Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 05:56
Arrondissement de Paris s'entend.

Six maisons en enfilade...

Une maison plus grande qu'elle ne paraît de ce côté.

La coulée verte comme échappatoire aux rues bitumées, à l'environnement bétonné.

Une maison habitée (au moins au rez-de-chaussée) bien qu'elle paraisse au lierre abandonnée... Etrange, non, ce lierre envahissant, dégoulinant ?

Merci à Mari, qui s'est baladé tout seul sans moi à Paris !, pour les photos.
Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 06:48
Les jours de pluie, froids et gris, s'enchaînent. Un vrai mois de mai, et je sais de quoi je parle, puisque c'est mon mois de naissance.
Mais qu'attendent-ils pour déplacer le festival de Cannes, non au mois de septembre comme ils l'ont un temps envisagé, mais simplement, déjà, au mois de juin ? Enfin, à Cannes (pas au festival, hein) on n'y va plus, et qu'est-ce que ça nous manque !, mais par chez nous, au nord de la Loire comme on dit chez les météorologistes qui nous gouvernent mollement, dès qu'on peut, on se balade, bravant même parfois le temps.

La campagne était venue comme chaque année à nous le week-end dernier. Les jolies petites chèvres - et ânes (qui ont l'air infiniment tristes), veaux (ont l'air affreusement perdu sans leur maman), la volaille et les lapins - et autres beaux moutons laineux étaient heureusement abrités.



Et parmi les bêtes se cachait la belle chérie, de la marque bien connue, que voici :

Eh oui je craque déjà, et depuis toujours en fait, sur les poupées. Et à la brocante aux jouets, qui se tenait entre les enclos à bestiaux, nous avons acheté celle-ci. Avec une petite garde-robe, appelée, je l'espère, à s'agrandir avec le temps. Pour pas cher. Mari était content de faire une affaire. Bien qu'il m'ait fait remarqué qu'elle n'était pas blonde (ses cheveux sont de couleur acajou). Il a quelques clichés en tête...
Je mets de côté, en espérant que ma poupette - laquelle, pour l'instant, mâche avec application les voitures, dinosaures, soldats, pompiers, astronautes (la gamme des personnages est professionnellement relativement vaste mais  définitivement sexuée) de son frère - s'intéressera aux poupées.
Sinon, ce n'est pas grave, je les garderai pour moi.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 09:03
Je propose de ne plus y participer. A ce concours chaque année la France est "humiliée". Et si on (c'est le "on patriote" qui parle) n'a pas gagné avec Patricia Kaas - comme on n'avait pas gagné non plus avec Gérard Lenorman d'ailleurs, alors je ne vois pas comment on pourrait gagner un jour.
Il faut dire qu'ils auraient pu lui donner une meilleure chanson, entraînante. Avec une envolée et un refrain. Là rien, ça n'a pas décollé, on a été un peu émus, (pas trop, car la chanson était bien courte) mais pas entraînés.
Rendez-nous Marie Myriam, son oiseau et son enfant. Même ma copine d'enfance anglaise (chauvine comme pas deux, et pourtant franco-anglaise !) s'était à l'époque enthousiasmée pour cette chanson (eh oui, Marie Myriam était aussi n°1 en Angleterre à l'époque), et 30 ans (?) après on en restitue sans souci, instantanément, l'air et les paroles.


Heureusement qu'elle est passée en 5ème position, Patricia, je l'ai vue, j'ai tenu quelques minutes de plus. Désenchantée, comme chaque année, par les prestations. Et suis vite allée retrouver Pascal et ses pensées, que j'ai parfois, surtout en fin de journée, du mal à saisir.

Chichoute à la bibliothèque municipale.

"Le monde est plus marrant, c'est moins désespérant en chantant."
Ce n'est pas une pensée de Pascal, mais de Sardou...
Repost 0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 07:43

A force de volonté notre petite poulette s'est levée. En s'accrochant, aux meubles, aux objets, elle se met debout. Et s'y tient longtemps. Elle commence même à faire quelques pas, parfois, pour atteindre le jouet qu'on met à quelque distance d'elle sur le canapé. Elle a 11 mois. Me plaît l'idée qu'à la crèche, où elle devrait aller (réponse fin mai - première quinzaine de juin me dit-on, sans "se mouiller", à l'administration, qui ne se mouille pas par défiinition) en septembre (déjà, ouin...), elle pourra marcher. Déambuler, se promener, courir même peut-être. Bien s'occuper et s'amuser.
Elle n'a pas encore trouvé comment se rasseoir...

