Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Ras-le-pompon
  • Ras-le-pompon
  • : A Paris et alentour, voire plus loin, écrits, photos, dessins, par Marie et ses chichoux.
  • Contact

singesa.jpg  

Archives

10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 05:03
Chichou, impatient que sa petite soeur fasse des progrès moteurs plus rapides, lui a concocté un programme d'entraînement d'enfer.


Ainsi toute la semaine, à ces heures (E = h) précises, Chichou (qui déjeune à la maison) l'entraînera lui-même à marcher à quatre pattes.

La porte, j'ai dis, ouvre la porte !
Ouiiii, c'est ça, c'est bien. Très bien !

Ainsi elle bénéficiera, pour son apprentissage de la vie, d'un coach personnel. Quelle chance d'avoir un grand frère attentif, concerné et prévenant !


Coach, c'est un métier qui a le vent en poupe, un métier d'avenir, non ?
Repost 0
Published by Marie - dans A la maison
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 05:52

En  cette   période  charnière,   entre  la fin  de   l'hiver, toujours trop long, et le début du printemps, toujours tardif, quelques peintures de bords de mer, afin de voyager sans en avoir l'air.

C'est Cadaques, le village de Dali.


Un même thème d'ensemble mais des variantes, dans les genres, styles, sujets, de quoi satisfaire chaque sensibilité.

J'ai évidemment une tendresse particulière pour celui-ci, que je trouve original, notamment quant à l'angle choisi (d'après photo sans doute...), en plus.

Chichou nous montre ce qu'il a préféré. Les aquarelles de Rémi Hamoir, qui a peint des bunkers.


Et moi je suis allée mettre dans le livre d'or combien ça m'avait plu de voyager ainsi en ce samedi après-midi. Quand j'aime je le dis. Quand je n'aime pas, je peux l'écrire aussi.

Mais là, ok, c'est promis, il faut qu'on enlève la date sur l'appareil photo !! Pff.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 05:18
Dans  notre  petite  ville,   nous avons  la chance  d'avoir deux bibliothèques municipales, dont l'une fait également médiathèque. Nous y empruntons des CD, des DVD (beaucoup de dessins animés), et aussi, ils en ont encore, des cassettes vidéo.

Et chaque fois que je materne (ce n'est que la deuxième fois), j'éprouve l'ardent besoin de me documenter, de lire et voir des choses concernant les bébés. (Et quand l'enfant grandit, concernant les enfants, etc. Mais j'aime bien les documentaires sur les gens en général, de tous âges...).

Mari dit que "tout ça c'est un tissu de... billevesées", dirons-nous, pour résumer son propos. Je partage en partie, et de manière plus polie, sa pensée. Car entre les théories énoncées que nous lisons/entendons et la pratique quotidienne que nous vivons il y a un monde, un fossé difficile à combler.
Mais ça ne m'empêche pas, on ne se refait pas, de continuer, recommencer (après une pause) à lire/regarder des tas de choses sur l'éducation des enfants. Ainsi, Dolto, j'avoue, j'adore. Je trouve sa vie (pour ce qu'on en connaît) fascinante, ses idées détonnantes, l'assurance dans son discours, en même temps que la difficulté et la réussite de son parcours m'impressionnent.

Ses idées en moi résonnent. Et j'ai "bu comme du petit lait" l'émission qui lui a été consacrée (réalisée par Elisabeth Coronel et Arnaud de Mezamat) en 1994. Comme j'ai écouté (en CD), pareillement, ses émissions sur France Inter avec Jacques Pradel.
Elle raconte avec animation, drôlerie, chaleur, intelligence, des tas d'anecdotes, de cas étudiés, résolus, d'histoires passionnantes, par elle sans peine mon attention est retenue. Même si me gênent parfois certaines de ses conclusions un peu "raides", "sans appel" comme chez tout psychanalyste, surtout chez ceux qui ont l'habitude inhérente à l'expérience...
Je la rejoins notamment sur ses projets avant-gardistes pour une réforme en profondeur de l'école (réforme qui restera utopique malheureusement), l'école finlandaise lui plairait sûrement. Elle n'hésite pas à dire combien elle trouve aberrant que l'enfant (être en construction) doive s'adapter à l'école et non le contraire.
Je l'admire pour son humanité (c'est la qualité que je recherche d'abord, ça me paraît logique, chez tout être humain), son amour et son respect évidents, en tout cas apparents, des gens et des enfants, des personnalités de tous. Sa volonté du plein épanouissement de chacun, comme un credo.
L'émission de télévision remet en perspective et souligne l'importance novatrice de son travail ; avant elle les enfants étaient facilement catalogués fous et enfermés. Méprisés, pas pris en considération. Elle a su les voir, les observer et apprendre d'eux.

