Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 06:53

Ce fut au tour du chichou

de découvrir ce jour le jeu qui a enthousiasmé des générations de populations depuis son invention, par l'Américain Charles Darrow en 1934.

 

monopoly.jpg

Illustration très basique (et anglophone).

 

Ça lui a tout de suite plu (alors qu'il n'est pas très fan des jeux de société).  Surtout parce qu'il y a des billets de banque, et qu'avec ceux-ci on peut acheter des maisons, puis des hôtels (ce qu'il s'est empressé de faire).

Je l'ai acheté pour lui aujourd'hui. J'y jouais chez ma grand-mère il y a un petit moment, c'était encore en francs. Quand je pense, d'ailleurs, que ma grand-mère parle encore en anciens francs...

Ah la rue de la Paix, en bleu foncé, que tout le monde convoite et sur laquelle on redoute de tomber une fois qu'elle a été achetée. La rue de Belleville, en violet foncé, dont on se désintéresse puis se gausse tellement le loyer est peu élevé...

J'avais oublié que les parties duraient si longtemps (un record de 70 jours a été homologué...). Mari a pris le relais du Chichou qui "exhausted" s'est couché dans son lit, continuant à nous regarder jouer. Résultat, il s'est endormi tout habillé et les dents pas brossées...

Chichou, en bon débutant, par moi aidé, était en train de gagner. Maudit Mari, joueur sans pitié, a fini joyeusement de me plumer. J'ai été ruinée... Tous mes biens hypothéqués (j'ai dû me replonger dans la règle du jeu tout de même).

Plus d'argent pour payer. Triste situation...  La malchance n'a pas aidé :  je suis tombée des tas de fois sur la case "Impôt sur le revenu de 200 euros", sur laquelle mes adversaires ne sont eux jamais tombés.

 

J'ai racheté les 1000 bornes (autre très bon souvenir de chez ma grand-mère), Chichou aime jouer - mais il faut que cela ne dure pas trop et qu'il gagne - au Scrabble (junior), je crois bien que j'ai un Trivial Pursuit quelque part (mais il en existe une version familiale, sans doute plus accessible aux petits enfants). Peut-être achèterai-je le Pictionary (comme il faut dessiner...).

 

Si vous en voyez d'autres, des incontournables ou pour le moins jouables...

Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 06:31

 Dédiée à Mab, ma visiteuse dès potron-minet,
 une petite balade.

Faisait un peu gris, ce mardi,
sur Notre-Dame de Paris (sur l'île de la Cité),
et l'île Saint-Louis (à droite).

DSCN7454a.jpg

 DSCN7450a.jpgDSCN7448a.jpg

Vue de la terrasse de l'IMA (Dieu que j'aime pas, trop de ferraille) : île Saint-Louis (IVème), pont de Sully (Vème ?), square Barye, au coin est de l'île.

 

DSCN7460a.jpg

 L'Institut du Monde Arabe (Vème)
 vu depuis le pont de Sully.

 

 

DSCN7464a.jpg

Le square Barye, bd Henri IV.

 

 

DSCN7465a.jpg

Rue Poulletier.

 

DSCN7472a.JPG

Anciennement Poultier (c'est gravé).

 

DSCN7470a.jpg

On aperçoit ma silhouette dans la vitre,
 si si, je vous assure.

 

DSCN7474a.JPG

Rue Saint Louis en l'île.

Des portes en bois, du bois (poutres) au-dessus des portes. Du bois derrière les fenêtres. Et aux plafonds, encore du bois (des poutres), que là on ne voit pas.

DSCN7477a.jpg

 

Mari fait remarquer qu'il a eu un Solex identique. "Ah bon avec le moteur sur la roue ??" "Ben oui, c'est le principe du Solex". "Ah..." (je suis ignare)

DSCN7481a.jpg

Mari, dépité ?, déjà parti, Chichou s'attarde, tentant de repérer où l'on est sur cette espèce de carte en 4 D, euh non 3. J'aime bien la pompe à essence rouge.

 

 

DSCN7483a.JPG

Ce n'est pas mon magasin (rue des Deux Ponts), mais j'aimerais bien. Le jeu de mots est joli.

 

 

DSCN7488a.jpg

Y en a qui ne sont pas à la fête, quai de Béthune, leurs appartements trop inondés de soleil !! Il y a une mignonnne petite terrasse-jardin, avec table ronde et chaises de jardin blanches - juste la place d'un repas, au plus à quatre -, qui doit valoir de l'or...

