Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 09:47

 Pour la fête de la science on est allés à la Grande Galerie de l'Evolution, gratuite pour l'occasion, et à la galerie des enfants (photos ci-dessous), 2 euros l'entrée (individuelle) pour un maximum d'interactivité.

DSC01556

Des endroits sombres, mais plein de petites lumières...

DSC01558

 

DSC01559

DSC01560

DSC01561

 La choute préfère certes les animaux vivants, mais même faux ou empaillés elle est preneuse, et avide d''apprendre leurs noms et leurs façons de vivre.

DSC01562

Les rois du camouflage : les phasmes.

 

DSC01563  La canopée est l'étage supérieur de la forêt.

 

DSC01564

Sa partie finie, le garçon n'a pas cédé sa place, il a recommencé...

 

DSC01565

On a été super fiers d'avoir réussi (à trois) à terminer ce puzzle du plan de Paris, très difficile.

 

DSC01569

Le chichou s'est, virtuellement, promené dans le Paris du Moyen-âge.

 

DSC01570

La chichoute s'est, virtuellement, promenée dans le Paris de Napoléon III.

 

Et après on s'est, réellement, promenés dans le jardin ensoleillé.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 22:39

 Une semaine avant la fête de la science on est allés comme en repérage à la galerie de paléontologie et d'anatomie comparée, où l'on va, ceci dit, relativement souvent. On est fan des squelettes. Pas tant que ça en fait. Mais bon, des fois l'amour ne s'explique pas.

DSC01532-désespoir des singes

Désespoir des singes...

 

DSC01533

  A propos de singes... Dans le hall d'accueil, un "Orang-outan étranglant un sauvage de Bornéo" par Emmanuel Fremiet, marbre, 1896. Violent comme accueil.

 

DSC01538  Buste reconstitué (à partir d'un crâne) d'un Paranthropus boisei (Tanzanie, Pleistocène). Il y a aussi une reproduction de Lucy, plus petite que ma choute de 5 ans. La choute était impressionnée par tous ses poils...

 

DSC01536  Le chichou, qui a l'oeil, a remarqué que ce cynthiacetus (cétacé qui vivait il y a environ 38 millions d'années ; ça m'impressionne !) était un nouveau résident...

 

DSC01554  Beaucoup d'os, d'organes en bocaux, de fossiles, de minuscules coquillages... Et pas mal d'êtres vivants pour les voir. Moi, ce que je préfère finalement c'est le bâtiment qui les abrite. Son architecte, Ferdinand Dutert, a su, en 1898, s'entourer d'artisans novateurs, promoteurs de l'Art Nouveau en France.


  La veille, tandis que le chichou rejoignait sa patrouille de crocodiles (Il est "monté" chez les éclaireurs du SUF.)..., la choute s'amusait à la Cité des enfants avec son père (pendant que j'éclusais le repassage... Avant de sortir le soir avec des copines, quand même.).

Images-XIV 20131005 150033Images-XIV 20131005 152838Images-XIV 20131005 154759Images-XIV 20131005 155034  Le chichou et moi comptons bien être de la partie la prochaine fois. Elle nous expliquera ce qu'il faut faire.


Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:00

 On est allés à la journée portes ouvertes de l'école des chiens guides d'aveugles. Où ce dimanche après-midi il y avait un monde fou. Dont plein d'enfants ravis de voir et de pouvoir caresser ces doux animaux.

DSC01516

 C'est un joli endroit, un bel espace, où les chiens sont bien logés, à priori bien traités, en tout cas savamment éduqués.

 Les enfants aimeraient qu'on soit famille d'accueil d'un chien à éduquer. Moi ça me ferait plaisir d'emmener le chien au bureau (euh, sur mon vélo ?)... Où les animaux sont normalement interdits. Mais où un chien guide d'aveugle est légalement admis. Sa présence ferait grincer des dents, ce qui ne serait pas pour me déplaire, dans le contexte actuel, je l'avoue. Rien que pour ça...

DSC01517Tous les noms des valeureux chiens sortis/diplômés de cette école depuis 1977.DSC01519

A droite en bas, c'est un faux, une mignonne statue dans sa niche.

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 10:11

 Il ne faut pas croire ce qu'on dit dans les journaux. Non, il n'a pas fait chaud partout en France au mois d'août. Il y a des coins reculés vers le haut, en bord de Manche notamment, où le soleil est bien moins puissant que le vent.

