Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 15:37

En digne arrière-petite-fille de son arrière-grand-mère maternelle, ma fille aime les fleurs. (En digne petite-fille de ma grand-mère paternelle, je préfère les arbres.)

Les cueillir pour sa maman tout particulièrement. Elle ne peut s'en empêcher, elle cueillerait tous les pissenlits - Et il y en a ! Et il en revient vite ! - qu'elle voit le long du chemin si elle pouvait, si on lui en laissait le temps...

Mais le temps s'accélère, en cette première rentrée scolaire.

DSC00671-ma petite blonde chérie me cueille des pissenlits

Elle les prend tous, même ceux qui ne sont pas/plus fleuris.

On ne saurait laisser derrière les décatis.

DSC00674-ma petite blonde chérie me cueille des pissenlits

Elle ramasse aussi les feuilles bien desséchées et empoussiérées et depuis peu, avec leur chute, les marrons, même les plus salis, écrasés, cassés, fripés.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 11:33

Avant-hier matin le chichou s'est habillé, autant que faire se pouvait, chaudement. Ce en prévision d'une sortie avec sa classe en une forêt que je ne connais pas, " la forêt domaniale de Notre-Dame (2 200 hectares), le plus souvent appelée Bois Notre-Dame, massif forestier de l'est francilien, situé à cheval sur le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne, constituant l'un des plus importants massifs de la couronne parisienne et participant grandement à la « ceinture verte » de la banlieue parisienne." (dixit Wikipédia). Faute de car, pour cause de neige ou/et verglas, ils ont finalement échoué au bois d'à côté, celui de Vincennes. Sortie dont le chichou est revenu transi. Il y a quelques jours la maîtresse les a emmenés voir Robin des bois, ceci (le film) explique peut-être cela (la sortie, à thème forestier). Même si Vincennes n'est pas Sherwood, et si les petits ne sont pas des archers...

Le film, c'est celui de 1938, avec Errol Flynn dans le rôle titre. M'a rassurée le fait que la plupart des enfants (9 ans, en CM1) ont aimé. M'a chagriné le fait que la maîtresse pense qu'Olivia de Havilland (qui joue Marianne), "notre" Mélanie de Gone with the wind, n'est plus de ce monde alors que celle-ci "bien que" née en 1916 (soit trois ans après ma grand-mère) est toujours vivante (j'ai quand même vérifié sur IMDB). Même que sa soeur "honnie", Joan Fontaine (actrice dans des films comme Ivanhoé, Rebecca et Soupçons), née en 1917, est vivante également. Pour ramener Olivia dans le monde des vivants j'ai rappelé au chichou un événement de notre histoire contemporaine, à savoir que Johnny Hallyday avait été - pendant un laps de temps assez déterminé, en coutumier du fait - fiancé à Gisèle Galante, la fille d'Olivia. Ça l'a beaucoup intéressé, ça. Mais il n'a rien dit à sa maîtresse. Bien dommage. Je trouve ça dramatique qu'on enterre les gens avant qu'ils ne soient morts. Surtout quand ils ont la force et le courage de vivre longtemps.

 

Olivia-de-Havilland

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 12:52

Le musée des arts forains. Enfants obligent... Mais pas que, car le lieu est joli.

Les vieux manèges et jeux sont en fonctionnement, du monde s'y presse.

 

DSC00189a

 

 

DSC00190a

Chichou a fait brillamment (con)courir le garçon de café numéro 1 en bas à gauche, s'est finalement fait battre par le 6... Une course acharnée, un jeu difficile.

 

DSC00193a

La féérie se trouve à l'intérieur comme à l'extérieur.

DSC00194a

DSC00195a

Ces lieux "boboisés" étaient autrefois des entrepôts de vin. Vestiges, témoins d'une autre époque, révolue.

 

DSC00196a

DSC00197a

Les manèges attirent Chichoute qui y renonce au dernier moment, elle a eu peur une fois et ne s'en remet pour l'instant pas.