On n'a pas mangé là-haut. Ni là-haut...

DSCN7495a.JPG

Depuis le temps que j'ai envie d'y aller pourtant (juste une fois, pour la vue). Peut-être pour un anniversaire de mariage, qui sait...

On est allé là, pas loin, et c'était très sympa.

DSCN7445a.jpg

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 14:52

C'est finalement ce que j'ai pris.

J'ai pris ce que j'ai trouvé. Plus de saint Paulia, sinon en composition avec d'autres fleurs. Merci Sara, ce sera pour une prochaine fois.

Alors, en "direct live" et, donc, in situ. A peine achetées sitôt photographiées. Leurs jours étant comptés...

 

DSCN7507a.jpg 

Le schefflera. Appelé à grandir. (J'ai même acheté un vaporisateur, à force de m'entendre dire qu'il faut vaporiser...)

scheffleraA.jpg

 

DSCN7508a.jpg

Le cissus, dit vigne d'intérieur. Peut être taillé, heureusement. Sinon ça donne ça. 

cissus-vigne-d-int--rieurA.jpg

 

DSCN7509a.jpg

Et la misère... Plus jolie de près (avec le revers de ses feuilles pourpre) que de loin...

 

La chef du bureau du personnel, rebaptisé bureau des ressources humaines, a émis l'idée d'un budget plantes vertes, je vais peut-être bientôt m'enquérir du devenir de cette idée, en attendant je garde les tickets.

 

* Notons que le dracena, plante que j'ai achetée pour le bureau il y a un bon moment, et que j'arrose une fois l'an, a toujours "bon pied bon oeil". Je voulais accroître et diversifier l'environnement végétal. 

Repost 0
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 09:56

Le capillaire n'aura pas fait long feu.

Ce matin, après quelques jours de repos bien mérité - j'ai passé deux jours et demi à Malte, non je plaisante. Vincent and Co m'ont invitée, pour fêter dignement mon anniversaire, mais j'ai refusé, Chichou avait des invitées. Dans 20 ans peut-être ai-je ajouté... -, j'ai retrouvé mon capillaire tout fripé, frisé, noirci. Une horreur. Je vous épargne la photo, vu que je n'ai pas mon appareil. Ça vous fiche un coup au moral dès votre arrivée au bureau, ça.

Mon amie et collègue qui veille à l'arrosage des plantes du bureau (c'est aussi celle qui aime les animaux) était malade hier. Vu qu'elle ne l'avait pas arrosé lundi, car il n'avait pas l'air d'en avoir besoin, et que personne (des 4 autres personnes présentes) ne l'a arrosé hier... CQFD, la pauvre plante n'a pas résisté*. Très mauvais investissement. La dernière fois que j'achète une plante aussi fragile. Demain, je retourne sur les quais, voir si je peux en ramener un végétal plus résistant (et tout aussi inspirant...).

fougere.gif

 

 

Je sais, c'est de la même famille, ça demande beaucoup d'eau aussi, c'est moins joli, mais ça a l'air plus coriace. 

 

A moins que je ramène un animal, apaisant, un gros chat, une petite souris, ou un serpent...

Bon, demain est un autre jour.

 

* La vendeuse m'avait prévenue qu'au moindre desséchement c'était "foutu".

Repost 0
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 06:41

Au début, il y a eu ça.

Flute-traversi--re-YamahaA.jpg

Une flûte traversière, qui est encore
aujourd'hui l'une de mes meilleures "amies".

 

Après je me suis aussi amusée à taper sur ça.

xylophoneB.jpg   Un xylophone, sur lequel aujourd'hui Chichou
et ses amis aiment bien se défouler parfois.

 

Après, comme beaucoup, j'ai joué de ça.

fl--te-----becB.jpg

A un haut niveau (que je n'ai pas),
la flûte à bec, ça peut être vraiment beau.

 

 

Plus tard, j'ai eu la chance de pouvoir jouer de ça.

piano-bentleyB.jpg

Au début, c'est facile, le piano, c'est après que ça se complique. Mais on peut y revenir facilement, pour de petits airs charmants.

 

Puis j'ai soufflé un peu dans une flûte de pan, et dans un harmonica, sans grand résultat vraiment.

 

 

Et hier j'ai eu la joie de recevoir
ce cadeau d'anniversaire-là.

guitare-cortA.jpg

Y a plus qu'à....

Parce que de tous les instruments sus-cités je trouve que c'est le plus difficile.