Et enfin, il suffit de la voir parler à un bébé dans la fameuse et intelligente "Maison Verte" qu'elle a créée (et qui a fait florès ; moi je fréquente un "Petit Toit") pour comprendre. Une personne qui aime les bébés comme personne ne peut qu'être quelqu'un de bien.

Une autre personne humaine et intéressante, une autre Françoise (de vraies pipelettes !...), lue et appréciée récemment.

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de coeur
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 05:18

Malgré (ou à cause de) la reprise de l'école, les explosions continuent.
Mais aussi Chichou s'est plongé dans 20 000 lieues sous les Mers et se passionne pour le Nautilus et le capitaine Nemo. Dans la collection Rouge et Or (qui n'est plus trop rouge et or), une version adaptée pour les enfants. Car nous avions essayé ensemble de lire Voyage au centre de la terre, dans une édition ancienne, récupérée dans le grenier de ma grand-mère. Et c'était plutôt "indigeste", ennuyeux (et pourtant j'ai fait/lu mes classiques à la Sorbonne).
Avant j'étais puriste en tout et n'étais pas pour les adaptations, susceptibles de trahir l'auteur, l'oeuvre initiale (comme je n'étais pas, pour des raisons peu ou prou similaires, pour les films en version française), mais depuis que j'élève/éduque (quels "grands" mots) Chichou j'en comprend l'utilité. Suis restée assez puriste dans l'ensemble mais plus souple quant aux exceptions nécessaires.

En gros, plus je vieillis plus je fais comme tout le monde je mets de l'eau dans mon vin, pour beaucoup de choses d'ailleurs. Sauf pour le vin justement ! Y a des limites.

Repost 0
Published by Marie - dans Coups de crayon
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 04:57

Il me souvient d'un  joli temps, il  n'y a pas si longtemps, où le chichou, alors à l'âge de la chichoute aujourd'hui, aimait à toucher les arbres, leurs troncs et branchages, notamment les platanes de la place de l'étang à Cannes (en partie éradiqués depuis pour cause de bétonnage intensif). Il avait aussi de quoi faire au bois de Vincennes.


J'ai remarqué que Chichoute, quant à elle, dans le même bois, marque une préférence pour les bancs, et pas particulièrement pour leurs planches, et leur fonction (elle s'y asseoit à califourchon), mais pour leur ferronnerie et autres clous... D'ailleurs ce qui l'intéresse le plus dans sa poussette est une bride avec pression, qu'elle étudie en la manipulant, longuement.


Que conclure de tout ceci ? Que le chichou était porté vers le naturel, et la chichoute vers l'industriel, et ne me manque plus qu'un pas, de géant, pour dire que le garçon est naturellement porté vers le plaisir et la fille vers le travail... Je dis ceci comme je dirais autre chose, comme ça me vient (en me promenant).

Là, la chichoute s'est attaquée à du sérieux : son nouveau tapis d'éveil, qui lui plaît bien, mieux que l'ancien, (jurant néanmoins avec mes goûts personnels et ma décoration intérieure) et qui est appelé à être encerclé, octogonalement donc, de barreaux...

Repost 0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 04:57

Que celle de la Révolution.
Ce week-end on est beaucoup sortis, on est allés à la Conciergerie (ancien palais royal, palais de justice et ancienne prison). Ouverte gratuitement chaque premier dimanche du mois.
Chichou et Mari sont toujours impressionnés (et il y a de quoi) par les hauts niveaux atteints par les crues (et par un périphérique fluide aussi).
En ce moment, se tient sous ces voûtes splendides (dans l'immense salle des gens d'armes, la plus grande salle médiévale subsistant en Europe, qui accueillait jadis des tablées de 2000 personnes), une exposition sur les expositions (eh oui) universelles (beaucoup de photos et beaucoup de choses à lire et découvrir, derrière les nombreuses têtes de visiteurs de tous pays).

"280 euros, juste pour le toucher ?" S'exclame Chichou.  (Non, 280 euros la copie de la tapisserie représentant allégoriquement le sens du toucher...)
Mais ces murs sont habités, ces lieux sont hantés par des âmes torturées...
Des malheureux qui eurent la tête tranchée...

On a une pensée émue pour Marie-Antoinette qui fut enfermée là et y passa ses derniers jours.

La prochaine fois on ira voir l'intérieur de la Sainte Chapelle (elle aussi visible gratuitement le premier dimanche du mois).
Mais il faudra s'y prendre de bonne heure...