 

Sinon, ma grand-mère va très bien ! Sans doute qu'"ils" ont arrêté de lui donner des anti-dépresseurs pour la calmer...

Mais quelle déprime de voir ces personnes âgées assises sur des fauteuils à dossier raide (pour celles qui ne sont pas impotentes comme Mémé), attendant on ne sait quoi/qui, au son d'une musique qui ne ressemble qu'à du bruit. Il n'y a que Chichoute que ça ne gêne pas et qui les égaie par sa seule lumineuse présence.

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 09:23

Dans le sud, la végétation est luxuriante. Gorgée de soleil.

DSC00097a

 

  Dans le nord, elle n'est pas moins luxuriante.

 Gorgée d'eau sans doute...

DSC00048a

 

 En Normandie, on a eu beau temps.

DSC00069a

 

Et moins beau...

DSC00053a

De toutes manières, qu'il fasse beau ou non, la Manche est froide et tempétueuse, bien moins accueillante que la Mer(e) nourricère - la nommée Méditerranée. Il y aura toujours des " baigneurs fous " pour vous dire qu'elle est revigorante, mais à moi "on ne la fait pas".

Ceci dit, c'est bien d'avoir des mers ainsi, en bordure de notre pays, et celle-ci fait notre joie par sa proximité avec la capitale.

 

À part ça, je ne crois pas que Mémé m'ait reconnue.

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 13:41

Très bien, mais, comme toute bonne chose, trop court, c'est mon premier sentiment pour définir ce temps dit de repos. Les vacances ne furent guère reposantes, mais le furent quand même plus que les semaines travaillées !...

Le soleil et la chaleur ne nous ont, comme prévu, heureusement pas fait faux bond dans le sud-est de la France. On a fait deux semaines de plein - de sensations et souvenirs chaleureux - pour y repenser le reste de l'année... Le temps fut plus aléatoire mais parfois agréablement surprenant dans le nord.

Y a plus qu'à trier les photos, faire les albums, mettre la dernière main au carnet de souvenirs. J'ai du boulot... Mais d'abord quelques photos pour un rapide résumé de la première partie de nos jolies vacances.

 

Marseille est une grande, ancienne, belle ville, culturellement riche,

 qu'on n'en finit pas de visiter.

DSC09768a  Entrée du port, entre deux forts.

  Au loin, la surplombante ND de la Garde.

 DSC09684-Marseille-église des Réformésa

Une porte de l'Église des Réformés.

 DSC09788a

Les activités purement ludiques n'ont pas été boudées.

 

De cette ville au temps clément la plage n'est " tellement pas loin " !

DSC09840a

 

Et puis Cannes, c'est pas mal non plus... La mer est plus chaude.

 Et ça nous avait manqué.

DSC00079a

  Vue panoramique sur la baie depuis la tour du Suquet.

 

Mon paradis terrestre à moi se situe entre la roseraie

 et la pointe Croisette (où se trouve le Palm Beach).

DSC00192a

Pour ceux qui connaissent (autre chose que les chaises bleues),

 les bancs ne sont plus jaunes (sans doute depuis peu -

 il en reste quelques-uns réparés de blanc)...

 

DSC00185aPrès Bijou plage. Une invitation à la fugue.

 

DSC00188a

La promenade se fait en toute sécurité à l'ombre des palmiers

DSC00189aet autres pins parasol.

 Dans l'étang la tortue n'est plus en vue,

 mais les poissons sont légion.    DSC09981a

 

On peut aussi trouver des canards. C'est un travail d'équipe :

 Chichou pêche, Chichoute récolte.

DSC00203a

 

La récompense d'un seau bien rempli allant à la plus petite...

 Mais comme ses yeux ont brillé à la vue inespérée de la poupée !

DSC00205a

 

C'est de lui-même que Chichou se transforme parfois en esclave

proposant à sa soeur de lui faire office de cheval.

