

Après deux jours de travail infernal...
Il est bon de se reposer.

Quelques parties de 1000 bornes tôt matin, puis on a pris la voiture et nous sommes allés... jouer aux courses... automobiles.
DSCN7537a.jpg

Au restaurant indien-cow boy (On ne s'en lasse pas... Je vous épargne des photos de la décoration intérieure, j'en prends à chaque fois.), au moment du café, on a mis quelques jetons. Chichou étant, à son et notre goût, resté suffisamment longtemps à faire semblant devant le jeu non allumé.
Remarquez je n'ai quasiment jamais mis de pièces dans les appareils devant les magasins (voitures, lapins, chevaux et autres engins, vous voyez ?). Chichou s'étant toujours contenté de faire semblant dedans... Que d'économies faites ! Mais pas de temps assurément.

DSCN7540a.jpg

- "Allez, c'est que 1 euro, c'est pas beaucoup 1 euro, tu m'as dit."
- "Ah oui, dans l'absolu. Mais pour le temps que ce jeu dure (soit quelques secondes), c'est cher payé. Donc ça fait beaucoup 1 euro dans le cas présent."

Ou comment apprendre la valeur réelle de l'argent, ou quelque chose comme le rapport qualité (là quantité) - prix.

Après on s'est aéré au square d'à côté.

 DSCN7549a.jpg

Le joli square Violet (Paris XVème).

DSCN7550a.jpg

Tandis que les enfants se fichaient des intempéries, échafaudant des montagnes de sable, ou, au contaire, creusant des trous sans fin, un chat aux yeux bleus (visiblement un croisé siamois-européen), se protégeait du fin crachin, bien mouillant néanmoins, qui tombait. Puis il a regagné ses pénates au premier étage d'un immeuble, par un toit bien placé (recouvrant une véranda du rez-de chaussée). Bien loti ce chat. Avec un bon maître qui ne l'a pas laissé trop attendre derrière la fenêtre.


* J'ai honte mais, avec ces ponts que j'ai empruntés, je sens que je vais avoir du mal à me rehabituer à un rythme de travail plus soutenu moi...

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 06:36

Ce n'est pas l'article que je voulais publier aujourd'hui,

mais des problèmes techniques indépendants de ma volonté et de ma compréhension, mais je l'espère temporaires..., m'empêchent de parfaire l'article voulu.

Lors d'une balade au bois de Vincennes, j'ai remarqué, admiré, photographié ces arbres. Me demandant s'il s'agissait bien de séquoias. En tout cas, ils ressemblent à ceux que j'ai déjà pu admirer, notamment sur les rives de l'Allier à Vichy où il fait bon être en villégiature.

C'est dommage, j'ai un peu bougé surtout entre les photos 1 et la 2, sinon ce serait tout bien dans l'axe...

Et puis sur le retour, des glycines.

C'est au moins la maison du président de la république française ! S'est exclamé Chichou.

Repost 0
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 08:48

Chichou est un très bon coach,

il m'encourage dans l'apprentissage de la guitare (j'ai en permanence mal au bout des doigts de la main gauche, est-ce normal docteur ?), me complimente sincèrement sur mes progrès rapides (euh ?), me met des bonnes notes (des visages souriants), et m'a dessiné une chanson :

2007.05.16-chansonA.jpg

CHANSON qui s’appelle Chichou (du nom de son auteur)
 
Coin coin est méchant
Coin coin est gentil
Coin coin est méchant et gentil
 
Les requins essayent de manger les dau-auphins
Mais les dauphins sont plus malins
 
Secours des mers, secours des plages, c’est les mêmes
C’est les mêmes (3)
Ils nous aident à sortir de l’eau (3)
 
{3-4 accords de guitare}
 
Plage, plage, plage
 
{Piano}
 
Secours des mers, sauve-moi
Pas de problème !
Une jambe a été mangée par un requin
Les secours des mers, des plages et des océans seront toujours là.



Bon, je ne sais pas si ça va être un tube...

Repost 0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 06:06

C'est derrière le cissus que Cricri m'a débusquée.

Le mot qu'elle a tapé dans Google. Recherchant des informations sur cette vigne d'intérieur. Déposée sur sa table vendredi dernier. Eh bien, quand on tape cissus dans Google mon article arrive en sixième position, rien que ça... Ma collègue et néanmoins amie a cliqué. A consciencieusement lu les réponses affichées, a "tiqué" puis "tilté". A recliqué. Et, quelques clics après, a "percuté". En français plus chiadé, la lumière fut, elle nous a reconnus.