Sinon, on nous distribue à l'entrée un petit fascicule pour les enfants (et pourquoi pas pour les grands), joliment illustré et bien fait (par le centre des monuments nationaux), avec informations et jeux.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 04:38

Le MacVal (musée qui se trouve à Vitry), c'est un lieu où se perdent des tableaux.

Tour HLM en peinture.

Des photos.

Pas mal d'autos (dont une écrasée).

Des choses bizarroïdes.
Devant lesquelles on ne peut que chercher à se réchauffer.

Mais le plus "kitschissime" nous attendait dans le café dans lequel nous échouâmes pour le goûter après. Moi qui aime les lumières tamisées, j'étais servie.
Non, ce n'était pas un lupanar, mais ç'aurait pu.

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 04:48

On est allés au MacVal  (musée d'art  contemporain  du Val-de-Marne). Un beau grand lieu, assez vide d'objets et de monde. Alors on s'est "dédoublés", comme pour augmenter le nombre de visiteurs. Et pour s'amuser un peu dans un lieu somme toute assez sinistre (malgré des lumières étudiées et des sons/musiques choisis).


Sur des images défilantes de routes américaines, Mari a commencé, Chichou a continué, j'ai salué...

Repost 0
Published by Marie - dans Sorties
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 04:26

Ce  n'est  pas  (encore !)  dans  le sol  bitumé  que  mes enfants laissent leurs empreintes. Mais depuis que Chichou est tout petit, j'ai instauré cette tradition - inspirée par un cadeau de fête des mères de la garderie - de faire de temps en temps leurs empreintes de mains et de pieds sur du papier. Peinturlurés, posés, écrasés. Ça les ravit. Ils ont une patience d'ange. Maintenant Chichou veut les faire tout seul, bientôt il fera celles de sa soeur.

Le chatouillis de la brosse du pinceau sur la paume de la main et la plante des pieds les fait rigoler. Douce torture.

Après tout le monde au bain ! Et le gant de toilette à la machine.

Au pire je les classe dans des archives (que je ne sais plus où mettre tellement il y en a), au mieux j'en fais des petits tableaux...

Repost 0
Published by Marie - dans A notre propos
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 04:10

L'amie de Chichou  a  été  terrifiée  jeudi soir  par  cette information on ne peut plus noire : le soleil est sans doute appelé à exploser dans cinq milliards d'années... Le chichou a tenté de la rassurer, en lui expliquant que c'était dans très très très longtemps, qu'ils seraient morts d'ici là...
Elle était incrédule sur le fait qu'ils puissent prévoir une telle chose (alors qu'ils ont du mal à faire des prévisions météorologiques, pensai-je), le chichou a vanté la valeur sûre du travail scientifique (prévisionnel ou non).
Ils ont tous deux parcouru un fascicule et regardé un documentaire sur ce sujet brûlant qu'est le soleil, sa vie, sa mort. Le chichou avait eu le choix entre cet achat et celui du journal de Mickey (c'est la crise pour tout le monde)*.
"Si la lune explosait avant le soleil est-ce que la terre exploserait aussi avec la lune ??" a-t-elle demandé... Le chichou a rationalisé : "Je ne sais pas, d'ailleurs personne ne sait, mais il y a une théorie ; soit la lune disparaît tout bonnement, soit elle fait exploser la terre en même temps qu'elle disparaît. L'idée la plus courante est qu'elle disparaît sans faire exploser notre planète."
Un peu "dans la lune" elle croyait qu'ils avaient vraiment touché le soleil pour en restituer des images, son ami lui a dit que c'était des images créées par ordinateur. "A 10 000 kilomètres du soleil on est déjà mort. On ne pourra jamais aller vers le soleil puisqu'on n'a jamais dépassé la lune." Explique encore le chichou, qui veut devenir spécialiste de la question plus tard...
Finalement, je ne voulais pas que la petite, face à ces idées et visions plutôt traumatisantes, fasse des cauchemars la nuit, loin de sa maman en plus, et j'étais bien contente que le chichou soit à même de la rassurer, surtout sur le fait que ça ne pouvait se passer que dans cinq milliards d'années et pas avant, non pas ce soir ni même demain. Car c'est l'imminence de la chose qui était apparemment surtout susceptible de la terrifier.
Le lointain, qui ne vous touche pas, n'est rien, l'imminent, qui peut vous atteindre, c'est tout.
Moi, "adulte responsable" que je suis devenue, je pense à ma lointaine descendance, et à tous les autres !, et m'inquiète...

* Il s'est de toutes manières fait acheter le journal le samedi suivant par son père.

Repost 0