DSC09918a

Mais elle ne sait pas monter les chevaux, elle ne sait que les câliner...

DSC09919a 

Chichoute a daigné poser ses pieds (chaussés !) sur le sable.

  Fallait qu'elle soit très motivée.

DSC00113a 

De l'autre côté de la pointe, la mer est toujours belle et chaude, avec peut-être plus souvent des méduses. À l'horizon, depuis la digue rocheuse, l'île Sainte-Marguerite (où fut enfermé le mystérieux Masque de Fer).

DSC00177a

 

On a terminé par les hauteurs de Nice, avec une halte chez les cousins,

 pour rentrer sur Paris hors " samedi noir ".

DSC00241a

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 11:24

monument-valley-john-wayne-western-movies-art-phot1a

Chichou est rentré sain et sauf, et fier de raconter ses faits d'armes. Hâlé après une semaine passé au grand air, fatigué par le rythme infernal de ces journées dans l'ouest (un très joli coin de campagne). Derrouillage (= jogging) tôt le matin, mouvements de gymastique (j'adore), petit déjeuner frugal (à ses dires), corvées de bois et de cuisine (avec sa sizaine qui ne compte que trois membres + lui) répétées - ils ont gagné le concours grâce notamment à leur superbe salade de fruits dans pastèque évidée. Il a peu dormi, avec un sac de couchage fuyant (glissant), des araignées plein la tente.

Avec un petit copain (qui a des parents chartistes et n'a pas de télévision chez lui) il a fait le scénario, géostratégiquement très structuré et détaillé, de l'éventuelle troisième guerre mondiale... Impressionnant.

Alors, horrible ce séjour, Chichou ? Ah oui ! Tu es prêt à y retourner ? ... Ben oui (genre bien sûr). Je veux faire scout jusqu'à 12 ans. (Louveteau quoi. Après on passe éclaireur.)

 

DSC09662a

Chichoute voulait rester jouer dans l'herbe après avoir vu Mémé dans sa maison, mais c'était compter sans les fameux bouchons - phobie du conducteur automobile de retour sur Paris le dimanche après-midi (surtout un 18 juillet). Munie de ses deux tétotes, elle fit une bonne petite sieste dans la voiture, et le trafic fut fluide à souhait.

À noter qu'elle s'est jetée dans les bras de son frère retrouvé, et lui fit de nombreux câlins dont celui-ci ne manqua pas de s'enorgueillir en même temps que de lui en prodiguer lui-même.

 

C'est à la conquête de l'est que nous partons, la fleur au fusil, en fin de semaine. On ne passera pas par Grenoble, trop à l'est, surtout qu'on n'a que des fleurs pas de fusil en fait... 

 

Purée, j'allais oublier, bon anniversaire à Mari ! Toujours jeune, toujours alerte, qui aspire néanmoins aux vacances d'été pour se reposer... *

 

Mais comment se reposer avec une petite de deux ans qui sautille gaiement ?

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 08:34

Encore la chance de voir un beau spectacle (toujours grâce à mon oncle) : l'opéra, intitulé Sémélé, de Haendel (1685-1759), en trois actes (de 19 h 30 à 23 h 30, avec deux entractes), au théâtre des Champs-Elysées, avenue Montaigne.

DSC09603 (Small)

Le prétendant, Athamas, le dieu des Dieux, Jupiter, sa belle maîtresse humaine Sémélé, la non moins belle Ino (sa soeur), le père, Cadmus. Les costumes sont très beaux. Les voix et interprétations parfaites. Et la mise en scène plutôt réussie !

DSC09622 (Small)

La coupole du théâtre.

