Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 05:20
A la bibliothèque municipale, la dernière fois, Chichoute a pris un livre gros et carré. Bon format, judicieux choix : 500 recettes au chocolat (chez Minerva).

DSC08161a
Mon choix à moi s'est porté pour commencer sur les muffins noix-banane (je n'avais plus de noix, je les ai remplacées par un mix noisettes-amandes).
55 g de beurre + 175 g de sucre + 1 oeuf + 2 bananes écrasées, le tout battu.
+ 280 g de farine à gâteaux (je n'avais que de la normale, ça a été) + 2 cuillères à soupe de levure chimique + 200 g de noix (ou autres donc) + 12 cl de babeurre ou lait fermenté (j'ai mis un mélange de lait et de yaourt à la place).
Répartir la pâte dans des petits moules (une quinzaine).
Laisser cuire une vingtaine de minutes.

En les dégustant je travaille sur ça,
DSC08163a
 profitant de ces jours de vacances pour rattraper mon retard.
DSC08162a
Mari planche lui, chaque soir en rentrant du travail, sur les menus de fêtes, heureusement il n'est pas en retard...

M'en reste un peu des muffins, mais le père Noël, c'est des cookies qu'il lui faut...
Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 05:50
Un pot d'anni, d'une collègue, un pot de Noël aussi, un pot de fin d'année, avant les vacances qui approchent heureusement à grands pas. Ce fut tout ça à la fois.

J'y apportai des muffins aux olives vertes (+ huile d'olive, vin blanc et poudre d'amande), un cake aux framboises (+ beurre demi-sel et feuilles de menthe) et des cookies aux deux chocolat (noir et lait) et à la noix de coco. Plus les assiettes en carton, les serviettes, les verres, une bouteille de cidre, et des CD d'ambiance (de Noël)... Merci beaucoup à Mari qui a porté tout ça !
Plus des bougies à poser sur le cake (elles glissées dans mon sac).
DSC08130 (WinCE)Le matin, après avoir fait la déco du sapin du bureau, on est allées choisir des cadeaux au Carrousel du Louvre ; l'embarras du choix (surtout si on a une somme un peu conséquente  en poche évidemment) !
L'esprit de Noël a soufflé sur/en moi, en nous toutes peut-être j'espère. Tandis que le vent continuait de siffler toujours plus fort dans mes oreilles (à cause d'une otite persistante...)...
DSC08132 (WinCE)
Recette des muffins (très simples à réaliser et agréables à déguster) tant qu'à faire :
3 oeufs dans un bol, mélangés à 50 g de poudre d'amande + 50 g de sucre + 10 cl d'huile + 10 cl de vin blanc sec (je n'avais que du moelleux, ça a été), puis 200 g de farine avec un sachet de levure chimique, saler, poivrer. Ajouter 200 g d'olives vertes coupées en deux. Répartir dans des petits moules (beurrés et farinés s'il le faut). Laisser cuire environ 20 minutes.
Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 06:03
Entre le square et le bois, la dernière fois, on est passés au marché par l'odeur des pommes  (et des fraises et des melons) alléchés. En fait Chichou avait relu la veille les 36 chats de Marie Tatin et rêvait depuis de la tarte en question dont la recette est donnée dans le livre. En fait, à chaque fois qu'il le relit il demande et je fais, en bonne mère nourricière et particulièrement pâtissière que je suis, une tarte Tatin, heureusement qu'il ne le lit pas trop trop souvent.


