Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 13:45

 Ce qui caractérise le plus cette époque (l'après seconde guerre mondiale), c'est le choc aux cerveaux provenant des innovations électriques de la Radio et du Cinéma. Tout en est devenu fébrile ! [...] Le rythme de la vie est devenu saccadé et tout s'en ressent. Ainsi écrit Maurice Chevalier dans ses mémoires (en 10 tomes). À chaque époque ses raisons (supposées) - modernes - de fébrilité (supposée ?)... Il écrit, bien, plein d'autres choses intéressantes Momo, star française internationale, sur la vie, les personnalités (toujours avec profondeur et bienveillance) qu'il fréquente, le "show business", les époques et événements qu'il traverse.

 À l'aquarium de la porte Dorée, les enfants ont chacun portraituré le piranha rouge. Pas le meilleur ami de l'homme, mais pas son pire ennemi non plus (contrairement à sa réputation). Ci-dessous la version de la choute. Arrivés à la maison, on a rajouté des gommettes...

   2014.11.09 dim-crayons-piranha rouge-aquarium Porte Dorée

 En DVD, on a vu et apprécié Prisoners, (un tantinet trop) lent, pesant, captivant, infiniment déroutant, sans la choute qui se "libère" et se "délivre" (de l'école ?) en rerereregardant La reine des neiges (criarde à mon goût).



Repost 0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 06:29

 Nous on dit cahouètes, c'est plus court pour tout le monde.

 Une fois n'est pas coutume, avec la choute on est allées chercher son frère à la sortie de son atelier de dessin. Pour une fois une association qui dispose d'une secrétaire vraiment très sympathique, conciliante, arrangeante, souriante, chaleureuse, fort aimable et j'en passe, soit-dit en passant (justement).

 Une dame, benoîtement assise-sur-son-séant, mange des cacachuètes. Pas des grillées-salées, mais de celles qu'on donne aux éléphants dans les zoos (dans les livres d'images), qu'elle décortique. Tandis qu'elle croque les graines ovoïdes d'arachide le sol autour d'elle se jonche - en ces quelques secondes avant la fin du cours - non seulement de quelques gousses (autrement appelées coques) mais de menus téguments secs rouges (entourant les graines)... (Vive Wikipédia pour ces termes savants !)

1953-cacahuetes

 Alors qu' elle se met sur ses pieds chaussés de sandales, les deux jambes de son collant noir filées, à l'arrivée de sa fille, elle n'a pas un regard pour le sol quelque peu sali (que la secrétaire fait mine, aimablement, d'ignorer).

 Le chichou sortant du cours en compagnie, nous nous sommes faites discrètes, je ne voulais pas lui "mettre la honte"  - termes qu'il n'aurait évidemment pas employés -, et l'avons rattrapé, quelques mètres après, dès sa compagn(i)e de son côté partie.

 Quand il m'a dit que la fille de la mère croqueuse d'arachide était un peu bizarre, mutique, ça ne m'a pas vraiment étonnée (mais un  peu navrée). On ne peut pas avoir une mère qui croque des cacahuètes à tout-va (en me fixant bizarrement du regard en plus...) et s'en porter bien.

 Ce point de vue étant purement - très - personnel, il vaut sûrement "peanuts".

     tic et tac-cacahuete

En plus, je préfère, de loin, les noix de cajou...

Repost 0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 10:30

Pomme rouge, raisin noir,

C'est l'automne, c'est l'automne,

Vigne rousse au vent du soir,

L'été nous dit au revoir.

C'est la comptine (en quatre strophes du même acabit) que la choute devait apprendre pour l'école.

Il n'y a pas si longtemps, en septembre, il faisait encore beau et bon, notamment au jardin des Tuileries à midi.

DSC05251-tuileries

N'empêche, je n'aurais pas souhaité être à leur place :

DSC05252-entre midi et deux

 Faire du sport, de façon très dynamique (Ils couraient, faisaient des mouvements dans l'ensemble du jardin.), entre midi et deux, avec un coach... Il faut avoir du temps (= une pause déjeuner plutôt longue... Pour encore manger et se changer, voire se doucher...), de l'argent (pour le coach), et l'envie de suer sous le soleil de midi...

 Mais, en même temps, toute occasion est bonne pour faire du sport. Et s'ils n'ont que celle-là, il faut bien qu'ils la saisissent, peut-être.

Repost 0
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 14:20

 Ils sont bons, mais un peu moins bons que les vrais cookies..." Ainsi parle la choute en goûtant mes cookies faits maison tout chocolat (tout marron ceux-là, selon une nouvelle recette que je teste, encore une "new-yorkaise"...) En plus, ce n'est pas comme si je les avais habitués aux biscuits industriels, moi qui leur confectionne des cookies, muffins et autres gâteaux au chocolat depuis qu'ils sont sevrés et aptes à mâcher. J'étais, je suis, un peu, pour le moins, comment dire ?, navrée... Comme quoi on est vraiment peu de chose face aux pouvoirs d'appétance (sel, sucre, et autres) des produits industriels...  