Comme je comprends ces adolescents qui "grattant" la guitare n'ont plus guère de temps à consacrer à leurs devoirs.

J'aime le son de cet instrument en seul accompagnement des chansons.

 

Quand je saurai enfin, un peu, m'en accompagner, et que j'aurai, beaucoup, économisé, un jour je m'offrirai peut-être, pour finir, ça.

 

violoncelleA.jpg

Le violoncelle, parmi les instruments les plus sensuels.


Dommage quand même que ses partitions soient noircies de portées ayant ut à leur clef...

 

 

Et vous, quel(s) instrument(s) de musique pratiquez-vous, le(s)quel(s) aimez-vous particulièrement entendre ?

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 06:04

Maman, je veux parler trois fois par semaine sur le blog. Soit les trois jours pas d'école. Dont acte.
La parole est au chichou.

 

Bonjour les amis,

Je veux parler de l'océan.

La première époque, c'était les dinosaures. C'est à cette époque-là que l'océan est apparu. Les dinosaures buvaient dans les rivières. C'était l'océan qui traversait les terres.

Le Titanic a coulé, à cause d'un rocher. Heureusement que les gens ont tous été sauvés par une barque ! (Là je n'ose lui dire "tout de go" la vérité.)

La Méditerranée n'est pas un océan mais une mer. Il y a des baleines là où la mer est profonde, au large.  Ceux qui veulent aller à Cannes, allez à Cannes et puis nagez, nagez, nagez, ou allez en barque jusqu'aux bouées, dépassez les bouées et plus loin vous finirez par atteindre les baleines. Vous trouverez aussi des dauphins.

C'est pas sûr que je pourrai aller à Cannes* cette année, et puis les autres années ce sera terminé.

La Méditerranée est la plus grande de toutes les mers.

Je vais faire CRS (sauveteur des mers) quand je serai grand et, à côté, je créerai un musée sur l'océan.

 2007.05.07-g--n--ral-des-CRSa.jpg

Général des CRS

La semaine prochaine, on parlera des terres là où il y a l'océan.

Goodbye.

 

* Comme c'est d'actualité, et pour l'anecdote, j'ai eu l'occasion de voir Ségolène Royal, avec sa fille, à la gare de Cannes - on y attendait chacune quelqu'un - l'été passé... J'ai eu l'impression d'être la seule à la reconnaître.

Repost 0
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 10:12

Moi qui ne jette jamais un bout de pain
 (ni même un grain de riz),

sauf s'il est devenu dur comme de la pierre, et encore..., j'ai été choquée par cette photo-là.

 pains2.jpg

 Parue dans Télérama (du 25 avril 2007).

Elle illustre  le fait que la quantité de pain détruite chaque jour à Vienne* suffirait à nourrir une ville de 300 000 habitants, et, plus largement, le gâchis de la surproduction industrielle.

Elle est tirée d'un documentaire " We feed the world". En mars 2005 était sorti "Le Cauchemar de Darwin".  Deux films qui veulent démonter les mécanismes ravageurs de la globalisation économique. Je n'ai pas vu "Darwin" , mais vu ce qu'on m'en a dit je me garde d'acheter de la perche du Nil (provenant du lac Victoria en Tanzanie). On essaie de ne consommer que des fruits de saison et on boit de l'eau du robinet (qu'on essaie de ne pas laisser couler trop longtemps d'ailleurs). Je suis prête à suivre les consignes, dans la mesure de mes moyens financiers...

Mais c'est tout un système qu'il faut revoir et modifier pour éradiquer la famine dans le monde (tous les jours 100 000 personnes meurent de faim, toutes les cinq secondes un enfant de moins de 10 ans est mort de faim en 2006, et les chiffres sont en expansion...), une famine dite anachronique puisque les moyens sont là - nous sommes dans le règne de l'abondance -, de par le monde, pour qu'elle cesse.

 

* Du coup, une chaîne de supermarché autrichienne a décidé de vendre le pain de la veille à moitié prix. As-tu vu ça Princesse Strudel ?

Repost 0
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 06:46

Toujours en quête de recettes végétariennes.

Vieille fiche Elle...

7 oeufs durs, coupés et posés (le jaune contre le fond) dans un plat à gratin beurré.
Pour la sauce, délayer 50 g de moutarde forte avec 400 g de crème fraîche, ajouter 100 g de gruyère râpé, poivrer.
Verser cette sauce sur les oeufs, parsemer sur le tout le reste de gruyère.
Mettre à four chaud, 20 minutes environ. Servir chaud. Et tout manger, parce que réchauffé c'est moins bon.