Ceci dit la recette est pas mal * et pas dure.
Je vous la livre, en rouge et vert, couleurs de pommes...
Faîtes cuire, environ 1/4 d'heure, dans 100 g de beurre et de sucre 6 pommes coupées en morceaux. Puis mettez dans le moule 5 minutes au four (Ah ! Ark ! J'ai oublié cette fois, c'est pour ça que ce n'était pas très caramélisé...).
Faîtes une pâte avec 200 g de farine, 100 g de beurre, 1/2 verre d'eau et une pincée de sel.
Etalez la pâte avec un rouleau
(ou une bouteille de Vodka comme moi) et posez-la sur les pommes. Remettez au four 20 minutes.
Quand la pâte est dorée retirez du four et retournez dans un plat
, ce à quoi je ne me risque pas, car souvent des pommes restent collées au fond du moule...
Servez avec de la crème fraîche (épaisse ou liquide, ou du lait pour les enfants), et faîtes miam, enfin moi c'est toujours ce que je fais.


* Le livre n'est pas mal non plus.

Repost 0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 04:30

C'est LA recette qui fait mon succès en ce moment, auprès des enfants, le mien et ses copains, surtout après la piscine, et de leurs parents parfois ainsi que de Mari quand ils ne sont pas très cuits.
Je vous la livre, car cela fait un petit bail que je n'ai donné ici une recette de cuisine.

Dans une terrine, fouetter 125 g de beurre avec 80 g de sucre roux et 60 g de sucre blanc.
Ajouter 2 oeufs, 250 g de farine, 1 cuillère à café de levure chimique, un peu de sel, et 2 cuillères à soupe de noix de coco.
Ajouter 100 g de chocolat noir et 100 g de chocolat au lait préalablement concassés.

Voilivoilà, y a plus qu'à faire des disques avec la pâte sur une plaque et à enfourner environ 10 minutes. Comme j'ai une petite plaque, j'enfourne plusieurs fois 10 minutes (avec seulement 4-5 cookies par fournée), ça prend du temps...

Ça devrait donner (environ) 24 cookies.

Je vous laisse, car pendant que je cause les cookies sont en train de brûler. Ça m'arrive souvent, j'oublie que j'ai réenfourné...

Pas de photo alléchante à proposer.

Repost 0
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 06:54

En ce moment je fais plein de gâteaux pour égayer

l'ambiance fin de saison (d'été pourri) du bureau. Peine perdue, mais en tout cas, on est bien nourris. J'ai fait ce mois-ci un gâteau au chocolat et poudre d'amandes, des muffins au chocolat, un cake aux noix, puis un aux framboises (sans menthe, introuvable), demain ce sera un gâteau à l'orange et un fondant à la crème de marron et au chocolat, dont je vous livre ci après la recette tant ce serait péché de ne pas la posséder vu sa facilité à être réalisée (pour un résultat plus que satisfaisant).

Faire fondre 100 g de chocolat
 avec 100 g de beurre.
Ajouter 500 g de crème de marron (sucrée).
Casser trois oeufs dans une terrine,
 les battre et y ajouter progressivement,
 en remuant vivement, le mélange précédent.
Verser dans un moule (à gouttière ils disent),
 faire cuire 45 Minutes.

C'est une recette trouvée il y a longtemps dans Prima, sous le titre non mensonger de "Menu de Noël anticasse-tête". Ils conseillent, à bon escient, de l'accompagner avec de la crème anglaise (toute préparée).

DSCN8683a.jpg

A l'avant-plan, parts de gâteau à l'orange...

Repost 0
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 17:00

Ce n'est un secret pour personne, j'aime les tartes aux fraises.

A ce sujet, je vous recommande chaudement la tartelette de chez Paul, à la crème pâtissière - ainsi que leurs macarons au chocolat, moelleux au chocolat, et flan coco. Bref, des tartes aux fraises, je n'ai jamais encore tenté d'en faire. La faute aux fraises ? A la crème à faire ? No se. En attendant, je fais donc des tartes aux pommes.

la recette de la tarte aux pommes alsacienne.
D'une vieille fiche Elle (toujours).
(Les photos sont datées. Et les recettes aussi d'ailleurs. Mais je ne sais de quand !)

Pâte brisée : 250 g de farine, une pincée de sel, un jaune d'oeuf, 125 g de beurre ramolli. Mélanger en mouillant à l'eau froide, mettre en boule et laisser reposer 30 minutes au frais.