  Ceci dit, ni la choute ni le chichou n'apprécient la cantine (hors de prix, en plus). Faut-il vraiment ce que soit mauvais !...

 Je ne les ai ni dessinés ni photographiés, alors comme illustration à ce passionnant billet, je mets le dessin que la choute a fait pour le concours Banette. Pas sûr qu'elle gagne... Mais l'important, c'est de par-ti-ci-per.

 

 

2014.09.14-feutres-Concours Banette 

 Le pain est un aliment que je ne sais pas faire et que j'achète toujours avec un certain plaisir. Quand c'est bon, c'est vraiment bon. Avec un peu de beurre (même sans d'ailleurs), c'est meilleur que tous les cookies du monde entier réunis.

Repost 0
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 16:02

 Cela fait 25 ans que Patriiick laisse ses fans couvrir sa voix lors des concerts. De bout en bout. C'est (beaucoup) trop (de couverture et d'années...). Le fait est qu'elles connaissent mieux les paroles de ses chansons que lui qui n'a cessé de lire les prompteurs (même pour les propos entre les chansons !) pendant le concert retransmis en direct, entre deux pubs, sur TF1 vendredi soir.* Au point que c'en était vraiment dérangeant pour le téléspectateur, en tout cas la téléspectatrice que j'étais.  

 Je me suis couchée très tard, car après, à savoir pourquoi, j'ai eu l'envie irrépressible de regarder des concerts d'Elvis... Ouf. Pas de prompteur en vue. Je me suis lavé les yeux et les oreilles. The king is still alive. Elvis prenait le risque d'avoir des trous de mémoire, en avait parfois, s'en amusait, l'impro faisant partie du show, l'inattendu (notamment dans ses échanges, chaleureux et personnalisés, avec ses spectateurs) suscitant le rire ou l'émotion.

* J'ai enregistré "Qui a le droit ?" pour la choute (qui dormait), qui a appris cette chanson (cours de musique du chichou oblige) et l'aime bien. Bonne nouvelle, les cours de musique reprennent cet après-midi, toujours avec la même prof (Elle a malheureusement le monopole.), pour le chichou ravi. Quelles chansons va-t-il devoir massacrer cette année ?

 

 

Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 08:42

 Dans C dans l'air ils disaient que Valérie pourrait gagner, grâce à son livre, plus de 600 000 euros. Et il serait de bon ton, selon certains journalistes (nantis), qu'elle le donne à des associations caritatives. Je comprendrais pour ma part très bien qu'elle le garde (tout travail méritant salaire) pour, par exemple, acheter à l'un de ses enfants un placard, pardon un petit appartement, à Paris.

 Jeudi matin, 8 heures, un bouchon rue de Rivoli. Systématiquement, quand il y a bouchon en ville, cherchez... Le policier, débauché pour faire la circulation parce qu'un feu tricolore est en panne. Je ne sais pas comment ils comptent (les voitures, le temps), mais à l'évidence pas comme le feu qu'ils remplacent. Car feu en panne et sans policier, ça circule de manière fluide et sans accident (déjà vu). Encore des employés mal formés...

 Vendredi midi, par temps toujours gris, deux jardiniers des Tuileries : "Les sans-dents, il les appelle ! Et alors, il ferait mieux de les aider, oui !" "Ah, rendez-nous De Gaulle." dit l'autre. "Même Mitterrand, il a fait mieux." reprend le premier, très énervé. Etc., etc. Comme des petits pains, il se vend, le livre, il paraît.


 

Repost 0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 17:24

 D'abord, étant passée matin et après-midi devant le marchand de journaux j'ai pu constater que les Paris Match (avec Valérie en couverture et sa vie avec François en "sujet de fond") se vendait comme des petits pains... La pile s'était largement réduite, le numéro sera bientôt épuisé... J'ai hésité mais j'ai vaillamment résisté... J'ai acheté Cosmo, c'est pas mieux...

 Deuzio, la choute préfèrerait largement qu'on vienne la chercher après l'école (à 16 h 15, au lieu de 16 h 30 auparavant) plutôt qu'après l'étude (à 18 heures). Le chichou ne peut aller la chercher d'une fois par semaine (et encore de justesse, car il termine à 16 h 25, mais juste à côté). Celui-ci me prie de signaler qu'il a 34 heures de cours (en 4e)... Qu'il travaille plus que que son père, car lui n'a pas de pauses café...

 On épuise nos enfants et on n'est qu'à la 25e place au dernier classement Pisa qui évalue tous les trois ans les élèves de 15 ans dans le monde.

 On épuise les salariés... En partant à l'aube, je pouvais récupérer le chichou à 16 h 40 (dernier carat). En partant à la même aube, j'ai beau faire des calculs dans tous les sens, j'ai du mal à voir comment récupérer la choute avant 16 h 30 (heure butoir). Non je n'ai jamais pris de "baby-sitter" ni pour un soir ni pour une heure.

 En tout cas, en ce premier mercredi matin où j'ai eu peine à accompagner mon agneau au sacrifice, j'ai fait des courses (majoritairement alimentaires), passé l'aspirateur et confectionné un crumble. De manière concentrée et rapide, car sans elle... Bof. Mercredi prochain, je me paie un soin en spa. Ah non, pas l'argent, pas le temps, zut.