L'histoire est inspirée de la mythologie grecque : Sémélé, fille de Cadmos (roi de Thèbes), a refusé d'épouser Athamas (qu'aime sa soeur Ino) et est devenue la maîtresse de Jupiter/Zeus. Junon/Héra se venge en prenant les traits d'Ino pour conseiller à sa rivale Sémélé - présomptueuse aspirante déesse - de demander à son divin amant de lui apparaître dans toute sa gloire. Jupiter ayant juré de lui accorder tout ce qu'elle désirerait ne peut refuser et  se présentant devant elle avec ses éclairs la foudroie (ce qui est très sobrement suggéré dans la mise en scène que j'ai vue).

 

La suite, hors livret lyrique : le Dieu a préalablement retiré de son sein Dionysos, le fils qu'ils ont conçu ensemble. Il le garde dans sa cuisse jusqu'à ce qu'il naisse. D'où l'expression latine " sortir de la cuisse de Jupiter "...

Enfin, Dionysos ira chercher sa mère aux Enfers et la ramènera à l'Olympe où elle deviendra immortelle sous le nom de Thyoné. (Bon fils.)

 

J'aime bien la mythologie (même si ça se termine souvent très mal). Mais c'est compliqué. C'est pour ça que j'aime bien. Mais que je ne retiens pas tout.

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 13:10

Signe des grandes vacances débutantes, il y avait des jeunes, des petits-enfants, pour une fois, à la maison de retraite.

 

Chose exceptionnelle, nous étions 8 autour de Mémé.

 

Chichoute avait oublié son chapeau rose la semaine dernière, une pensionnaire dès notre arrivée nous a parlé de ce chapeau, qu'elle avait vu et venait encore de voir sur une étagère. Je l'ai retrouvé posé sur une petite table du salon où le poste de télé diffusait les premières images du Tour de France... À l'accueil ils n'étaient pas au courant pour le chapeau.

 

Mon frère a fait remarquer qu'il était anormal qu'on ne croise aucun membre du personnel soignant dans les étages.

Le goûter est toujours aussi peu bon, heureusement que j'avais amené des "Prince" et du "popom". Tous les plus jeunes de la famille, dont Mémé, en ont profité. Avec mon frère elle a chanté, c'est drôle comme elle se souvient bien des paroles de ces chansons d'un autre siècle 

 

Sur la terrasse il fait bon, on est bien, en famille, comme à la maison, sauf qu'il manque une personne très importante à laquelle tout le monde pense, et sauf que c'est moins joli mais Mémé ne s'en rend même pas compte au contraire, elle trouve tout beau, elle n'est plus difficile.

 

DSC09584 Chichoute est contente d'être là, à manger son gato et boire son popom.

 

" Tu vois la femme là [c'est un homme], la tête en arrière, la bouche ouverte, elle me donne envie de pleurer...

" Tu vois le monsieur là, il me fait peur... [Un AVC ou Alzheimer ?] "

" Celle qui me fait manger, elle est horrible [méchante]. Horrible. "

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 05:37

03[1]

C'est la traduction poétique du Beni Tsumami (et non tsunami) Yokan, petite pâtisserie japonaise ronde et rouge, que nous avons goûtée samedi dernier. Avec un Yomogi-manjü, petite boule verte, sans traduction précise mais sensé évoquer " la douce période qui s’étend du printemps au début de l’été ". 07yomogi[1]

Ces subtiles douceurs à peine terrestres - achetées, à prix presque d'or, chez Toraya, rue saint-Florentin, Paris 1er (mieux vaut réserver pour le salon de thé) - suivaient de près une visite au musée du Louvre. Au département des peintures françaises, tandis que le chichou et son amie étaient au département des objets d'art, avec quatre autres enfants et une conférencière.

 

Quelques chefs-d'oeuvre vus parmi tant d'autres.

 

DSC09496a

Eustache Le Sueur (1616-1655), La Mort de Saint Bruno en 1101. Toute une salle de tableaux de Le Sueur sur la vie de Saint Bruno.

 DSC09499a

François Perrier (1590/1600-1650).  Acis et Galatée se dérobant au regard de Polyphème (sujet tiré des Métamorphoses d'Ovide).