Etendre la pâte trois fois au rouleau pour la rendre lisse. En garnir un moule à tarte en tôle (de 26 cm de diamètre) graissé et fariné. Piquer le fond (Tiens j'ai oublié !).

Disposer les quartiers de 1 kg de pommes (je crois que j'en ai mis moitié moins, il y en a toujours trop dans les recettes), saupoudrer légèrement de sucre. Mettre au four.

Dès que les pommes sont tendres (après environ 30 minutes), verser le flan (2 oeufs + 75 g de sucre + 1 paquet de sucre vanillé + 200 g de crème fraîche) et remettre au four (environ 1/4 d'heure).

Servir tiède.

Voili voilà.
Mais, quand même, vive les tartes aux fraises !...

Repost 0
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 17:00

tarte-aux-courgettesA.jpg

Pâte brisée :

200 g de farine + 100 g de beurre + 1 pincée de sel + 1 petit verre d'eau. A mettre en boule au frais deux heures.

Couper 1 kilo de courgettes en rondelles, les faire sauter quelques minutes dans une poêle avec 3 cuillerées d'huile d'olive.

Mettre à four chaud  (à 250°C, th. 7) la pâte à tarte abaissée dans une tourtière huilée et tapissée de papier sulfurisé et de haricots secs pendant 10 minutes.

Sortir la tarte, enlever ce qu'il y a dessus. Ranger des courgettes sur la tarte. Les couvrir avec une couche de rondelles de 3 tomates (débarrassées de leurs pépins). Saler et poivrer.

Et dégustez ce mets (dont la recette est issue d'une vieille fiche Elle) qui fleure bon le sud de la France, vers lequel nous sommes en partance.

 

Repost 0
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 06:46

Toujours en quête de recettes végétariennes.

Vieille fiche Elle...

7 oeufs durs, coupés et posés (le jaune contre le fond) dans un plat à gratin beurré.
Pour la sauce, délayer 50 g de moutarde forte avec 400 g de crème fraîche, ajouter 100 g de gruyère râpé, poivrer.
Verser cette sauce sur les oeufs, parsemer sur le tout le reste de gruyère.
Mettre à four chaud, 20 minutes environ. Servir chaud. Et tout manger, parce que réchauffé c'est moins bon.

Chichou a mangé, au goûter, un oeuf dur que je lui avais donné à éplucher. Evidemment il n'a pas voulu goûter, au dîner, ceux nappés de crème à la moutarde. Il adore les oeufs, aime la moutarde qui pique, n'aime pas le fromage, ni le beurre, ni la crème fraîche, n'aime pas les mélanges, les plats en sauce, n'aime pas les pâtes (!), sauf les spaghetti, encore moins les pâtes à la sauce tomate, a horreur des gratins... Si jamais il daigne goûter, il recrache juste après... Il aime les produits purs, sans sauce aucune, sans herbes bizarres surtout... Une tomate toute seule, sans vinaigrette, sans basilic. Mais avec du sel et du poivre, qu'il saupoudre abondamment.

Voilà, c'était un post à propos d'oeufs, et non d'eux. Des deux pour qui l'on vote là...

Repost 0
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 15:59

Entre deux émissions ou lectures (via les journaux, le net) à teneur politique - la pression monte et les passions s'exacerbent non ? -, j'ai, à peine, eu le temps de faire ça.

 

D'après une vieille fiche du magazine Elle.

Tarte aux oignons et au gruyère

Recette suisse pour 6 personnes.