 Trop de choses à dire, à écrire, trop peu de temps pour le faire, c'est la course qui reprend et la frustration permanente de ne pas pouvoir tout faire ni faire tout bien.

 Je vais écrire (la nuit, et sans aide) Merci pour ces 14 ans (oups, déjà !), ma vie avec Mari, pour me faire un peu d'argent... Succès pas garanti.

Repost 0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 10:58

 La choute est rentrée la première, le 1er (hier donc). La maîtresse a l'air très bien (= gentille, honnête, pas bête, sociable, gaie, souriante, etc.). C'est rare que je le pense alors autant le dire.

 La classe commence à 8 h 45 au lieu de 8 h 30 les années précédentes. J'arriverai plus tard au bureau... Et j'en repartirai, logiquement, plus tard.

 La classe termine à 16 h 15. Les enfants ne pouvant être récupérés si tôt goûtent dans la cour (Comme chacun sait on habite à l'île Maurice où il fait beau et chaud toute l'année. Ah non ? Dommage pour les enfants qui vont se geler et être  mouillés souvent...). Puis remontent dans leur classe jusqu'à 18 heures pour l'étude... A 6 ans..., ça y est, plus de garderie (= salle de jeux), mais une heure assis à étudier... Alors que ce matin ils disaient justement à la télé que la position assise longue durée était responsable de plus de 5 millions de morts chaque année... D'ailleurs j'écris ce texte debout, courbée sur mon clavier... J'attends avec impatience l'emploi du temps du chichou, cet après-midi, espérant qu'il y aura au moins un voire deux (Inch Allah !) jours où il pourra sauver, pardons sortir, sa soeur à 16 h 15...

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 21:10

" Ce n'est pas sa dent ! "... " Vous ne vous attendiez pas à ça, hein !? " Me dit la jeune dentiste, excitée par sa découverte (tardive). 

 Oui, et non. Ça fait des mois que je disais que cette dent était bizarre, trop petite, trop pointue pour une incisive centrale supérieure... 

 On (Mari, médecin, dentiste) me rassurait (me disant qu'elle allait se modifier), en ne me prenant pas au sérieux (Et moi j'ai tendance à vouloir être rassurée...). Comme trop souvent... Alors que je ne suis pas spécialement rigolote (malheureusement) ! Je suis de nature certes angoissée, mais pas inquiète sans raison. Et à force de bien observer, écouter et raisonner, si je me trompe parfois je n'ai pas souvent tort... (Même le chichou me l'a avoué.) En positivant à tout prix, les gens ont tendance à se voiler la face, nier l'évidence (voir la Shoah...), ce qui est compréhensible aussi...

 Bref, avec tout ça, on a perdu du temps, on aurait pu, dû intervenir il y a plusieurs mois déjà (c'est ça qui me tue), cette dent il faut l'enlever, la vraie s'est déjà positionnée de travers faute de place pour sortir... (L'orthodontiste - âpre au gain - se profile à l'horizon.)

 L'ôter, une galère, et pas possible avant septembre.

 Je ne savais pas qu'il existât des dents surnuméraires (Radio faite, la choute n'en a heureusement qu'une). Comme il peut y avoir des dents absentes d'ailleurs, ce qui est à priori plus compliqué. C'est logique, mais je n'ai pas poussé mes pensées (et je n'ai pas regardé sur Internet, c'est trop risqué pour les angoissés...) assez loin pour imaginer cette hypothèse.

 Heureusement la choute n'a pas écouté la conversation que j'avais avec la dentiste. Toute à ses vacances, qui commencent samedi.

DSCN1914B

Vive l'heureux temps des dents de lait... Elle a en tout cas le bon nombre de doigts !

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 09:05

DSC04753 Sur cette table, un petit jouet Kinder (souvent original et bien fait), les restes d'un petit déjeuner surtout : lait, choco trempé, fraises de chez Truffaut. La choute s'exclame en voyant celles-ci : "Mais elles sont trop petites, il fallait attendre pour les cueillir !"... Non, elles sont bien à maturité : malingres, mal fichues, et rares, dures mais sucrées. En tout cas, nos bacs sont feuillus... Également grâce aux plants de tomates de la même maison qui ont une production relativement apparentée... Des tomates très petites, à la peau épaisse, au goût sucré. Et puis sur cette table aussi, un ruban noué, la preuve que la choute a compris comment et arrive à peu près à faire un noeud. Elle n'a pas de chaussures à lacets, alors on s'entraîne, de loin en loin, sur des rubans trouvés ici ou là. Quant au bouquet de fleurs, il tient, sans que je ne fasse rien...

 La choute a visité le CP, elle est ravie d'y aller, ouf. Le chichou a, au débotté, une liste (envoyée par l'école) de 4 livres (dont Les misérables et Le bourgeois gentilhomme) à lire pour la rentrée, avec interrogation dès la première semaine de septembre... Des devoirs pendant les grandes vacances, maintenant ! On n'arrête pas le progrès pour gâcher le temps libre des enfants.

Repost 0