Repost 0
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 05:48
C'était le week-end de mon "anni".
On est allés chez des amis,
de l'autre côté de Paris,
j'ai soufflé une, seule, bougie,
- ça me suffit,
sur un délicieux tiramisu aux fraises dont je repris.
Chichou s'est super amusé - décidément les grands jardins font le bonheur des enfants, Chichoute a découvert et apprécié la balançoire pour bébés (la précédente propriétaire de la maison était nourrice et a laissé l'objet, et plein d'autres choses encore).

On est allés à un autre anni que le mien (du même mois mais pas de la même année, quoique pour moi les années ne comptent pas...), plein de paroissiens..., c'était plutôt bien. Sympathique pour le moins.
Chichou s'est de nouveau super amusé et ne voulait plus s'en aller. Chichoute, elle, a fait risette puis est vite repartie se coucher, fatiguée.

Avec le printemps qui s'installe, tout doucement, Chichou s'est remis en selle, prudemment.
Il y eut beaucoup de bonne volonté, et quelques moments de découragement également.

Et enfin, on s'est baladés entre Seine et Marne, une balade un peu "minérale", mais originale. Pour mieux l'apprécier il faut néanmoins savoir faire abstraction de l'odeur entêtante d'égoût(s) caché(s) et de celle asphyxiante d'engins motorisés roulant à proximité...
Entre soleil et pluie, par temps souvent gris mais qui s'est petit à petit réchauffé, on a quand même passé la majorité de ces trois jours dehors et ça nous a bien plu.

"At last but not least", Chichou a dessiné l'évolution psychomotrice de Chichoute.
Depuis peu elle se met debout toute seule, en s'accrochant aux meubles. Et elle tient longtemps ! Y a plus qu'à...
Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 12:41
Devinez où Chichou a eu envie qu'on l'emmène - c'est son père qui s'y est "collé ", vu que Chichoute et moi on avait des courses à faire - le week-end dernier et quelle fut l'attraction (c'est un indice, ça) qui les attira dans ses filets ?
Ça va qu'on habite à côté.*

Ça fait des sensations, des émotions, et des souvenirs...

* Quand le vent porte, ce qui arrive souvent, on entend le bruit et la fureur du monde.
Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 04:26
Au printemps, quand par chance comme actuellement, je ne travaille pas (dans un bureau, salariée, s'entend), vous pouvez me trouver là.

Ou là.


C'est le meilleur endroit qui soit. Pour lire, boire, manger, écrire, observer, penser, dormir... Avec le chant des oiseaux ou leur pépiement comme seule compagnie (mais trop souvent il y a bien d'autres bruits).

Même quand, la faute à la saison, les ramures sont moins charnues, même, ou surtout, si la ville n'est pas loin et qu'enserre le béton. Ces endroits, points de vue-là restent les plus beaux qui soient.

Il y en a qui aiment vivre dessus, comme l'admirable Baron Perché qui m'a en mon enfance enchantée. Moi, c'est en-dessous que je revis. D'ailleurs c'est sous un arbre, son corps penché sur moi, que j'aimerais être enterrée.
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 20:23
Chichoute suit son frère partout... De pièce en pièce. C'est l'amour fou.
Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 21:04

A 10 mois. Plus précoce que Mozart.
Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 14:13
C'était à Fécamp, en Normandie, que les lapins malins et autres cloches ailées avaient déposé les oeufs pour nous, et quelques autres personnes de la famille. Nous fûmes 17 autour de Mémé.
Le premier jour fut brouillardeux à souhait. Chichou est celui qui fait l'avion.

Mais heureusement ça s'est le lendemain arrangé.


Chichoute a découvert le confort de l'herbe et la joliesse et le bon goût des pâquerettes.

Ce qui a particulièrement impressionné le chichou, c'est la visite, pleine de mystère, au clos Arsène Lupin - ancienne maison de Maurice Leblanc, où il écrivit la plupart de ses romans, à Etretat. Maison au magnifique jardin, aux arbres plus que centenaires.
Où l'on apprend, si l'on ne le sait déjà, que les trésors des rois de France sont cachés dans l'aiguille, creuse donc, d'Etretat... Une belle histoire.

Pour Chichoute, elle n'a pas su le dire mais a su le montrer, ce sont les pâquerettes qui l'ont fortement impressionnée, et le contact avec l'herbe qui l'a un peu enrhumée (bien que le verbe soit intransitif)...


Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article