Je lui ai recommandé la plus grande discrétion, quoique dedans ce blog je ne me fiche ni de la maison ni du patron... Mais bon j'aimerais rester libre de mes mouvements de pensée, et libre de dévoiler plus ou moins mon intimité sans au bureau faire jaser. Le "jasement" étant chose courante au bureau, je pense déjà en avoir fait les frais, en fréquentant et convolant avec mon collègue du premier... Ce qui m'a finalement le plus gênée, c'est qu'"ils" ne nous ont jamais vraiment remerciés de les avoir égayés. Passons. (Je plaisante évidemment.)

Cricri est la discrétion même, la bonté personnifiée, il n'y a pas plus attentionnée. Généreuse*, pas oublieuse. Sur elle on peut compter. Entre autres qualités.

Maintenant, Google, lui, est un fieffé délateur... en même temps qu'un nécessaire (?) pourvoyeur de visiteurs.

cissus-2.jpg


Plutôt que de le laisser tomber,
Cricri veut élever son cissus avec un tuteur.

Addendum de 13 h 30 : rectification, c'est via Yahoo que j'ai été "piégée". Je n'y arrive avec cet article qu'en 23ème position, mais la pertinence des extraits, supérieure à celle de Google, n'a pu qu'interpeller notre Cricri. Certains ont accédé à ce blog en tapant "schefflera", via Google (en 8ème position pour cette plante-là - Google m'a "à la bonne", je devrais y prendre des actions...), ou "photinia", dans Voilà. Faudrait peut-être que j'arrête un temps de parler des plantes, moi... 

* Si tu me relis, merci, merci, pour les films, magazines, les pots de miel, et autres gâteaux, les jouets, petits et gros, tous les cadeaux !

Repost 0
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 06:23

DSCN7529a.jpg

 

Affiche aux couleurs criardes, peu bucolique en soit.

 

Comme chaque année, la campagne est venue jusqu'à nous, le temps d'un week-end.

 

 DSCN7511a.jpgDSCN7512a.jpg

De l'âne "méfité", j'ai été mordue l'année passée... Les vaches sont belles et tranquilles.

 

DSCN7513a.JPG

 Le dindon dodu se dandine derrière le grillage, de long en large. L'oie cacarde, cagnarde, criaille même.

 

DSCN7516a.jpg

Les moutons sont un peu rêches au toucher
 mais si doux de caractère.

 

DSCN7518a.jpgDSCN7525a.jpg

Mignons petits cochons affamés. Lapins "traqués" par les enfants.

 

DSCN7528a.jpg

La biquette a volontiers dirigé son minois vers mon objectif.

 

Dommage que la campagne ne s'invite pas plus souvent en ville...  La présence des ces animaux pacifiques serait peut-être propre à "adoucir les moeurs". Il faudrait, idéalement, quelque chose comme un juste équilibre, au sein du "tissu urbain", entre nature - végétale et animale - et culture. Ça me fait penser, à propos d'équilibre, à un article, lu récemment, sur une école à Chantilly qui accueille des enfants en maternelle et primaire dans un bâtiment abritant également une maison de retraite. Dans le but avoué et recherché de mêler les générations, de les rendre plus utiles et bénéfiques les unes aux autres. Ainsi, les enfants et les personnes âgées se retrouvent dans la cour de récréation, aux cours d'anglais, et aux cours de motricité ou autre gymnastique. Quelle belle idée ! Et qui a l'air, si l'on en croit les témoignages des principaux intéressés, de très bien marcher. "Jeunots" et "anciens" partagent là une belle complicité, liée sans doute à une même liberté d'être et de penser en même temps qu'une sincère volonté de s'amuser. Tout le monde - enfants, grands-parents, personnel - semble content et comblé. Un modèle à suivre.

Revenons à nos moutons... Des balades à dos de camélidé étaient offertes, mais dès le matin les enfants étaient nombreux à faire la queue. Vu qu'on n'est pas près d'aller en Tunisie ç'eût été l'occasion. Ce fut, par manque de temps et de volonté, une occasion ratée. Faut dire que là-haut ça doit tanguer, non ? J'ai déjà accompagné Chichou quand il avait trois ans jusqu'en haut de la grande échelle des pompiers. On a un diplôme attestant de cette montée vertigineuse - avec photo du Chichou dûment casqué -, accompagnée par les dits pompiers (êtres dévoués s'il en est), à la caserne de Chaligny (Paris 12ème). Là aussi il avait fallu longtemps patienter (d'autant que l'échelle n'a pas manqué d'être appelée à la rescousse... d'un feu bénin de grille-pain...), c'était par une journée dominicale du patrimoine chaudement ensoleillée. Et évidemment que le chichou n'a aucun souvenir de notre exploit ! Heureusement pour nous, parents méritants, Niepce (Nicephore de son prénom - pour celles et ceux qui recherchent des prénoms originaux, en voilà un beau) a inventé la photographie et heureusement que le numérique a été inventé aussi, par je ne sais qui.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article