 

DSC09500a

Henri Mauperché (1602-1686). Paysage au pont (peint pour le Cabinet de L'Amour de l'Hôtel Lambert à Paris).

 

DSC09504a

Georges de La Tour (1593-1652). Le Tricheur à l'as de carreau. Maginfique évidemment.

 

DSC09507a

Charles Le Brun (1619-1690). Le sommeil de l'enfant Jésus. Cette petite peinture (plus petite que celle du dessus, la photo ne le dit pas) nous a particulièrement plu et ému.

 

DSC09511a

Notre oeil est parfaitement " trompé " par ce Portrait d'homme réalisé par Philippe de Champaigne (1602-1674) .

 

DSC09513a

J'ai retrouvé " mon " affectueuse Vierge à l'Enfant de Laurent de La Hyre (1606-1656). 

 

DSC09515a

Plus proche de nous, dans un tout autre genre, parfait, apparemment plus simple, ce fin vase de Fleurs d'Henri Fantin-Latour (1836-1904) me touche ; avec ou sans cadre, il ne déparerait pas, au contraire, dans  nos salons, non ?

 

Le dimanche matin, la beauté du temps aidant, on est allés, Chichou et moi, (dé)laissant Chichoute et son papa à la maison, faire du vélo au bois (de Vincennes). Chichou parle, parle, parle pendant tout le trajet. Je ne sais plus de quoi, mais c'était détaillé, très documenté comme souvent. Ah oui, il m'a notamment nommé les trois premiers animaux les plus dangereux de tous les temps... Aux noms dinosauriens.

DSC09527a

Oh, cri de joie du chichou, des tétards !

Et un ver de terre sous-marin en prime.

DSC09528a

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 09:10

Décidément, la vie est plus belle, plus facile quand il fait beau, je trouve. Ça rend la réalité plus douce. À la maison de retraite il y avait plus de visiteurs que la dernière fois. Mais toujours pas d'enfants, hormis les miens.

DSC09541a

C'est bien bétonné...

 

On a trouvé Mémé endormie devant Drucker (Il nous enterrera tous...). Heureusement, on aime bien les chansons de Joe Dassin (cf le titre de l'article).

On est allés attendre quelques minutes à l'aire de jeux d'à côté.  

DSC09532a

On a de la chance, Chichoute aime autant porter

 et garder chapeau qu'elle aimait porter bonnet.

 

On a retrouvé Mémé bien réveillée, contente de nous voir. Elle est fière de montrer ses arrière-petits-enfants, qu'elle désigne à ses "codétenues" simplement comme ses petits-enfants. Tu veux faire quoi plus tard ? demande-t-elle au chichou. Le temps qu'il cherche sa réponse j'avais dit docteur... (ce qui a embêté l'honnête chichou), car c'est la réponse qu'elle attendait... Il dira réalisateur de films la prochaine fois, car elle a oublié presqu'aussitôt la réponse faite.

Seul point positif de la maison : l'air climatisé. Néanmoins Mémé fut contente qu'on pousse son grand fauteuil roulant jusqu'à la terrasse (" Ils ne nous sortent jamais ! "). Où une collation (de bien médiocre qualité) nous fut (gentiment) servie (Heureusement j'avais apporté de chez nous quelques mets pour compléter. Pas de magasin dans le quartier.). Auparavant une dame avait apporté un flan à Mémé, que ça ne tentait guère par peur de manquer d'appétit au dîner. " Je trouve que vous faites bien des manières quand vous avez de la visite... ", lui fut-il remarqué.

" Le soir, je crie au secours, personne ne vient. " Me dit Mémé. C'est gai.

Chichoute a prêté, non volontiers, son chapeau rose à Mémé qui l'a essayé, elles ont joué un bon moment avec. Tu me le prêtes ? Non, oui, "à ma", à moi, etc. Chichou s'est un peu ennuyé. Mari a voulu partir pas trop tard à cause des bouchons...

DSC09546a

Elles sont belles, ces roses !

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article