Pour la pâte brisée : 200 g de farine, 100 g de beurre ramolli, 1 jaune d'oeuf, 1 pincée de sel (voire plus), 1 dl d'eau. Travailler rapidement du bout des doigts. Mouiller encore si nécessaire "pour obtenir une pâte souple sans être molle" (Hum, la nuance est subtile !). Arrêter dès que la farine est absorbée sans chercher à faire une pâte lisse (mais je cherche toujours à faire une pâte lisse !, sauf pour les crumbles évidemment).
Mettre en boule 2 heures au frais. Au moment de s'en servir, l'étendre avec la bouteille de vodka vide (euh, ou le rouleau à pâtisserie si on en a un), la plier en trois deux fois de suite comme pour un feuilletage, elle devient lisse et souple.
C'est Chichou qui s'est occupé du "feuilletage", et de l'étalage dans le moule. Il y a fait, pour décorer, quelques marques de doigts sur les côtés. A eu certainement plus de plaisir qu'avec de la pâte à modeler, moins malléable finalement.

Pour la garniture : 3 oignons émincés (il me restait deux échalotes qui se battaient en duel, à consommer vite fait), 300 g de gruyère en fines lamelles (je l'ai râpé), 2 oeufs battus, 250 g de crème fraîche. Je n'ai pas tout à fait respecté les proportions, comme souvent j'ai fait avec ce que j'avais. Saler et poivrer.

Garnir la pâte, enfourner environ 30 minutes pour mon four, 1 heure pour celui de la fiche Elle.

Je vous la conseille (quoique pas aux personnes astreintes à un régime "sec"). En ces moments "troublés", ça peut détendre que de cuisiner.

 

NB : Je n'ai pas du tout respecté la recette et le résultat était tout à fait satisfaisant. Je trouve qu'une des preuves qu'une recette est bonne est qu'on peut en changer moult proportions sans que le résultat en pâtisse.

Repost 0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 08:54

Je suis friande de crumbles.

Hier matin, j'ai lu dans un magazine féminin* une recette de crumble... de poireaux au bleu. Ce qui me sied, ce sont plutôt les crumbles sucrés (aux pêches et aux pépites de chocolat, miam !). Mais pour le dîner, un crumble salé, je n'ai jamais fait, pourquoi pas ? Alors de retour du travail je passe au supermarché du coin, qui est sur le chemin pour aller chercher Chichou à l'école. J'y prends, rapidement, un sac de poireaux surgelés, un paquet de bleu d'Auvergne. J'y achetais plutôt du Saint-Nectaire et du Cantal, très bons, quand j'y ai habité, en Auvergne. Et des yaourts, ceux avec les lettres magnétiques..., et des céréales pour le chichou.

La recette est simple, c'est pour ça que j'ai eu envie de la faire : faire cuire 5 poireaux (= leurs parties blanches, nettoyées, coupées en morceaux) à la vapeur environ 10 minutes. Préchauffer le four. Emietter 150 g de bleu dans un récipient, ajouter 25 cl de crème fraîche en remuant délicatement. Poivrer et râper un peu de noix de muscade sur le dessus (ou n'en rien faire, si on n'en a pas comme moi). Préparer la pâte à crumble en pétrissant ensemble 200 g de farine et 100 g de beurre pour obtenir un sable à gros grains.
Beurrer légèrement un plat à gratin, en tapisser le fond du mélange de bleu et de crème, recouvrir avec les poireaux. Poivrer, saler très légèrement, le bleu rendant du sel à la cuisson. Emietter la pâte à crumble sur le dessus. Enfourner et laisser cuire 30 minutes environ. Le crumble est prêt quand le dessus est bien doré. Servir aussitôt. Euh, c'est très chaud !

Roboratif, mais point trop. Bon, mais sans plus. Original, j'aime bien. Digeste, ça c'est bien.

Mari a apprécié mais pas tant, loin s'en faut, qu'un bon boeuf bourguignon. Chichou, fidèle à ses habitudes de "non-goûteur", n'a même pas regardé et a réclamé de la purée.

* Femina (toujours très creux, non ? En même temps, on ne peut peut-être pas trop demander à un supplément.) du 18/03/2007.

Repost 0