Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 20:57

Je n'aime pas la chasse, mais j'aime la nature.

Lors de mes insomnies, parfois volontaires, de célibataire, il m'est arrivé plus d'une fois de regarder les émissions "Histoires naturelles" (de Igor Barrère et Jean-Pierre Fleury - une série qui débutée en 1982 compte plus de 265 documentaires) diffusées sur TF1 en pleine nuit. J'aimais la musique du générique, les bruits de la forêt ou des marais, le grain de la photo, et le fait qu'il s'agisse d'une nature "de proximité", rappelant celle que l'on connaît.
Les "bons chasseurs", comme ils se définissent eux-mêmes, y parlent, parfois pas mal, de leur amour de la nature et des animaux dont ils se voient comme les protecteurs attitrés. Le pire, c'est qu'il y a peut-être du vrai là-dedans. Car s'il ne la préserve pas, le chasseur ne peut continuer à pratiquer son "sport"...
J'ai eu logiquement envie d'aller voir le musée de la Chasse et de la Nature - rénové, transformé et récemment réouvert - avec ma petite famille ce samedi après-midi.

 

Hôtel de Guénégaud

édifié entre 1651 et 1655 par François Mansart, il est la seule résidence particulière conçue par l'architecte encore conservée dans sa totalité. Menacé de destruction en 1959 pour cause d'insalubrité publique il a été classé monument historique en 1962... Puis loué par l'Etat à la Fondation de la maison de la chasse et de la nature.

+ (depuis 2005)  Hôtel (mitoyen) de Mongelas.
60-62 rue des Archives (Paris IVe).

Aux plafonds d'étonnantes décorations oniriques...
Sur les murs de magnifiques tableaux de grands peintres français du XVIIIème siècle (dont Alexandre-François Desportes et Jean-Baptiste Oudry).

 

 

 

Les fusils mis à part, on se croirait un peu chez Deyrolle, le célèbre taxidermiste de la rue du Bac (au 46, depuis 1831) (VIème).

 

 

 

 

 

Plein d'oeuvres contemporaines très originales, mises en avant, ou glissées ici et là discrètement, créées spécialement pour le musée.
Moi qui ne suis souvent pas très fan d'oeuvres contemporaines, je trouve celles-ci intéressantes, surprenantes en même temps qu'à leur place dans l'ensemble du décor.

 

La salle "avifaune" avec au centre l'oeuvre "Volière" réalisée pour le Musée par l'artiste contemporain Vincent Dubourg en 2006.

Vous saurez tout sur le "vulpes vulpes", le renard roux, aussi connu sous le nom de "goupil".
On se bouscule pour regarder dans les jumelles de ces meubles-cabinets de curiosités jolis et bien faits.

Consacrés aussi au "canis lupus" (loup gris en latin), au hibou (ou à la chouette, je ne sais pas), au lièvre...

Dans ces tiroirs toutes sortes d'objets concernant l'animal.
A l'intérieur des portes, des textes abordant sa morphologie, biologie, mythologie, des gravures aussi.

 

Espèce de cabane imaginaire de chasseur.
Dédiée au fondateur de la fondation qui chapeaute le musée, François Sommer.

Appliques et suspensions : de la belle ouvrage...

 

Un adieu à l'ours (de 2,50 m).

Et c'est fini pour aujourd'hui.

Un musée au style - subtilement surchargé et résolument avant-gardiste et "décalé" - inscrit dans l'air du temps, à la mode donc (voir s'il se démode un jour), très fréquenté depuis sa récente réouverture, à revisiter absolument, tranquillement. On a vraiment bien aimé.
Quelques canapés, beaucoup de bois(eries), de la ferronnerie, des pierres mises en valeur, un lieu à la fois sombre et chaleureux. Deux ans de travaux (pour 20 millions d'euros, ça les vaut) pour une surface de 1500 m² d'exposition.
Le fait est que c'est grâce aux chasseurs qu'on a ce beau musée consacré aux animaux. Il faudrait juste le dépouiller des objets directement "cynégétiques" (= qui concernent la chasse), comme les animaux empaillés et les armes. Et parler un peu plus de la nature végétale, et ça ferait un beau Musée de la Nature et des Animaux. Où se mêleraient informations historiques, scientifiques, objets artistiques, poétiques et ludiques. Et ça plairait autant aux gens si ce n'est plus, non ?

Tigre du Bengale naturalisé (et exterminé).
Ceci dit, je le préfère empaillé - ça lui rend hommage - qu'en peau de bête pour les pieds...

Ce musée abrite aussi un fonds documentaire, d'ouvrages sur la chasse, et domicilie club et associations de chasseurs. Il possède un vaste auditorium équipé de matériel moderne prévu pour des projections (d'Histoires Naturelles ?), des conférences, spectacles, concerts - de cors de chasse ?

Partager cet article

Repost 0
Published by F&M - dans Sorties
commenter cet article

commentaires

opio 06/03/2007 10:18

Quel splendide reportage ! Merci ! en effet, je sens que je vais aimer ! Merci beaucoup de ton comm' qui m'a fait découvrir chez toi, je reviendrai !
 

F&M 06/03/2007 13:10

Merci, j'espère que le musée te plaira autant qu'il nous a plu.

Sara 06/03/2007 08:10

Je ne suis vraiment pas fan de la chasse, et surtout pas des chasseurs andorrans (on évite la montagne pendant la semaine de l'isard, c'est dire...). C'est peut-être bête de ma part, mais je n'irais pas visiter ce musée, par principe...

F&M 06/03/2007 09:33

Non, non, tu as raison.Moi les chasseurs je les vois de très loin, alors que le musée est à portée de main. Je mets donc mes principes de côté. Mais je comprends très bien ton point de vue.

mab 06/03/2007 06:56

Comme toujours, bien raconté, le côté décalé de ce musée me semble trés intéressant de plus il a l'air trés riche. Connais-tu celui de Gien, qui attire particulmièrement les garçons avec des armures en parfait état.

F&M 06/03/2007 09:35

On ne connaît pas celui de Gien, ça l'intéresserait forcément les armures. D'ailleurs, le lendemain de la visite au musée de la Chasse le chichou est allé avec son papa au musée de l'Armée, voir quelques armures notamment.

melusine 05/03/2007 10:51

ton article est bien sur trés interessant!!et je ne connaissais pas l'existence de ce musée..en plus c'est drolemais je crois bien que l'architect  de ce musée....est celui de "mon" chateau!!!!;)

melusine 05/03/2007 10:46

coucouet merci de ton passage chez moi et de ton gentil mot!!!ton dernier post me rappelle le temps ou je travaillais dans un chateau et ou il y avait une grande galerie d'animaux de toutes sortes...et aussi un autre endroit en espagne,ou il y avait une "salle des trophée"....que des animaux d'afrique,du temps où les "massaces "étaient autorisés,...ces endroits me fascinent et j'ai fait plein de photos de ces "trophés"...je suis contre..mais paradoxe,je suis la première à les prendre en photo...va comprendre!!!:))tu peux voir quelques une de ces photos ,je crois,dans ma categorie "ma vie de chateau"...bonne  semaine!!!

F&M 05/03/2007 11:22

Moi aussi je suis contre, mais une fois les trophées faits on ne peut rien faire... Et comme c'est photogénique et statique...