 Mais d'aucuns, Normands, nordistes ou touristes hollandais ou germaniques, irréductibles baigneurs dans une eau à 17° C maximum, vous diront qu'il a fait beau. Encore une fois, tout est relatif.

 

 Nous, méditerranophiles, on s'est chaque jour félicités d'être allés se chauffer un peu à Marseille avant nos vacances normandes...

DSC01383

La Manche, inhabituellement calme, vue de la falaise, à Veules-les-Roses

 

DSC01384

Les frais sous-bois, toujours à Veules.

 

DSC01390 

 Autoportrait mère-fille (à l'appareil photo ; précisons-le, à l'heure où le téléphone portable prend paraît-il - mais les journaux ne sont pas fiables... - le dessus), au-dessus du bac à sable où des sculptures ont été par d'habiles menottes réalisées.

 

DSC01437

Autre bac à sable, sculptures en cours.

 

DSC01440

Un coin de ciel bleu dans un mur de vigne vierge.

 

 

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 10:46

 A Marseille, on a bien profité : du soleil pour manger de bonnes glaces, italiennes de préférence ; le matin, de la plage de sable (où rumeurs et pétitions concernant le policier molesté circulaient) pour édifier de beaux châteaux (C'est moi qui m'y colle ! Fini, depuis bientôt 12 ans, le temps du farniente...) ; de la mer plate, à 23-24° C, pour se baigner sans risque ; du parc Longchamp pour gambader ; de l'appartement pour faire des parties, parfois agitées, de mikado.

DSC01083

DSC01086

DSC01179

  Et des musées, en fin d'après-midi, pour se rafraîchir le corps et l'esprit. Les enfants ont adoré le museum d'histoire naturelle avec tous ses animaux empaillés et son exposition temporaire Lumières. L'hôtel Grobet-Labadié reste pour moi un joli hâvre de paix (même si les gardiens sont un peu collants...), qui n'est pas sans rappeler, en plus modeste, le musée Van Loon à Amsterdam. L'exposition sur les impressionnistes, intitulée Le grand atelier du midi, hors de prix, au musée des Beaux-Arts ne nous a guère engoués. Non plus que le MuCEM, gabegie qui rouille déjà ! Et l'utilisation nullissime du fort saint-Jean, labyrinthique (On a eu un mal fou, sous le soleil plombant, à trouver la sortie...).

DSC01144-tamanoir ou fourmilier

DSC01164-comment voient-ils

 Atterrir dans le panier m'a réconciliée avec la ville. En partie, car cette année, j'ai trouvé les commerçants on ne peut plus malaimables... Et les façades des beaux immeubles anciens de plus en plus décaties.

DSC01188-Palais de la Méditerranée

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 12:15

 Les vacances ont extrêmement bien commencé par un séjour d'une semaine dans ce très bel endroit-là :

DSC00759

Une très belle ville, où il fait bon vivre, qu'il est bon de visiter.

 

 Longtemps que je n'étais pas sortie de France, ma carte d'identité était périmée depuis plus de deux ans... Elle est toujours en cours de renouvellement, il faut compter deux mois et demi minimum pour en obtenir une nouvelle ! Fut un temps où deux heures à peine pouvaient suffire, moi je dis : on n'arrête pas le progrès.

 Mais vive l'Europe de Schengen où les douaniers sont rares, les distances courtes par des trains rapides.

DSC00785

Sur cette photo, des inconnus (dont je bafoue allègrement le droit à l'image), et une personne de ma connaissance, que j'affectionne.

 

 Parmi ce qui nous a énormément plu, hormis les canaux, les façades à pignons, les vélos rois : le Rijksmuseum, le musée maritime (Het Scheepvaartmuseum), Nemo (musée scientifique ô combien ludique), le zoo (Artis).

 Pour ce joli voyage, nous n'étions que trois - ma mère, le chichou (dont les cours se sont terminés le 21 juin) et moi. La choute, encore petite marcheuse, se devait d'honorer de sa radieuse présence ses spectacles scolaire et sportif de fin d'année et Mari avait la choute à garder et le salaire à gagner. Papy quant à lui, cordons de la bourse déliés, gardait le chat.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 20:34

 Dans ces rares cas-là, il vaut mieux sortir de la maison pour ne pas voir la poussière sur les meubles, le sol, les traces sur les vitres.DSC00417a

 

  Le beau temps, ça permet de fêter un anniversaire en plein air. Dans les hautes herbes qui piquent les jambes nues des filles.