Chichou a mangé, au goûter, un oeuf dur que je lui avais donné à éplucher. Evidemment il n'a pas voulu goûter, au dîner, ceux nappés de crème à la moutarde. Il adore les oeufs, aime la moutarde qui pique, n'aime pas le fromage, ni le beurre, ni la crème fraîche, n'aime pas les mélanges, les plats en sauce, n'aime pas les pâtes (!), sauf les spaghetti, encore moins les pâtes à la sauce tomate, a horreur des gratins... Si jamais il daigne goûter, il recrache juste après... Il aime les produits purs, sans sauce aucune, sans herbes bizarres surtout... Une tomate toute seule, sans vinaigrette, sans basilic. Mais avec du sel et du poivre, qu'il saupoudre abondamment.

Voilà, c'était un post à propos d'oeufs, et non d'eux. Des deux pour qui l'on vote là...

Repost 0
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 06:34

J'ai changé de place au bureau, histoire de.

Et pour marquer mon nouveau territoire je me suis offert un capillaire.

capillaire.jpg

Celui-ci est en plein forme.

Evidemment, le mien affiche une petite forme. Il s'assèche un peu... Je ne sais si c'est la climatisation, trop sèche. Le manque de lumière (mais c'est une plante qui craint le soleil). Le trop plein d'eau ou le pas assez... Je vous tiens au courant...

Sinon, je me demandais, rapport aux fameuses heures supplémentaires, qui feraient qu'on pourrait gagner plus en travaillant plus, s'il n'y aurait pas possibilité de réduire les salaires de ceux qui ne font pas leurs heures de travail normales... Ces déductions sur les salaires - souvent importants, ils ne s'en ressentiraient pas trop - des uns servant alors à payer les heures sup des autres (souvent plus petits)... Une juste "rerépartition" des salaires.

C'est une idée que j'ai eue comme ça, sans doute inspirée par mon capillaire. Rassurez-vous, je la garde pour moi, l'idée. Le capillaire, ça dépend s'il résiste ou pas*.

* Notre photinia Red Robin du balcon a, lui, repris du poil de la bête : il a plein de jolies pousses vertes.

Repost 0
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 06:00

Les voisins, c'est comme les collègues de bureau,

il y a les bons et les moins bons. Autrement dit, les conviviaux et ceux qui ne le sont pas. La majorité, ne nous voilons pas la face, ne le sont pas. Surtout dans les immeubles, car il y en a pléthore qui sont des locataires ou propriétaires de pavillon contrariés et le vivent mal (enfin, c'est mon explication à leur attitude réfrigérante).

Hier on a reçu les bons voisins - ceux qui disent bonjour et même plus, et avec sourire et chaleur en sus - à goûter. J'avais fait une tarte à l'orange, un biscuit aux raisins, des muffins au chocolat (une énième recette, je cherche, en vain, celle de mes rêves) et je m'étais essayée pour la première fois à faire une brioche. Une recette qui prend deux jours... Elle est aux noix et au chocolat noir. Ce qui a eu le plus de succès ? Les oeufs de Pâques tout fondus...

Ma première brioche.

Cette couronne fourrée (c'est son nom officiel) ne ressemble pas à la photo du livre (le merveilleux guide vert "Les desserts", éditions Solar). "Ah non, ce n'est pas du gâteau Savane", répondis-je à cet enfant peu habitué aux gâteaux faits maison.
Elle est dorée au jaune d'oeuf (lequel trop ? cuit a viré au noir) et glacée au sucre glace. Pas mauvaise, un "goût maison".

 

 

 

 

 

 

 

 

La photo du livre.

On a parlé... des autres voisins... De ceux qui sont partis et qu'on regrette, d'autant plus que ceux qui les ont remplacés ne les valent pas... De ceux qui ont de drôles d'horaires, voire de drôles de moeurs.
On a parlé des problèmes chroniques des canalisations ("Ah chez toi aussi il y a une odeur d'égoûts ?"), de peintures à refaire, de moquette à changer...
De régime minceur après prise de poids pour cause d'arrêt de tabagie, de la nécessité (ou non) du redoublement scolaire et du désintéressement de l'adolescente pour la "chose scolaire" (ces sujets ne me concernant pas directement), de la flambée des prix de l'immobilier dans le coin (ça m'interpelle).

Que des sujets "politiquement corrects".

Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article