DSC00445a

 

 Avec en bouquet final un lâcher de ballons, certes poétique, mais qui n'a rien d'écologique, au contraire, fait remarquer doctement notre Chichou.

DSC00451a

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 09:24

 Le soir, quand on a le temps et l'envie, on choisit les vêtements pour le lendemain. La choute se renseigne : C'est encore l'été demain ?

 En cette joyeuse perspective, d'un été qui dure au moins deux jours, on a choisi un joli tee-shirt rose comme il se devait. Pour rappel, ma choute est pleine de clichés : elle préfère la couleur rose entre toutes et que les filles soient de belles princesses fragiles qui se marient avec un prince fort et courageux pour les protéger et les épouser in fine. Je crois que c'est dans les gênes.

 Maman ? Oui ? T'es trop belle. Elle a les yeux de l'amour. Il faut que j'en profite, ils s'ouvriront bien assez tôt sur plus d'objectivité.

DSC00337-pique-nique Seine-copie-1

 L'avantage quand on travaille en centre ville, c'est de pouvoir jouer au touriste entre midi et deux. Quand il fait beau, on peut pique-niquer au bord de l'eau. Le trafic fluvial est en ce moment intense. Et la Seine, qu'on aime, d'un vert boueux. Les cormorans y trouvent quand même du poisson. Les pêcheurs aussi d'ailleurs, ici ou en amont.

 

 Un tas de coussins ?

DSC00338-fait la tête

 Certes, mais avec une choute dessous. Elle a beau avoir eu deux bonnes glaces pour le goûter, le fait que j'aie refusé qu'elle regarde sa cassette de Mickey l'a visiblement contrariée.

 Ainsi bien au chaud elle s'est endormie. Depuis que la sieste a été supprimée, au retour des vacances de Pâques, pour la classe des moyens, elle nous fait des siestes en soirée. Je ne vous dis pas à quelle heure tardive elle s'endort pour la nuit... Après "ils" vont nous parler de respecter les rythmes biologiques à l'école.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 09:33

 Pour fêter la fin de l'année (Encore une qu'on n'a pas vu passer...), la choute est allée, avec sa classe, à "Volovicomte". Une fée leur a distribué de beaux habits de princesses et de chevaliers. "Je voulais une robe rose..." (Elle était bleue.) La fée leur a raconté la jalousie du roi Soleil envers Nicolas Fouquet, qu'il a mis en cage. Ça les a visiblement intéressés, voire impressionnés. "Et tu sais qui l'a délivré ?" Non, qui ? "Personne..." Me confie-t-elle comme un secret. Moi-même, quand je l'avais appris, enfant aussi, ça m'avait attristée, voire traumatisée...

 J'ai été gâtée pour la fête des mères. Notamment par une petite fille qui aime sa maman "parce qu'elle lui fait des bisous tous les jours", et par un petit garçon qui est content de bénéficier depuis peu d'argent de poche.

  On est allés voir Epic en avant-première, ça nous a emballés, la veille on avait assisté au spectacle d'un petit cirque familial, les enfants étaient ravis tout pareil, notamment à cause des nombreux animaux présentés. Ils ont volontiers touché un python blanc... (2e fois pour le chichou, une 1ère pour la choute !) C'est chaud et doux, dixit le chichou.

 On a touché le printemps du doigt aussi. Pas longtemps, et avec du vent.

DSC00251

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 12:52

DSC00068

 La choute a eu peur de cette jolie façade colorée, il a fallu la rassurer.

 

DSC00089

À Paris il y a aussi des montagnes à gravir.

 

DSC00092

 Au détour d'un bambou la Seine peut se transformer en MéKong.

   DSC00101

  En rang d'oignons : Chrysanthèmes, subtile ancolie ("que l’on appelle parfois Gant de Bergère, Gant de Notre-Dame, Cornette, Aiglantine, Colombine ou encore Tourette", ouf !), fraisiers.

 Comme on sait, Mari n'aime pas les animaux chez lui. Il ne veut pas non plus de fleurs (ni de fruits). Il n'est pas sensible à la beauté animale et végétale... En tout cas pas suffisamment pour en supporter les contraintes. Bref, celles-ci se sont imposées d'elle-même au débotté, comme qui dirait.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article